La start-up française drivy lève 2 millions d’euros !

Le service de location de voiture entre particuliers Voiturelib vient d’annoncer un tour de table de 2 millions d’euros auprès d’Alven Capital et d’Index Ventures.

Le service de location de voiture entre particuliers drivy vient d’annoncer un tour de table de 2 millions d’euros auprès d’Alven Capital et d’Index Ventures.

Lancé en décembre 2010, le service fonctionne très bien car il compte aujourd’hui plus de 50 000 utilisateurs et plus de 5 000 voitures en location et a déjà reversé plus d’un million d’euros aux prioritaires — dont plus de la moitié au cours des trois derniers mois. Sans parler des nombreux passages à télévision à son actif (dont TF1, France 2, M6 et BFM TV).

La start-up française compte bien sûr se développer à l’international mais ce n’est pas la priorité du moment. En effet, elle compte innover en peaufinant ses applications mobiles pour iOS ou Android et en développant des systèmes embarqués pour les voitures (pour ouvrir, fermer, ouvrir la voiture depuis son mobile mais aussi la suivre à distance ou détecter les chocs éventuels).

Pour mettre en oeuvre tous ces projets, drivy prévoit d’embaucher une dizaine de personnes au cours de l’année à venir : des ingénieurs Ruby on Rails, JavaScript ou front-end essentiellement.

Enfin, l’équipe continue à travailler sur les infrastructures pour les montées en charge et proposer toujours le meilleur service client afin de répondre rapidement et efficacement en cas de problème.


Nos dernières vidéos

17 commentaires

  1. Pingback: Kreapixel La start-up française Voiturelib lève 2 millions d’euros ! | Kreapixel News Toute votre actus 24/24h !

  2. Pingback: La start-up française Voiturelib lève 2 millions d’euros ! | rpidity

  3. Voilà qui récompense bien leurs efforts.
    Je suis adepte du site et je dois avouer que le concept me séduit et puis l’économie est réelle.
    Il faut juste être bien regardant sur les autres avis de locataires et faire attention à ne pas louer un tas de boue.
    Après, pour répondre à @vincent, c’est vrai qu’il y a des véhicules chers, mais quand on regarde bien, ce ne sont pas celà qui se louent : je me demande même si les propriétaires de ces véhicules souhaitent vraiment les louer quand on voit un prix aussi cher que chez un professionnel…

  4. Il y a de plus en plus d’adeptes de l’autopartage, et de la location entre particulier de manière générale… Je crois que les français sont gloabalement demandeurs de solutions permettant de tisser plus de liens avec ses voisins. Couplé à des solutions matures qui gèrent les assurances et tout les désagrément qui peuvent faire peur font que je ne suis pas surpris de ce succès.

  5. @jal, merci de nous défendre 😉
    @vicnent – le prix des voitures est fixé par leur propriétaire – comme disait @jal, notre location moyenne est à 25 euros par jour. Cherchez donc plutôt à vous mettre dans une vraie situation de location, vous verrez que vous trouverez la voiture qui vous convient, certainement moins chère que chez un loueur.
    Je rajouterai que la voiture de luxe n’est évidemment pas notre spécialité – cherchez plutôt de la 107 à l’A4/A5 éventuellement.
    Pour ce qui est de l’assurance, notre assurance tous risques prend le relais de celle du propriétaire pendant la location.

  6. Eric

    Sérieux, dès que la C-1 sort je l’achète direct, ce truc est une révolution, pour moi l’une des plus grosses innovations de l’histoire de l’auto/moto, juste incroyable

  7. Super sympa le site.
    Ca peut-être très intéressant pour utiliser une voiture de façon ponctuelle.

    Par contre c’est moi ou le design ressemble pas mal à Airbnb ? Ont-ils un lien ?

  8. Je suis surpris de la légalité de l’opération. Si un particulier loue souvent sa voiture et que cela lui rapporte, les impots viendront vite lui demander de payer au moins la CSG.

  9. @clement Airbnb est LA ref en design de service P2P, pas étonnant qu’on regarde un peu de leur côté 🙂
    sinon, nous n’avons aucun lien.
    @GTI-Turbo Si un particulier loue souvent sa voiture et que ses revenus dépassent ses frais justifiables liés à cette voiture, il doit les déclarer comme Micro BIC – il bénéficiera ainsi d’abattements non négligeables qui rendent l’opération toujours intéressante. Tout ça est donc tout ce qu’il y a de plus légal.

  10. Avec 2 millions d’euros, ils devraient penser à repenser le système de voiturelib.

    Proposer le même système que vélolib mais avec des voitures à aire comprimé…… 2 € les 100 km….

    ça ce serait une réelle innovation dans la location.

Répondre