Suivez-nous

Tech

La prise de température des clients de l’Apple Store en violation avec le RGPD ?

Apple a déclaré que les clients de ses Apple Store devraient se plier à la prise de leur température avant d’entrer dans les boutiques, une pratique qui pourrait être jugée illégale en Europe.

Il y a

  

le

 
Apple Store logo
© Pexels / zhang kaiyv

Au mois de mars, Apple a été dans l’obligation de fermer tous ses Apple Store dans le monde (outre la Chine) afin de respecter les protocoles visant à lutter contre la pandémie de coronavirus. Désormais, la marque américaine commence la réouverture progressive de ses magasins dans plusieurs pays, dont certains sont situés en Europe.

Une pratique illégale en Europe ?

Lorsqu’elle a indiqué la réouverture des Apple Store, la firme a annoncé la mise en place de plusieurs mesures visant à protéger les clients lorsqu’ils se rendent sur place. Ainsi, ceux-ci sont invités à commander en ligne et à se rendre sur place pour récupérer leurs produits ou faire réparer ces derniers, mais ils doivent également remplir un questionnaire de santé et se plier à la prise de température avant de rentrer dans la boutique.

C’est bien ce dernier point qui pose problème à l’Allemagne, pays où les Apple Store sont de nouveau accessibles depuis le début de la semaine. En effet, il se pourrait que le fait de prendre la température des clients soit considéré comme une mesure illégale sur le territoire, mais aussi plus largement en Europe.

L’agence de protection des données du Länder de Hesse se pose actuellement la question de savoir si cette pratique viole ou non le respect de la vie privée des clients d’Apple. Pour l’instant, aucune décision n’a été prise. Si l’agence déclarait que la prise de température n’était pas en accord avec le RGPD, cette mesure pourrait être interdite en Allemagne voir en Europe.

Apple ne s’est pas exprimé sur le sujet, si bien qu’on ne sait pas comment la marque à la pomme pourrait réagir si la pratique venait à être interdite.

La société américaine a rouvert plusieurs de ses Apple Store dans le monde, à l’exemple de la Corée du Sud, de l’Autriche, de l’Australie ou encore de l’Allemagne. Pour le moment, elle n’a pas encore indiqué quand ses boutiques françaises pourraient de nouveau être accessibles à ses clients.

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. pipoux

    13 mai 2020 at 11 h 39 min

    le RGPD est lié à l’enregistrement de données personnelles. La température n’est pas en soi une donnée privée si elle n’est pas rattachée à un individu identifiable. Donc si le thermomètre sert juste à dire « vous pouvez entrer » ou « vous ne pouvez pas entrer » sans enregistrement du nom de la personne concernée ni de la température , je ne vois pas vraiment où serait le problème.

  2. Patrick B.

    13 mai 2020 at 23 h 19 min

    La CNIL rappelle par ailleurs que la règlementation sur les traitements de données ne s’applique qu’aux traitements automatisés (notamment informatiques) ou aux traitements non automatisés qui permettent de constituer des fichiers. Ainsi, la seule vérification de la température au moyen d’un thermomètre manuel (tel que par exemple de type infrarouge sans contact) à l’entrée d’un site, sans qu’aucune trace ne soit conservée, ni qu’aucune autre opération ne soit effectuée (tels que des relevés de ces températures, des remontées d’informations, etc.), ne relève pas de la règlementation en matière de protection des données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests