Connect with us

Lifestyle

La Californie continue sa lutte à contre-courant des Etats-Unis

Le moins que l’on puisse dire c’est que la Californie ne fait rien comme le reste des États-Unis ces derniers temps… Cette fois, une loi imposera la présence de femmes dans les conseils d’administration des grandes entreprises, fautes de quoi les sanctions financières tomberont.

Il y a

le

La Californie continue sa lutte à contre-courant des Etats-Unis

Un pas vers l’égalité en Californie

C’est une loi qui qui a été signée ce dimanche par le gouverneur de Californie Jerry Brown dont les conséquences vont être très importantes. En effet, elle va obliger toutes les entreprises cotées en Bourse à avoir au moins une femme dans leur conseil d’administration. Sur le papier, cela peut sembler une évidence mais on peut imaginer que c’était encore loin d’être le cas.

Les entreprises auront jusqu’au 1er janvier 2020 pour avoir une femme dans leur équipe. A l’horizon 2021, les plus grandes devront même en avoir jusqu’à 3. Le non respect de cette loi aura des conséquences économiques. La première amende sera de 100.000 dollars. Ensuite ce sera 300.000 dollars par infraction pour ceux qui ne veulent pas se mettre en règle.

L’État contre Donald Trump ?

Pourquoi une telle législation ? La position du gouverneur est simple. Puisque les entreprises ont plein d’avantages très particuliers, elles doivent aussi inclure les femmes qui représentent plus de 50% de la population des États-Unis.

Surtout, il s’agit d’un symbole clair, puisqu’il précise que c’est une réaction à ce qui s’est passé récemment à Washington D.C. Pour ceux qui n’auraient pas compris le message, c’est surtout une réaction au vote du comité judiciaire du Sénat de voter l’avancée de la nomination de Brett Kavanaugh. Bien sûr, une enquête du FBI va désormais être organisée, mais le symbole du premier vote défavorable ne lui paraît pas positif.

Selon le Los Angeles Times, cela pourrait forcer Apple, Facebook, Alphabet ou encore Tesla à faire des changements. Reste à voir comment seront gérées les choses légalement. En effet, si les bureaux de ces entreprises sont en Californie, leurs sièges sociaux eux sont dans le Delaware… Un nouveau camouflet en tout cas pour Donald Trump après la lutte qui vient de s’initier sur le thème de la Neutralité du Net….

Source

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Phil

    2 octobre 2018 at 9 h 15 min

    Imposer un quota au détriment du talent… ca a déjà prouvé son inefficacité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests