La perfection n’est pas de ce monde, heureusement il y a Imperfections

Je vois souvent de très belles choses autour de moi,Naturellement, j’ai envie de les partager.(…)J’aime provoquer des rencontres, faire naître des désirs, réunir des compétences variées autour d’un projet unique…(…)j’ai mûri le projet Imperfections Are Beautiful. Ce nom sonnait comme une réponse alternative à une pression sociale omniprésente, car dans le monde lisse que l’on

Je vois souvent de très belles choses autour de moi,
Naturellement, j’ai envie de les partager.
(…)
J’aime provoquer des rencontres, faire naître des désirs, réunir des compétences variées autour d’un projet unique…
(…)
j’ai mûri le projet Imperfections Are Beautiful. Ce nom sonnait comme une réponse alternative à une pression sociale omniprésente, car dans le monde lisse que l’on veut nous imposer, j’ai peur de m’ennuyer…
Laure Saint-Hillier/ Coordinatrice et idée originale d’Imperfections.fr

Imperfections

Une bien jolie profession de foi pour les fondations d’un site associatif et d’une boutique en ligne oeuvrant à la croisée des cultures, des arts plastiques aux arts appliqués, et regroupant des artisans-créateurs proposant des pièces uniques et des séries limitées dans différents thèmes.
Des vêtements aux objets déco en passant par les bijoux et accessoires, Imperfections entend "travailler avec des artistes et des artisans plutôt qu’avec des multinationales, développer le potentiel local plutôt que le potentiel délocalisé, et favoriser l’originalité plutôt que la massification".
Outre les catégories de créations proposées, vous pouvez consulter directement la fiche de chaque artiste et acheter en ligne ses créations, via un système de paiement sécurisé qui sera implanté très prochainement, le site se rémunérant à l’aide d’une commission prélevée sur les ventes.
Le site n’est pour le moment pas ouvert aux créateurs extérieurs à l’association, qui peuvent quand même proposer leurs oeuvres en contactant les responsables directement par email.
Il y aura dans un deuxième temps une possibilité d’upload de leurs fichiers directement en ligne, afin qu’ils soumettent leurs créations, mais il n’y aura pour le moment la possibilité de créer seul son espace créateur.
Le site est graphiquement agréable (même si sa mise en page entièrement faite en tableaux n’est pas vraiment conforme aux standards actuels) et se visite comme une halte bienvenue entre deux réseaux sociaux et trois Twitter mashups.


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Ca a l’air très intéressant au niveau de l’idée originale, et c’est plutôt bien réalisé graphiquement. Reste à voir si le contenu va suivre.

  2. @Tyjour, pourquoi cette question ? La réponse est non évidemment, les seuls publi-redacs (4 en tout en 3 ans sur 3500 articles) ont été clairement signalés comme tels dans le titre et en intro du billet, et je n’en fais plus depuis longtemps.

  3. Dommage, d’avoir utilisé Futura comme police, elle n’est pas disponible partout ^^ 🙁

    Au bureau, je ne sais par quel police Firefox l’a remplacé mais wahou !

Répondre