Connect with us
Red top

Internet

La guerre s’intensifie et s’officialise entre Google, Apple et Microsoft

Hier à 12h37 heure californienne, David Drummond, Senior Vice President et Chief Legal Officer chez Google, a posté sur le blog officiel de l’entreprise un texte détaillant le point de vue de la firme de Montain View sur la guerre des brevets Novell et Nortel qui menace Android. Je vous propose ma traduction de ce post et vous laisse en tirer les conséquences en commentaire.

Il y a

le

Hier à 12h37 heure californienne, David Drummond, Senior Vice President et Chief Legal Officer chez Google, a posté sur le blog officiel de l’entreprise un texte détaillant le point de vue de la firme de Montain View sur la guerre des brevets Novell et Nortel qui menace Android. Je vous propose une traduction de ce post et vous laisse en tirer les conséquences en commentaire.

Quand les brevets attaquent Android

« Je travaille dans le secteur les nouvelles technologies depuis plus de vingts ans. Microsoft et Apple se sont toujours entre-dévorés, donc le jour où ils commencent à se rassembler en meute vous devez vous demander ce qui est en train de se passer. Voila ce qui se passe :

Android fait un carton. Plus de 550,000 appareils Android sont activés chaque jour, au travers d’un réseau de 39 fabriquants et 231 opérateurs. Android et les autres plateformes sont dans un état de concurrence extrême, et cela équivaut pour le consommateur à des nouveaux appareils cool et des applications mobiles incroyables.

Mais le succès d’Android a déclenché quelque chose d’autre : une campagne organisée et hostile contre Android dirigée entre autres par Microsoft, Oracle et Apple et centrée autour de brevets douteux.

Ils y arrivent en se réunissant pour acquérir les brevets de Novell (le groupe “CPTN” dans lequel Microsoft et Apple sont présents) ainsi que les brevets de Nortel (le groupe “Rockstar” dans lequel Microsoft et Apple sont présents), pour s’assurer que Google ne les gagne pas. Ils cherchent par là à imposer une taxe de licence de 15 dollars pour chaque appareil Android (Système que nous fournissons gratuitement aux fabricants), les rendant plus cher à produire pour les fabricants de téléphones qu’en choisissant Windows Mobile. Ils intentent même un procès à l’encontre de Barnes & Noble, HTC, Motorola et Samsung. Les brevets étaient destinés à encourager l’innovation, mais récemment ils ont été utilisés comme une arme pour l’arrêter.

> Lire aussi :  Une montre Google pourrait bientôt vous dire quand aller courir

Un smartphone pourrait engendrer jusqu’à 250,000 (chiffre sujet à discussion) dépôts de brevets, et nos concurrents veulent imposer une sorte de « taxe » grâce à ces brevets douteux qui rendent les appareils Android plus chers pour les consommateurs. Ils compliquent la tâche aux constructeurs pour vendre des appareils Android. Au lieu d’être compétitifs en créant de nouvelle fonctionnalités ou de nouveaux produits, ils se battent à coups de litiges.

Cette stratégie anticoncurrentielle fait aussi grimper le prix des brevets bien au dessus de leur valeur réelle. Microsoft et Apple ont remporté le portefeuille de brevets Nortel pour 4.5 milliards de dollars ce qui équivaut à presque cinq fois plus que l’estimation d’avant enchère s’élevant à 1 milliard de dollars. Heureusement la loi voit d’un mauvais œil l’accumulation de brevets douteux à des fins anticoncurrentielles, ce qui veut dire qu’il y a de bonnes chances que ces transactions meurent lors des examens réglementaires, et cette bulle éclatera.

Nous ne sommes pas naïfs, le secteur des hautes technologies est un monde difficile et en perpétuelle évolution et nous travaillons très dur pour rester concentrés sur notre métier et faire de meilleurs produits. Mais dans ce cas précis nous avons pensé qu’il était important de nous exprimer publiquement sur le sujet et d’insister lourdement sur le fait que nous sommes déterminés à préserver Android comme un choix compétitifs pour les consommateurs, en arrêtant ceux qui essayent de l’étouffer.

> Lire aussi :  Apple Watch : 10 millions de montres sous le sapin de Noël ?

Nous étudions en détail un certain nombre de manières d’arriver à notre but. Nous déjà sommes contents de voir que de la justice a forcé le groupe dont j’ai parlé plus tôt à vendre les licences des brevets Novell dans des termes raisonnables, et qu’elle étudie maintenant le caractère anticoncurrentiel de l’achat des brevets Nortel par Microsoft et Apple. Nous étudions également comment de réduire les menaces anticoncurrentielles à l’encontre d’Android en renforçant notre propre portefeuille de brevets. A moins d’agir, les consommateurs risquent de voir le coût des appareils Android augmenter et moins de choix à l’achat de leur prochain téléphone.

David Drummond, Senior Vice President and Chief Legal Officer »

Ça a le mérite d’être clair ! Je sais pas pour vous, mais j’ai hâte de voir les réponses d’Apple et Microsoft si réponse il y a. En tout cas la guerre n’est pas prête d’être finie…

63 Commentaires

63 Commentaires

  1. Pingback: La guerre s'intensifie et s'officialise entre Google, Apple et Microsoft | Veille Techno par la CFTC HUS | Scoop.it

  2. Pingback: La guerre s’intensifie et s’officialise entre Google, Apple et Microsoft « L'info Autrement: CFTC HUS

  3. Pourquoi

    4 août 2011 at 9 h 09 min

    Le systeme des brevet tel qu’il existe aujourd’hui est quand même une sacrée merde. Il est normal de pouvoir « deposer » une invention mais les brevets de nos jours c’est un peu a la course a celui qui déposera le plus grand nombre et pour certains franchement ridicule…

  4. VaniPod

    4 août 2011 at 9 h 17 min

    Ils sont un peu de mode Caliméro, tout le monde il est méchant et nous on est gentil. On copie les fonctionnalités sans payer mais c’est gratuit donc on a le droit…
    Faut pas se leurrer, il ont un peu peur que ça ne passe plus trop pour Android d’ou ce post.

    Si jamais Microsoft venait à gagner des parts de marché avec Bing en copiant Google c’est évident qu’ils utiliseraient leurs brevets pour se protéger. C’est le principe des brevets. De protéger son innovation pendant un temps limité avec en échange un partage des explications pour y arriver.

    En tout cas c’est sur que sur la téléphonie en ce moment ça s’attaque de partout 😉

  5. Alex

    4 août 2011 at 9 h 21 min

    Pour ma part je trouve que c’est de bonne guerre.
    De la part d’Apple et de Microsoft, qui lancent les offensives, et de celle de Google, qui se plaint en toute légitimité.
    Nous vivons dans un monde de brut, et David Drummond a entièrement raison quand il dit qu’Apple et MS préfère le litige à l’innovation.
    La meilleur défense reste l’attaque, et dans le choix des armes, les deux géants font comme ils peuvent.
    Affaire à suivre … Moi je file m’acheter du pop-corn 😀

  6. john

    4 août 2011 at 9 h 28 min

    « Nous, Google, sommes persecutés sans raisons par tous les gros mechants qui veulent nous empecher de faire notre business. Je vous jure que si on avait eu les brevets en questions on aurait tout redistribué gentiment pour que tout le monde en profite, parce que l’argent en vérité on s’en fout, on est des mécènes mec. »

  7. Pingback: Les brevets « douteux » d’Apple et Microsoft contre Android | (les) Nains Portent Nawak

  8. Xas

    4 août 2011 at 9 h 38 min

    Microsoft a déjà répondu via un simple tweet disant qu’ils avaient proposé à Google de se joindre à eux pour l’achats des brevets, ce qu’ils ont refusés.

  9. Tutorial webmaster

    4 août 2011 at 9 h 46 min

    Ils n’arriveront jamais à être daccord de toute façon et à s’entendre !

  10. aureus

    4 août 2011 at 9 h 52 min

    Comme d’hab Google joue au calimero tout en nous prenant pour des cons.

    http://prthibau.lt/n575

  11. Christophe Largilliere

    4 août 2011 at 9 h 58 min

    Tant qu’on pourra déposer des brevets sur des IDEES aux USA ou dans d’autres pays,on n’en sortira pas. C’est un système débile, qui freine voire bloque toute innovation, ce qui est l’antithèse même du brevet.

    Toute les notions de propriété intellectuelles sont à revoir, elles datent d’une époque révolue.
    Heureusement que la personne qui, en 1946 je crois, avait fait de l’anticipation avec un appareil mobile pour téléphoner et voir des vidéo n’avait rien déposé, on serait resté au téléphone à cadran.

