Suivez-nous

Sciences

La NASA publie une image d’objets bleus fantomatiques du cosmos

Le télescope spatial Hubble a capturé un cliché rare de la naissance d’une étoile. On peut notamment y voir des objets bleus fantomatiques magnifiques.

Il y a

le

NASA étoile bleue

Lorsque naît une étoile, un spectacle de lumières chaotique s’ensuit. C’est ce que la NASA nous fait partager avec ce cliché pris par Hubble montrant des objets bleus fantomatiques magnifiques.

Une image de la naissance d’une étoile

Le télescope spatial Hubble est opérationnel depuis 1990. Conçu pour durer jusqu’en 2005, ce télescope exceptionnel continue de fonctionner et est habitué à nous envoyer régulièrement des images spectaculaires. C’est cependant la première fois qu’il nous offre l’image de la naissance d’une étoile et ses bleus fantomatiques ressemblants à une intense activité électrique.

C’est à environ 1.000 années lumière de la Terre que le télescope Hubble a capturé ces amas de couleur vive dont de rares bleus fantomatiques, se déplaçant dans le cosmos. L’agence spatiale américaine (NASA) a qualifié ces objets de « pistolet fumant ». Selon la Nasa, il s’agit d’une preuve évidente de la présence d’une étoile nouvellement formée. Les étoiles tout justes nées projettent effectivement des quantités colossales de matière riche en énergie et appelé plasma.

Les zones bleus fantomatiques en haut et au centre de la photo sont des signes révélateurs d’un gaz ou plasma riche en énergie et entrant en collision avec une énorme collection de poussières et de gaz dans l’Espace lointain. Selon les astronomes, ces zones bleutées se déplacent à la vitesse prodigieuse de 150.000 kilomètres par heure. Au total, ce sont cinq zones de bleus fantomatiques qui traversent l’Espace.

Une nouvelle étoile pas encore identifiée

La NASA n’a pas encore identifié cette nouvelle étoile baptisée SVS 13, sans doute car elle est masquée d’épais nuages de matière cosmique. Cette collection de gaz et de poussières fait partie d’une nébuleuse lointaine, la nébuleuse appelée NGC 1333. Il s’agirait des restes d’étoiles explosées tourbillonnant à travers l’infini de l’Espace.

Notez que ces objets bleus fantomatiques sont des phénomènes transitoires et devraient disparaître. A titre de comparaison, sachez que la distance entre chacun des objets et le SVS 13 est d’environ 20.000 fois celle du Soleil et de la Terre. Prochainement, le télescope Webb prendra en charge les opérations de Hubble et devrait pouvoir mener davantage d’enquêtes sur de tels phénomènes.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests