Suivez-nous

Auto-Moto

Une version inédite des 24 Heures du Mans se tiendra en format virtuel sur simulateur

La mythique course d’endurance se tiendra aux dates habituelles en juin prochain, mais au format virtuel, en attendant la vraie course reportée à septembre.

Il y a

  

le

 

Par

24h du Mans
© ACO rFactor 2 Le mans Virtual

La crise sanitaire que nous traversons a accéléré l’adoption des outils numériques et favorisé l’extension de certains usages qui probablement s’ancreront durablement dans nos vies. Parmi eux, la dématérialisation de compétitions sportives a occupé une place intéressante à observer, notamment en matière de course automobile, comme nous avons déjà pu le constater avec la Coupe Porsche virtuelle.

Cette fois, c’est une véritable institution qui se jette dans le grand bain du virtuel puisqu’il ne s’agit pas moins de la célèbre course automobile d’endurance des 24 Heures du Mans, qui se tient habituellement mi-juin sur le circuit de la Sarthe.

Pour cette occasion exceptionnelle, le comité d’organisation a choisi de mixer des pilotes de courses professionnels et des spécialistes esports (sim racers), qui s’installeront dans le siège de leur simulateur les 13 et 14 juin prochains pour disputer la plus grande course esports d’Endurance.

« L’épreuve la plus extrême du virtuel »

Pour cette épreuve, que l’ACO (Automobile Club de l’Ouest – organisateur et propriétaire de la course) qualifie d’épreuve la plus extrême du virtuel, les équipes seront composées de 4 pilotes : des équipages avec pilotes de courses et sim racers (avec au minimum 2 pilotes professionnels et au maximum 2 sim racers par voiture). La grille de départ sera composée d’un maximum de cinquante voitures dans les deux catégories-reines, à savoir LMP2 et GTE.

Concernant les conditions de course, là aussi c’est du sérieux puisqu’elles reprennent l’essentiel de celles d’une vraie épreuve. Ainsi la météo pourra changer, la course se disputera sur la durée réelle avec relais jour et nuit, les voitures accidentées seront réparables aux stands, et les réglages des voitures sont paramétrés par les équipes. La dramaturgie des ravitaillements et changements de pneumatiques sera également respectée et reproduite, et comme dans la vraie course, la stratégie sera l’un des éléments-clés de la compétition. Quant à la plateforme utilisée, il s’agit du jeu  de course rFactor 2.

En ce qui concerne les pilotes, les rotations seront également au rendez-vous, et même obligatoires, avec un temps de conduite minimum sur l’ensemble de l’épreuve de quatre heures pour chaque pilote., alors que le temps de conduite maximum sur l’ensemble de la course sera de 7 heures pour chaque pilote. La direction de course interviendra en temps réel.

Côté diffusion, les moyens de production et de mise en image seront conséquents. Les commentateurs et les envoyés spéciaux dans les stands seront en direct depuis le studio Gabriel de télévision à Paris où des acteurs du monde de la compétition automobile et des invités de renom viendront leur rendre visite pendant ces 24 Heures. La sera diffusée librement sur de multiples plateformes audiovisuelles dans le monde entier, notamment YouTube, Facebook, Instagram, Twitch, ainsi que sur le site officiel du WEC.

Le départ de la course sera donc donné dans la plus pure tradition samedi 13 juin à 15 heures et le drapeau à damiers de l’arrivée sera agité le lendemain à 15 heures.

Pour avoir suivi quelques épreuves du même style ces dernières semaines, il est surprenant de constater que l’on se prend au jeu te que l’on oublie assez facilement qu’il s’agit d’images virtuelles, puisque l’essentiel de ce que l’on voit d’une course à la télévision est présent, comme les duels, les accrochages, les arrêts au stand et bien sur les chronos. Les seules différences entre virtuel et réel, à savoir le danger et l’adrénaline, ne concernant finalement directement que les pilotes, et non pas le téléspectateur. Par conséquent il ne serait donc pas étonnant que cette course soit également assez captivante, même si elle fera évidemment abstraction de l’ambiance unique des 24H sur place.

Rappelons cependant que la vraie course est seulement décalée, et qu’elle est prévue pour se tenir normalement les 19 et 20 septembre prochains, pour ce qui sera la 88ème édition de l’épreuve.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests