La fin du prix unique sur iTunes

Apple l’avait annoncé le 6 janvier sur son site, et on a maintenant la date : à partir du 7 avril prochain l’iTunes Store proposera un choix de 3 tarifs pour les musiques à télécharger, contre un prix unique actuellement. Selon les accords avec les principales maisons de disques, l’ancienneté ou la popularité des chansons,

Apple l’avait annoncé le 6 janvier sur son site, et on a maintenant la date : à partir du 7 avril prochain l’iTunes Store proposera un choix de 3 tarifs pour les musiques à télécharger, contre un prix unique actuellement.

Selon les accords avec les principales maisons de disques, l’ancienneté ou la popularité des chansons, leur prix variera de 0,69 à 1,29 €, avec la plupart des albums toujours au prix de 9,99 €, et les DRM sont supprimés.

Reste à connaître la répartition de ces tarifs, en espérant que le prix médian ne soit pas tiré vers le haut.

Ah, au fait : comme la plupart des éditeurs américains, Apple continue à avoir sa propre conception de la parité Dollar/Euro, puisque chez eux 1 dollar = 1 euro. Ca doit être leur façon de faire du commerce équitable (ou alors c’est le prix du transport transatlantique, je sais pas…)


Nos dernières vidéos

12 commentaires

  1. Le plus navrant dans l’histoire des conversions dollars/euros, c’est qu’il est possible d’acheter des coupons de réductions iTunes de 50 dollars pour quelques 35 euros et faire ses courses sur le store… (à l’exception du contenu français évidemment)

  2. on voit beaucoup de grand groupe qui ne pratique pas la réelle conversion $/€, mais 1$=1€

    je trouve ca une honte et je ne comprend pas que des associations ou que l’europe ne fait absolument rien face a ca…il y aurait une justification mais non…

    sinon enlever les drms c’est une bonne idée ils en parlaient depuis longtemps.
    apres pour les trois tarifs beaucoup font comme ca, c’est presque logique car payé un album qui date au meme prix qu’un nouveau :/

  3. Je pense que le blocage de changement de tarif sur la musique vient des contrats avec les éditeurs (qui courent sur 3 ans). Parce que si tu regardes l’App Store, une application à 0.99$ aux US est bien à 0.79€ chez nous

  4. La suppression des DRM enfin une bonne nouvelle. Pour ce qui est de la convention Euro/Dollars c’est abusé mais malheureusement ils ne sont pas les seuls…

  5. Durden > Meme pas le niveau de calcul d’un eleve de CM1 et ca se permet de donner des lecons.
    le cours est a 1.30, pas a 1.03

  6. L’explication d’Apple sur la parité euro dollar: Le marché européen étant décentralisé (langue et taxe différentes) les frais fixes sont plus élevés, donc les produits et musiques sont vendus plus cher. Vive le marché commun…

  7. Attention, les prix américains sont (hors certains cas de commerce en ligne) hors taxe. Les prix chez nous toujours TTC.

    Ce qui explique que Apple conserve une parité à 1 entre Euro et Dollars sur l’ensemble de ses produits.

    Car ils appliquent le même taux sur tous les produits, j’ai travaillé chez eux, la « conversion » des prix entre US et Europe obéissent à un calcul très savant pour arriver à un tarif unique TTC dans toute la zone Euro alors que les taux de TVA sont assez différents d’un pays à un autre.

  8. Le fait de ne pas appliquer entraîne un surcout de 30% pour les européens ou un bénéfice supérieur de 30%. Tous dépend du coté ou l’on se place. Mais cette situation devrait duré encore longtemps.

  9. Je crois qu’il faut surtout en vouloir aux Majors pour les tarifs uniques 1$=1€.

    Car pour les applications sur l’AppStore, les appli iPhone et iPod Touche à 1$ sont à 0,79€ chez nous. Et ce tarifs en euros est imposés par Apple. Je pense donc vraiment que pour la musique ce sont les majors qui font chi***.

Répondre