La chasse aux pixels est lancée par Columbia Pictures sur la toile

Depuis la sortie du film « Pixels », il semble que le studio Columbia Pictures soit parti en croisade contre les utilisateurs du mot « pixels » dans le titre des vidéos.

Pixels

Le film d’animation Pixels fait la « Une » non pas pour ses qualités, son histoire ou son succès, mais par le fait que le studio Hollywoodien l’ayant produit a décidé de s’attaquer à toutes les vidéos du web contenant le mot « pixels ».

Copyright : Columbia Pictures fait supprimer des vidéos contenants le mot « Pixels »

Le studio a fait savoir qu’il souhaitait défendre ses intérêts sur internet, il a donc demandé à Vimeo de supprimer toutes les vidéos contenant le mot « Pixels » dans leur titre. Une plainte DMCA avait en effet été envoyée à Vimeo par Entura International, un organisme anti-piratage, pour faire retirer des vidéos. Plusieurs petits films ont donc été désindexés de Vimeo et les utilisateurs se sont indignés de cette pratique, car certaines vidéos étaient en ligne bien avant le lancement ou même la production de ce film.

Certaines vidéos datent en effet de 2006 et ont été supprimées simplement pour le fait de contenir un mot dans leur titre. Le plus ironique est que la vidéo d’un court métrage réalisé par Patrick Jean et baptisé « Pixel » a lui aussi aussi subi ce triste sort, alors qu’il était la source d’inspiration du film Hollywoodien. Pas très Fair Play chez Columbia Picture !

Vimeo s’est exécuté et à faire savoir aux utilisateurs mécontents de voir disparaitre leurs vidéos, qu’ils pouvaient faire une réclamation, afin de régler le problème à l’amiable. La méthode est toutefois plutôt discutable, car les personnes n’ont absolument pas été mises au courant avant de voir les contenus supprimés et de recevoir un mail de violation des droits du studio Columbia Picture. A ce rythme, si tous les mots du langage courant deviennent des marques, il va être difficile de poster quoi que ce soit sur la toile, sans devoir verser des droits d’exploitation !

Source


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Ne pas aller voir les productions de Columbia, voilà ce qui doit être la réponse de tous les internautes.

Répondre