La réalité augmentée, aussi pour faire revivre des lieux qui n’existent plus

La technologie de la réalité augmentée, qui permet de faire apparaître sur un écran de mobile ou de PC des éléments interactifs en 3D venant s’ajouter à une image, s’applique généralement à des usages pratiques liés à la géolocalisation, comme la recherche de stations de métro ou de données encyclopédiques. Cette vidéo publiée par Wikitude,

La technologie de la réalité augmentée, qui permet de faire apparaître sur un écran de mobile ou de PC des éléments interactifs en 3D venant s’ajouter à une image, s’applique généralement à des usages pratiques liés à la géolocalisation, comme la recherche de stations de métro ou de données encyclopédiques.

wtc-wikitude

Cette vidéo publiée par Wikitude, application de réalité augmentée pour Android, pourrait bien donner des idées pour un autre usage : faire revivre des lieux ou des bâtiments qui n’existent plus.

Les développeurs ont reconstitué les Twin Towers du World Trade Center de New York en 3D, et l’application permet, à condition de pointer son smartphone sous certains angles à proximité du quartier des défuntes tours, de les revoir sur son écran à leur emplacement et avec la perspective d’origine.

La modélisation est encore très rudimentaire et ne tient pas compte des avant et arrière plans, mais l’idée est là, et la réalité augmentée offre aux nostalgiques ou à ceux qui n’ont pas connu Manhattan avant le 11 Septembre 2001 de se faire une idée de ce à quoi ressemblait le district aujourd’hui rebaptisé Ground Zero avant la grande entreprise de démolition.

(source : Publigeekaire, dans ce commentaire)


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. La même chose sur des sites historiques pour enseigner l’histoire aux enfants, vous imaginez un peu ? L’histoire deviendrait immédiatement plus passionnante.

  2. C’est les prémices de la réalité augmentée et cela permet d’envisager plein d’applications passionnantes. Peut être qu’un jour je pourrais intégrer les photos de mon site de cartes postales anciennes comparées avec des vues actuelles et permettre ainsi de voir le monde tel qu’il était autrefois en se promenant simplement dans la rue. Enfin d’ici là il y a encore du boulot…

  3. Comme de faire apparaitre de spacieux logements autour des SDF allongés sous les ponts, ou de faire apparaitre des familles heureuses par centaines à la place des tas de cadavres Tutsis, de bons gros gadgets pour nous faire oublier que le monde est en crise de valeurs humaines et qu’il devient pire que le nazisme, une bonne économie à réalité augmentée et fini les soucis, géant.

Répondre