  12. Jean-Luc

    4 août 2011 at 10 h 15 min

    bah tant que les gros se battent entre eux…
    on ne va pas les plaindre non plus
    ils feraient mieux de donner leurs milliards à ceux qui en ont besoin ^^ (pas vous, ceux qui en ont Réellement besoin 😉

  13. Jean-Luc

    4 août 2011 at 10 h 17 min

    c’est tout a fait normal que microsoft et apple attaquent google elle se fait passer pour l’enfant innocent que les deux geants harcelent toujours, c’est la faute a android si elle vient un peu en retard.. @john +1 pour l’ironie

  14. Pingback: La guerre s’intensifie et s’officialise entre Google, Apple et Microsoft | Ma veille TIC | Scoop.it

  15. tikk

    4 août 2011 at 10 h 27 min

    +120000 google

  16. Pingback: Guerre des brevets : Google critique cette stratégie anticoncurrentielle ! | FrAndroid Communauté Android

  17. ZLaurentZ

    4 août 2011 at 10 h 36 min

    @ Aureus :
    Oui, c’est sur, microsoft a proposé à Google un deal du genre « prenez les brevet avec nous, vous aurez surement à payer moins cher les autres attaques que je lancerais, mais vous payerez quand même ». D’une part, Google veut se proteger de Microsoft, donc c’est ridicule d’être dans « le même camp », d’autre part, quand on ne connait pas les teneurs d’un deal, on se la ferme (sans blague!!)

    @ John : Avant de faire de l’humour, compare le nombre de procès intenté par Google pour violation de brevet, et celui de Microsoft (enfin, regarde plutot les taxations de ce coté), et celui d’Apple!! Un moment, faudrait se renseigner avant de toujours la ramener . Si google n’achete pas beaucoup de brevet, c’est bien qu’il ne la joue pas comme les deux précédement cité (par ailleurs, ils ont toujours dit qu’il y était obligé par vocation défensive : ça marche que comme ça aux US…sinon, ils peuvent crevé la bouche ouverte)

    @ Vanipod : « copier les fonctionnalité?? »….tellement simple comme argumentation, plutôt que de réellement se poser la question sur ces brevets, non valable en Europe. Tu vis en Europe??? Donc ici, ils ne sont coupable de rien, pas de copie, les brevet n’étant pas rattaché juste à une idée, mais une idée+réalisation technique….ce qui PARAIT beaucoup moins idiot (c’est comme si tu brevetais la notion de « lasagne » en attaquant au passage, les milliers de recettes différentes pouvant s’apparenter à des lasagnes….tu t’en ferais un paquet de pognon). En gros, si tu veux resté dans l’aspect légal, ce que tu fais, c’est de la calomnie!!

    Ça me désole de voir qu’encore une fois, ça sera le consommateur qui sera perdant (parce que bon, certains ONT ENVIE de continuer à acheter des systeme android SANS AVOIR A PAYER UNE TAXE MICROSOFT ou ETRE INTERDIT PAR APPLE)…et que certains s’en réjouissent ou essaye à tout pris d’excuser ce genre de comportement, c’est juste … complètement immature!

  18. Michaël

    4 août 2011 at 10 h 38 min

    Ce sont vraiment de belles baltringues chez Google. Ils ont raté les brevets, ils ont perdu, et maintenant ils disent que c’est vraiment trop injuste.

    Avec tout ce qu’ils lâchent en lobbying aux US, ils sont capables de réussir à faire passer une loi réformant tout ce qui touche de près ou de loin aux dépôts de brevets.

    Quant à ceux qui parlent sur Apple qui n’innove pas, laissez-nous rire. Je vous renvoie au projet Android avant la présentation de l’iPhone. C’était une copie du système BlackBerry. Puis la copie a été déchirée et reprise à zéro en «  » »s’inspirant librement » » » d’iPhone OS. Faut remettre un peu les choses à leur place et arrêter de réécrire l’histoire en permanence.

  19. Michaël

    4 août 2011 at 10 h 42 min

    @Christophe Largilliere : vous racontez n’importe quoi. Un brevet n’empêche pas les concurrents d’utiliser l’idée. Elle les empêche de la piller et de l’utiliser sans rémunérer « l’inventeur » de cette idée (ou plutôt la personne qui l’a brevetée, pour être précis).
    Google paiera, ou plutôt les fabricants de téléphones Android paieront, et voilà. Le but d’Apple et Microsoft n’est pas d’empêcher les HTC et autres Samsung de faire des téléphones à écran tactile, mais que la facture pour utiliser Android devienne assez salée pour qu’ils y réfléchissent à 2 fois. Et qu’ils innovent un peu de leur côté, aussi.

  20. polohb

    4 août 2011 at 10 h 45 min

    Non ce n’est pas normal de pouvoir « acheter » des brevets qui ne sont pas à toi, dont tu as copié toi même l’idée, le principe et dont tu vas te servir contre les autres.

