Suivez-nous

Navigateurs

La fin d’Internet Explorer fait paniquer la troisième puissance mondiale

Ce pays n’a pas anticipé à temps la disparition du célèbre navigateur.

Publié le

 
Microsoft
© Unsplash / Matthew Manuel

Le 15 juin dernier, Microsoft a mis au support sur Internet Explorer. Ce jour marque donc en quelque sorte la disparition du navigateur internet. Si pour beaucoup, cela sonne comme une bonne nouvelle, ce n’est clairement pas le cas au Japon.

Contre toute attente, certains regrettent Internet Explorer

De manière surprenante, le pays du soleil levant n’a pas anticipé cette transition à temps et de très nombreux sites web continuent d’être configurés pour Internet Explorer. Parmi eux, des agences gouvernementales, mais aussi des institutions financières et des entreprises industrielles.

Nikkei Asia s’est procuré une enquêté réalisée en mars dernier par la société Keyman’s Net. On y apprend qu’un très grand nombre d’organisations utilisent toujours Internet Explorer, et que 49 % des personnes sondées recourent toujours au navigateur de Microsoft pour surfer sur le web.

Pire, de nombreux services internes aux entreprises ne sont accessibles que via Internet Explorer et notamment la gestion de présences des employés, le règlement des feuilles de frais, ainsi que certains outils.

Autre chiffre pour le moins troublant, en 2022, plus de 20 % des personnes interrogées n’avaient pas connaissance ou n’avaient pas trouvé de services alternatifs à ce navigateur. Des outils comme Google Chrome, Firefox, ou même Edge de Microsoft, ne font donc pas partie de leur univers.

Bien sûr, la transition se fera par la force des choses, mais il y a fort à parier que les mois à venir seront difficiles dans certaines entreprises et qu’une certaine désorganisation va en découler.

Pour rappel, cette fin d’Internet Explorer a été accueillie avec ironie dans d’autres endroits du monde. Nous vous parlions notamment la semaine dernière de Jung Ki-young, cet ingénieur logiciel sud-coréen, qui a commandé une pierre tombale destinée à rendre hommage au navigateur de Microsoft. On peut y lire : « Il était un bon outil pour télécharger d’autres navigateurs ».

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Djaw

    2 juillet 2022 à 20 h 29 min

    Dans le titre, non
    Dans le sous titre, non plus
    JAPON

    LA JAPON

    JAAAAAAAPOOOONNNN

    c’est si dur de la mettre dans le titre?
    Étouffez vous avec vous articles moisis.
    Je vous rajoute à la Blacklist, plein le fiak des titres àlac0n.

    • John

      3 juillet 2022 à 0 h 25 min

      C’est pas l’heure de ton traitement vieux fou 😉

  2. Steve

    3 juillet 2022 à 8 h 39 min

    N’empêche il a raison c’est putaclic mais bon si ils l’avaient pas fait on aurait probablement pas lu l’article donc c’est du génie

  3. Christian B

    4 juillet 2022 à 8 h 37 min

    On peut ouvrir un onglet Edge en mode Internet Explorer. La panique ne durera pas.

    Article bidon, titre nul.

  4. Tomtom

    4 juillet 2022 à 11 h 45 min

    Relisez vos articles il manque des mot des la première phrase je vous cite “Le 15 juin dernier, Microsoft a mis au support sur Internet Explorer.” Fin de citation… Il manque “fin”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests