La publicité fait irruption sur l’appli mobile de Facebook

Facebook vient d’annoncer son nouveau système d’intégration de publicités dans le fil d’actualité des utilisateurs de l’appli mobile Facebook. Il permet aux développeurs de promouvoir leurs applis iOS ou Android.

Les terminaux mobiles constituent un véritable levier de croissance pour Facebook. Mais monétiser le trafic généré relève d’une gageure à laquelle la société de Mark Zuckerberg avait promis de trouver des réponses lors de son introduction en bourse. La première d’entre elles vient d’être annoncée aujourd’hui par le numéro un des réseaux sociaux.

Le système de publicités qui a été dévoilé par Facebook promet aux développeurs et aux éditeurs d’applis (iOS et Android) de les promouvoir via les applis mobiles Facebook.

Facebook de préciser que dans les 30 jours qui se sont écoulés, l’appli mobile Facebook a redirigé 146 millions de personnes vers les App Store d’Apple et Google Play. De quoi véritablement appâter le chaland. Avec le système de publicités proposé, si une personne choisit de cliquer sur une de ces publicités qui apparait dans son fil d’actualité, il sera redirigé automatiquement vers le magasin d’applist idoine si elle n’est pas déjà installée sur son smartphone.

Pour l’heure, le système est en rodage avec une ouverture limitée en bêta à des partenaires précis. Toutefois, il reste possible de s’inscrire pour y participer. Les développeurs iOS qui désirent s’y essayer sont invités à télécharger la bêta du SDK Facebook pour iOS disponible dès aujourd’hui. Il permet notamment de mesurer l’impact d’une campagne publicitaire lancée.

Les développeurs pourront personnaliser leur campagne publicitaire depuis l’App Dashboard en précisant la zone géographique visée, la période désirée, le budget quotidien, le budget pour le coût par clic (CPC) qui fonctionne avec des enchères à l’instar de celles pour les mots clefs avec Google AdWords par exemple.

Avec ses 955 millions de membres actifs, Facebook doit rapidement résoudre l’équation qui permettra de monétiser le trafic généré sur ses applis mobiles. L’introduction en bourse récente de la société crée une urgence qui s’accentue avec la dégringolade du titre. L’action a ainsi perdu 45.5% de sa valeur depuis son lancement.

(source)


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Ça fait déjà plusieurs jours que sur l’app iPad on te « suggère » des application à télécharger de la même manière qu’on te suggère des amis.

    Par contre ca commence à prendre beaucoup de place toutes ces suggestions

  2. C’est une bonne nouvelle pour les annonceurs qui toucheront plus d’utilisateurs ou du moins une autre catégorie. Par contre pour les membres de Facebook, ça doit être un peu trop intrusif comme pratique.

  3. C’est vrai que ce n’est pas terrible la Pub sur un SmartPhone. Mais bon il faut que Facebook remonte à la bourse. ^_^

  4. Faut bien gagner qq sous pour rassurer les investisseurs… Ils en ont besoin en ce moment…

  5. J’en est marre d’entendre parler de Facebook, ce pai foireux qui ne brasse que de l’air.

  6. Voila une bonne nouvelle pour Facebook, son objectif principal étant de chercher à monétiser son audience mobile. Mais ils doivent être prudent car à force de chercher des sources de revenus je pense qu’ils laissent de côtés les utilisateurs eux même…

    Plus qu’une chose à dire -> vive Google Plus !

  7. Facebook restera gratuit mais propose de plus en plus de contenus publicitaires. Est-ce vraiment une nouvelle extraordinaire quand on sait que l’introduction en bourse n’a pas eu l’ampleur attendue ? On peut juste se demander si cela aura autant d’impact qu’une publicité sur un réel écran.

Send this to a friend