  21. Michaël

    4 août 2011 at 10 h 56 min

    @ZLaurentZ : t’es sérieux avec ta comparaison nouvelles technologies vs lasagne ? Je saisis pas si tu es ironique en fait. Tu te rends compte que la R&D pour ton téléphone que tu tiens dans la paume de ta main a un coût un peu plus élevé que celle pour savoir si on met plus ou moins de tomates, des épinards ou des frites dans les lasagnes ? Tu te rends compte que Google n’utilise que l’arme défensive car ça les arrange (et pas par idéologie, t’es naïf ou quoi ? Tu fais partie de ces allumés qui gobent tout ce que raconte Google avec son ouverture et sa philanthropie ? Il faut voir plus loin que le bout de son nez). Ils n’ont pas de brevets, et quand ils essaient de les acheter ils se les font souffler. C’est le jeu. Ils n’ont qu’à inventer et breveter, pour se défendre, et voilà. Tu as l’air de croire qu’Apple et Microsoft n’ont jamais déposé un brevet et qu’ils ne font que s’allier pour racheter des brevets déjà existants pour faire cracher Google. T’as pas tout saisi, je crois.

  22. Guillaume

    4 août 2011 at 10 h 58 min

    petite erreur d’ortaugraffe: le blog officiel et non officielle (au féminin)

    • Jean-Baptiste

      4 août 2011 at 11 h 45 min

      Bon mon avis personnel c’est que c’est vrai que Google fait un peu son Calimero mais il faut reconnaître que leur argument est valide… Microsoft+Apple aura toujours plus de cash disponible que Google pour enchérir sur les portefeuilels de brevets (et il en reste un paquet, interDigital par exemple avec 8000 brevets). Dans le cas ou Apple+Microsoft remportaient tout ces brevets, ce qui va probablement arriver, Google se retrouve effectivement dans une situation très fortement anticoncurrentielle … et il faut avouer que c’est assez bas comme strategie mais j’imagine que buisness is business…
      Pour ce qui est de la réponse de Microsoft : « Google says we bought Novell patents to keep them from Google. Really? We asked them to bid jointly with us. They said no. » Certes la réplique est bien envoyée mais ne pas s’associer a Microsoft pour enchérir sur des brevets est cohérent avec ce qui est décrit dans le post de David Drummond, il est assez logique au fond qu’ils aient refusé de faire ce qu’ils critiquent…

  23. Pierre Choisir

    4 août 2011 at 11 h 00 min

    @john : +1
    Malgré tout, j’ai l’impression que seul Google défend la libre concurrence… Imaginez si MS, Apple et Google s’entendaient sur les prix… La finalité de cette bataille pourrait changer l’avenir de ce business ! Non ?

  24. Pingback: La guerre des smartphones aura bien lieu !!! | SOSAndroid - Le blog Android

  25. Michaël

    4 août 2011 at 13 h 34 min

    Jean-Baptiste : Google a bien participer aux enchères pour remporter les brevets de Nortel. Ils n’ont pas refusé de participer, ils ont refusé de s’allier avec l’un ou l’autre des acteurs. Ils ont mal joué, ils ont perdu, qu’ils passent à autre chose. Arrive un moment où leur Android qui s’appuie sur plein de brevets va coûter indirectement de l’argent à ceux qui en équipent leurs smartphones et tablettes. C’est la vie, c’est normal, c’est légitime.

    • Jean-Baptiste

      4 août 2011 at 13 h 52 min

      @Michaël : Oui ils ont participé aux enchères, mais de toutes façons meme si Google et les autres sont coupables de la même manière d’avoir essayer de tirer profit du système, je trouve que l’argument (de perdant certes) du post n’en reste pas moins vrai, je pense qu’il va falloir a un moment restructurer la manière donc fonctionnent les brevet dans le monde de la Tech pour ne pas aboutir a des situations ridicules comme ca…

  26. Michaël

    4 août 2011 at 14 h 34 min

    Je ne comprends pas ce qu’il y a de plus ridicule par rapport à hier. Les règles n’ont pas changé. C’est juste Google qui essaie de vous faire croire cela, alors qu’ils n’ont plus envie de jouer, car ils comprennent que ce jeu n’est pas à leur avantage. Ils n’avaient qu’à « s’allier » à Microsoft, remporter les brevets chers payés par les autres, et on n’aurait jamais entendu parler leurs jérémiades. Ils feraient mieux de défendre leurs partenaires Samsung HTC et co qui n’ont jamais innover de leur vie dans les smartphones et qui vont se prendre un retour de flamme assez violent. Là, Google essaie de se dédouaner, en faisant comme si les règles avaient changé. Ils perdent, alors tout à coup les règles du jeu ne sont pas adaptées.

  27. Xas

    4 août 2011 at 14 h 36 min

    IL est normal qu’une société exploite le système, elle est là pour faire de l’argent, comme dit plus haut (et dit depuis des années…) c’est le système des brevets « logciels » qui faut revoir pas les stratégies des entreprises.

  28. convertir monnaie

    4 août 2011 at 15 h 37 min

    Toutes ces histoires de brevet sont très complexes et font intervenir du droit international. Mais bon, avec quelques milliards d’euros à la clé, on peut comprendre la guerre que se livre c’est 3 poids lourds

  29. Emmanuel87

    4 août 2011 at 16 h 53 min

    Effectivement les réponses de Microsoft et d’Apple seront très intéressantes à lire, enfin si ces derniers s’expriment sur ce sujet…

  30. Jeux de guerre

    4 août 2011 at 17 h 04 min

    Apparemment Google a proposé jusqu’à 3.1 milliards pour les brevets Nortel. Alors David Drummond fait le choqué vis à vis de la somme déboursée par la concurrence par rapport à l’enchère de départ mais Google a quand même bien participé à la course.

  31. Greg

    4 août 2011 at 17 h 06 min

    Bonjour à tous
    @michael : pas mal comme conclusion ;o)
    Apple, RIM et Microsoft qui s’allient et font une contre offre en ajoutant la modique somme de 3 milliards (et des brouettes) aux 900 millions de Google, ça te choque pas ?
    Habituellement, ils sont pas si copains comme cochons ces 3 là.
    On dirait quand même qu’ils voulaient vraiment pas que Google mette la main dessus.
    Apple aurait pu les racheter tout seul (apport majoritaire de 2 à 3 milliards d’après ce qui est écrit dans la presse), du coup, ça fait quand même un peu « allez les gars, on peut l’avoir cette fois…mais on va pas non plus se tirer les uns sur les autres. ». Limite, ça aurait été moins choquant.
    Moi c’est un peu ça qui me fait dire « étrange, vous avez dit étrange ».
    Mais après tout, c’est la vie ;o)

  32. Nomade

    4 août 2011 at 19 h 50 min

    Au delà de la polémique sur les brevets, reconnaissons que Google se fait un max d’argent, soit… Mais par la pub.
    Il fait payer les entreprises mais nous (vous) fournit des logiciels gratuitement.
    Des logiciels inégalés tel que Earth/Map, gmail, android et j’en passe.

  33. Pingback: Guerre des brevets : Google critique cette stratégie anticoncurrentielle !

  34. Christophe Chaudey

    4 août 2011 at 22 h 28 min

    Merci pour cet article.

    Concernant Google, je suis personnellement prêt à payer 15€ de plus à l’achat de mon téléphone (même 30 ou 40 pas de soucis),si je peux continuer à bénéficier d’un système qui vaut largement le coup (Android) plutôt que d’en payer 150 de plus pour avoir un système ultra bridé (que ce soit WP ou iOs), ultra payant etc etc etc…

    Par contre, j’ai du mal à comprendre pourquoi MS s’est allié avec Apple plutôt qu’avec Google. Ils avaient là une occasion en or de faire ch*** Apple… Je pige pas trop leur logique. Cela dit pourquoi Google a refusé de s’associer au niveau des brevet avec MS à mon avis c’est une belle erreur là 🙁

  35. Michaêl

    5 août 2011 at 0 h 23 min

    @Greg : non ça ne me choque pas. Google ne s’est pas arrêté à 900 millions, ça c’était sa première offre (si mes souvenirs sont bons). Ils ont poussé jusque 3 milliards, tout de même. Ils se sont battus et ont perdu, c’est tout. Certainement, qu’ils ne voulaient pas que Google mette la main dessus, et ensuite ? Aucun des 3, que ce soit Google, Apple ou Microsoft, n’évolue dans le monde des bisounours. Apple a assez fait de courbettes à ses partenaires par le passé pour se faire ensuite niquer la gueule, pour qu’ils ne fassent pas 3 fois la même erreur (c’est d’ailleurs marrant, la première fois c’était par Microsoft, la seconde par Google). Apple aurait pu acheter les brevets tout seul, et ? Microsoft les voulait aussi, les enchères auraient explosé « pour rien ». Tu ne trouves pas ça beaucoup plus loin de s’allier pour neutraliser les effets de ses brevets (Apple ne pourra pas attaquer Microsoft et inversement). Quand on sait que Microsoft a proposé à Google de s’allier, l’argumentaire « tout sauf Google » ne tient plus vraiment debout. La conclusion la plus factuelle est qu’ils ont perdu, et que maintenant ils se roulent par terre pour dire que c’est vraiment trop injuste. Ils avaient la possibilité de gagner, ils ont foiré, tant pis pour eux. On va pas pleurnicher avec eux sur leur cas non plus…

  36. CMF

    5 août 2011 at 3 h 58 min

    Cette histoire de brevet est un brin compliqué.
    Mais c’est la loi de celui qui a investi le plus qui gagne, ce qui est normal, il faut bien du bénéfice.

