Lavabit, le service e-mail utilisé par Snowden forcé à l’arrêt

Lavabit, le service de messagerie électronique connu pour avoir été utilisé par Edward Snowden aurait préféré arrêter, plutôt que de coopérer avec la NSA comme l’a fait Gmail.

Est-ce la fin de Lavabit ? En tous cas, le service de courrier électronique sécurisé n’est plus disponible. A la place, lorsque vous ouvrez le site, vous tombez sur un message de Lader Levison, le fondateur de la société. Dans son message, celui-ci explique qu’il a dû faire un choix difficile. Il pouvait choisir entre être complice de ce qu’il qualifie de « crime » contre le peuple américain ou alors arrêter le fruit de 10 ans de labeur en stoppant Lavabit. Celui-ci a opté pour l’option B. Malheureusement, la loi américaine ne le permet pas de divulguer les circonstances qui l’ont contraint à stopper son service de courrier électronique. Dans son message, le fondateur accuse le Congrès américain d’avoir voté cette loi qui lui interdit de communiquer de pareilles informations.

Rappelons que Lavabit a vu le jour en 2004. Il se voulait être une alternative au service de courrier électronique de Google qui scanne vos emails et utilise les mots-clés pour afficher des annonces ciblées. Mais le fondateur aurait préféré arrêter le service plutôt que de coopérer avec la NSA dans le cadre d’une investigation (pour Snowden ?).

Pour la suite ?

Ladar Levison aurait déjà lancé les procédures qui lui permettraient de refaire marcher Lavabit, se basant sur la Constitution des Etats-Unis. Il est en l’attente d’une décision de justice favorable. Le fondateur de Lavabit demande également à ceux qui supportent sa cause de bien vouloir l’aider à financer la défense de Lavabit via des dons.

Lavabit et Snowden

Il y a quelques semaines, nous avions parlé d’une éventuelle utilisation de Lavabit par Snowden, comme seul moyen de communiquer avec les médias pour divulguer des informations. Il s’en serait également servi pour appeler les participants à une conférence qui a eu lieu à l’aéroport de Moscou. D’après ce que l’on peut lire sur Forbes, l’ancien contractant de la NSA aurait utilisé l’adresse « edsnowden@lavabit.com ».

(Source)


  • Mercedes Concept A Sedan : la prochaine Classe A a un visage

    Encore un concept chez Mercedes, et une fois de plus, un concept qui annonce un modèle de série appelé à être renouvelé rapidement : la Classe A. Voici la Concept A Sedan Un nouveau design qui se précise Insufflé par l’AMG GT Concept présentée au salon de Genève, le design de la prochaine génération de Mercedes [...] […]

  • [Shanghai 2017] Volkswagen I.D. Crozz : l’autre anti Tesla Model X

    Dans son élan de multiples variantes de sa future gamme électrique, Volkswagen dévoile un SUV Coupé, répondant à l’appellation I.D. Crozz Concept. Un concept appliqué à plusieurs carrosseries Esthétiquement parlant, le lien de filiation avec le concept I.D. est frappant. On retrouve la face avant adoptant la même identité visuelle aux projecteurs à l’apparence d’yeux, et la [...] […]

  • American Gods se paye une featurette

    American Gods fait beaucoup parler de lui en ce moment, et ce n'est visiblement pas près de changer. Les producteurs du film ont mis en ligne une nouvelle featurette. […]

Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Peut être que le fondateur de Lavabit devrait réfléchir à délocaliser son service dans un pays où la liberté a plus de valeurs qu’aux Etats-Unis qui semble être une démocratie répressive. Tiens, je suis persuadé que Snowden lui conseillerait de venir en Russie !

  2. Le droit des données et des services sur Internet est un droit géographique.

    Tant que les données et les services seront localisés aux US (plus précisément les serveurs physiques les hébergeant), le problème de la confidentialité des données (espionnage des institutions, des citoyens et des entreprises) continuera (cf. Patrioct, Prism, etc…).

    Les US changeront leur système législatif à terme mais cela prendra quelques années. On estime d’ailleurs la perte entre 22 et 35 milliards pour les US! (http://www.prweb.com/releases/.....998290.htm).

    Pour résumer:
    * dégager toutes les applis US et en priorité celles gratuites
    * vérifier dans le cas de cloud mondial où sont géographiquement situés les serveurs
    * aller tester des applis dont les données & services (les 2 sont importants!) sont situées en France ou en Allemagne (pour l’instant, la référence en matière de protection)

    Mathieu Destrian – CEO de la jeune société innovante Intellinium

  3. @Mathieu : nous sommes bien d’accord avec vous, et c’est une bonne part de la philosophie de nos services. Mais même en hébergeant nos sites, nos services et nos données en France (OVH dans notre cas), nous partons du principe que toute donnée émise sur un réseau peut-être interceptée sans problème.

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
La réponse d’Apple aux problèmes d’électrocutions avec iPhone

Réponse d'Apple aux problèmes d’électrocution dues à l’utilisation de chargeurs pour iPhone contrefaits : un vrai chargeur à prix réduit...

Fermer