  37. Greg

    5 août 2011 at 9 h 00 min

    @michael : sans vouloir trop polémiquer, j’ai eu beau chercher sur le net, j’ai pas trouvé une seule ligne sur l’offre de 3 milliards de Google.
    Et ma mémoire est assez défaillante (et non pas sélective), je ne sais plus à quel moment google à croquer la pomme.
    Le fait que 3 sociétés en concurrence directe s’associent pour contrer leur plus sérieux (et le seul d’ailleurs) concurrent et bien moi je trouve relativement anti-concurrentiel.
    Comme je le disais précédemment, si apple avait emporte l’enchère avec ses 3 milliards, OK bien joué.
    Chacun son point de vue mais au final le seul perdant sera le consommateur.
    Il y a beaucoup de choses à dire sur le système de brevet américain surtout quand c’est tout le reste du monde qui en subit les conséquences.
    On peut juste espérer que cela se finira comme pour les brevets Novell (avec un autre consortium regroupant encore Microsoft, Apple entre autres. Étonnant non?).

  38. Michaël

    5 août 2011 at 10 h 18 min

    @Greg : pas de polémique, mais Google a bien enchéri, « jusqu’à Pi » http://business.financialpost.com/2011/07/05/googles-strage-bids-for-nortel-patents/ .
    – Pour savoir à quel moment Google a croqué la pomme, il suffit de se rappeler du premier Android, celui qui devait sortir avant que l’iPhone ne soit présenté. C’était une copie de BlackBerry (une référence à l’époque, souvenons-nous). Puis Apple présente l’iPhone, offre à Google d’intégrer leurs (excellents) services YouTube, Maps, Gmail, comme ils avaient proposé à Microsoft de développer leurs apps pour Mac, et au final Google, au lieu de rester à sa place, viennent concurrencer Apple sur son terrain, en repensant Android de zéro pour le faire s’approcher au maximum d’iPhone OS (à l’époque). Aujourd’hui, personne ne peut nier qu’avec iOS 5 Apple s’est largement inspiré d’Android (et des autres, ils ont été assez malins pour prendre le meilleur de chaque système, qu’il leur manquait), mais si on revient au début, c’est bien Google qui a pompé iPhone OS. Apple avec son OS de smartphone avait pompé qui ?
    – Les 3 sociétés ne s’allient pas contre Google. Imagine si Google avait accepté de faire partie du consortium. Tous ces géants auraient eu les mêmes droits sur ces brevets, ce qui, de fait, aurait neutralisé leur portée ! Google a perdu une bataille qu’ils auraient pu gagner, il ne faut pas chercher de midi à quatorze heures et les faire passer pour de pauvres victimes des grands méchants Apple et Microsoft qui n’innovent jamais.
    – A mon avis, ce n’est pas une question de point de vue, mais soit. Je suis d’accord au final pour dire que le perdant peut être le consommateur, mais les règles du jeu sont les mêmes depuis le début ! Il faut pas se faire lobotomiser par Google (ni par Apple, ni par les autres), et tout à coup trouver ce système de brevets absurdes. Google aussi dépose des brevets, et pour des choses assez futiles aussi http://www.pcworld.com/article/222941/google_patents_google_doodles.html (c’est de la blague, c’est ça ? ils sont trop cool pour des brevets ?).

  39. Moise

    5 août 2011 at 10 h 46 min

    -Google a bel bien mis sur la table un offre s’élevant à 3,14159 Milliards de Dollars pour obtenir les brevets de Nortel, mais c’était sans compter sur le Cash Flow du consortium Rocktar et BidCo ( qui regroupe les géants Microsoft, Apple, RIM, Sony, Ericsson et EMC.) qui lui, a remporté les enchères sur une offre de 4.5 Milliards de Dollars .

    -Google a cependant eu des intentions bien douteuses car elle avait été conviée par Microsoft auparavant pour faire partie de ce consortium, mais avait préféré faire « cavalier seul » bien qu’il se savait incapable de rivaliser financièrement avec ce consortium (Apple à lui tout seul dispose dans ses caisses de 2 fois plus de cash que google ) .

    -Il apparaît que Google se fait passer maintenant pour une victime dans l’espoir de freiner le consortium Rocktar et BidCo sur les prochaines enchères des Brevets d’ InterDigital.

    http://bit.ly/pdOUYh

  40. Michaël

    5 août 2011 at 11 h 20 min

    (c’est un peu pénible cette modération a priori, on discute avec un sacré décalage et on se retrouve avec des personnes différentes qui répondent la même chose plusieurs fois à la même personne)

  41. Michaël

    5 août 2011 at 11 h 24 min

    (ah ben bizarre là mon commentaire est passé, alors que j’en ai un en attente…)

  42. Mathieu Lamour

    5 août 2011 at 22 h 46 min

    Bonjour,

    Mais ne devrait on pas se poser la question suivante : comment google fait pour être gratuit. C’est un secret de polichinelle mais il semble bon de le rappeler : google se paie part la pub diffuser via système. http://www.igeneration.fr/0-apple/android-un-utilisateur-rapporte-5-8-google-34212

  43. Wolf

    6 août 2011 at 6 h 27 min

    Dans cette histoire, il me semble que personne ne veuille se souvenir de la genèse d’Android. Lorsque que Google a présenté Android a la Presse, avec le tout 1er Google Phone, cela ressemblait a un BlackBerry ou n’importe quel device sous Windows Mobile. Il était alors absolument pas question d’interface tactile, de Market et autres fioritures.

    La dessus Apple présente l’iPhone et produit le tremblement de terre que l’on connait. A ce moment la aucun mobile 100% tactile, hors stylet, n’existait encore, d’où le succès de l’iPhone.

    Si on se souviens de la présentation de l’iPhone, iPappy avait déclaré que l’iPhone représentait plus de 250 brevets et qu’Apple ne laisserait personne copier son bijou.

    La ou ça deviens intéressant, c’est de s’apercevoir que personne n’avait alors imaginer un mobile entièrement pilotable au doigt, d’ailleurs Balmer se moquait bien d’Apple et de son jouet, et aucun fabricant ne prenait l’iPhone au sérieux, a part peut être Google qui avec Eric Schmidt au directoire d’Apple, semblait en savoir un peu plus.

    Apple a semble t’il passé quelques années pour développer son interface tactile, celle la même dont personne ne voulait. Elle a rachetée plusieurs société spécialisées dans le tactile afin d’accélérer son développement et cela a malgré tout, aussi un cout.

    Google pendant ce temps avait racheté Android qui produisait Android, forcement, et on rappelle qu’à ce moment de l’histoire et de la présentation du gPhone, d’interface tactile, il n’en était pas question.
    Donc Google pour rattraper son retard a du prendre des chemins glissant, comme le prouve les différents conflits qui oppose Android au reste du monde.

    La ou cela se corse pour Google c’est qu’alors que Nokia, MS, voir meme Oracle sont prêts a négocier des espèces sonnantes et trébuchantes, Apple s’en tape royalement. Ce que veut Apple c’est qu’on n’utilise pas ce qu’il ont créer. Point barre.
    Nokia a pu s’en sortir grace a sa batterie bien fournie de brevets, mais Google est complètement nu par rapport a cela. Ce qui veut dire qu’Apple ira jusqu’au procès ou ils ont 99% de chance de gagner.

    Que se passera t’il a ce moment la, d’ici 1 ou 2 ans ?
    Google après avoir créer un fantastique espoir, aura tous simplement coulé une bonne partie du monde mobile pour avoir tous simplement cru qu’ils étaient au dessus des lois.
    C’est pour cela que Google communique de manière aussi virulente, parcequ’il pressente le danger de cette situation et save aussi qu’il risque d’entrainer une multitude d’acteur dans leur chute.

  44. Antbi

    6 août 2011 at 13 h 39 min

    Toi, t’as tout compris: belle preuve d’intelligence.

    Que penses-tu des fonctionnalités copiées par Apple dans sa dernière version de iOS ? Quand c’est Apple qui copie sans reverses d’argent les inventions / innovations des autres c’est normal c’est ça ton raisonnement ?

    Sinon, quel rapport entre les brevets qui sont à l’origine des plaintes de la bande Apple-Microsoft et ce qui existe dans iOS ? Aucun ? Ah, alors ton « raisonnement » ne tiens donc pas la route…

  45. answers

    6 août 2011 at 16 h 44 min

    Si google ne protège pas ces projets, je ne vois pas pourquoi les autres se priveraient de l’attaquer.

  46. Pingback: La guerre s'intensifie et s'officialise entre Google, Apple et ... | Marketing Mobile | Scoop.it

  47. Pingback: Google et les brevets - Android - Androix.net

  48. Pingback: Invitez jusqu'à 150 amis sur Google+ sans avoir à entrer leur adresse email

  49. Wolf™

    8 août 2011 at 14 h 44 min

    @ Antbi: Quelles fonctionnalités copiées ? Si tu pense aux fameuses notifications, c’est d’une part une amélioration de si qui existait déjà sur iOS et de plus un rachat par Apple de cette fonctionnalité ainsi que de l’embauche de son développeur.
    D’autres part, et ca viens de sortir aujourd’hui, la justice Américaine est parfaitement au courant de ce que Google à fait pour développer si rapidement Android. Elle viens de récupérer un échange de mail dans le cadre du procès avec Oracle qui risque bien de signer la mort d’Android. D’ailleurs les avocats de Google sont entrain de tout faire pour que les mails signés de d’Andy Rubin, en 2005 et Lindholm en 2010. Ces 2 mails à eux semblent expliquer la montée au créneau de David Drummond dernièrement.
    Donc ca commence à sentir bon le sapin pour Android, et ca c’est vraiment la meilleure nouvelle de la journée.

  50. Pingback: Patent war: Google critical this anti-competitive strategy! - Android

  51. Gauthier

    9 août 2011 at 13 h 52 min

    « Quant à ceux qui parlent sur Apple qui n’innove pas, laissez-nous rire. Je vous renvoie au projet Android avant la présentation de l’iPhone. C’était une copie du système BlackBerry. Puis la copie a été déchirée et reprise à zéro en « » »s’inspirant librement » » » d’iPhone OS. Faut remettre un peu les choses à leur place et arrêter de réécrire l’histoire en permanence. »

    OS X d’Apple est un dérivé d’Unix, Unix étant open…
    Apple n’a rien inventé, les Applets store ca existe sur mobile depuis 10 ans (pub logo/sonnerie qu’on voit à la tv).
    La visio ca existe depuis 10 ans avec les web cam (merci la miniaturisation de la technologie)
    Les écrans tactiles pareil…
    Les musiques sur telmobile pas besoin d’attendre l’iphone, les tablettes ne sont qu’un PC portable a ecran tactile.
    Les mac sont des merdes en boite, aucune amelioration possible.
    Apple c’est a chier, point barre

    Le seul truc ou ils ont vraiment percé, c’est la musique.
    Tous les autres domaines ils sont font dominer.

    En revanche Google invente, innove, et est souvent gratuit, d’ou sa popularité.
    C’est de la rage et de la jalousie pure et dure…

  52. Michaël

    9 août 2011 at 16 h 30 min

    @Gauthier : ta dernière phrase résume PARFAITEMENT ton message. Celui-ci n’est effectivement que de la rage (« Apple c’est à chier point barre », summum d’une argumentation et d’un message sans intérêt) et de la jalousie pure et dure.
    Tu as déjà touché un tablet-PC ? Et un iPad ? Tu as déjà utilisé un lecteur mp3 ? Et un iPod ? Tu as déjà joué avec un téléphone tactile de 2007/2008/2009 ? Et un iPhone ?
    Tu te ridiculises par ta mauvaise foi… Libre à toi de ne pas reconnaître les qualités des produits Apple (que tu n’as probablement jamais approché à moins de 50 mètres), mais pas besoin de cracher ton venin pour autant…

  53. Pierre Choisir

    9 août 2011 at 16 h 38 min

    Calmez vous messieurs… C’est fou comme les esprits s’échauffent dès qu’on parle de la rivalité Apple-Google !

  54. Pierre Choisir

    9 août 2011 at 16 h 40 min

    PS : j’adore quand même suivre ces discussions qui ne mènent à rien^^

    • Jean-Baptiste

      9 août 2011 at 18 h 30 min

      @Pierre Choisir : Je crois que suivre des débats de trolls Apple vs Google vs Microsoft vs … c’est un peu les combats de gladiateurs du 21eme siècle 🙂

  55. Michaël

    9 août 2011 at 18 h 37 min

    Petit conseil si vous ne voulez pas des « trolls » comme vous dites : fermez les commentaires sur ce genre d’articles polémiques, sur lesquels vous savez pertinemment que des gens qui ne savent pas de quoi ils parlent vont la ramener. 😉

  56. Pingback: Google rachète Motorola Mobility pour 12,5 Milliards de dollars

  57. Pingback: La guerre des smartphones aura bien lieu !!! | Android News

  58. Pingback: La guerre s’intensifie et s’officialise entre Google, Apple et Microsoft | Pierre André Fontaine developpement d'affaires

  59. Pingback: Google et les brevets | Guide Telephone Portable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests