Le casque audio se porte bien

Les marques de casques audio font preuve d’une impressionnante réussite dans un marché du high-tech qui subit la crise. Alors que Renald nous annonçait hier soir la sortie du nouveau casque audio de chez Sony, le X; les échos révèle ce matin l’insolente rentabilité des fabricants de casques audio. Des casques de plus en plus

Les marques de casques audio font preuve d’une impressionnante réussite dans un marché du high-tech qui subit la crise.

Alors que Renald nous annonçait hier soir la sortie du nouveau casque audio de chez Sony, le X; les échos révèle ce matin l’insolente rentabilité des fabricants de casques audio. Des casques de plus en plus performants mais aussi plus cher comme en témoigne la réussite des casques Beats by Dr. Dre.

Une réussite qui a permis à Dr. Dre d’être le rappeur le mieux payé du monde selon « Forbes » (110 millions d’euros sur la période mai 2011 à mai 2012) et qu’il doit en grande parti au ventes spectaculaires de ces casques. En effet, si il reste un producteur de renom sur la scène hip-hop, le rappeur tarde à faire son grand retour en « solo » puisque son dernier album date de 1999. Distribué par Monsters, les casques Beats by Dr. Dre s’appuient sur une stratégie marketing très importante, on les retrouve dans les clips ou portés par les artistes en vogue et sportifs de haut niveau avec un design et un logo « b » qui les rendent facilement reconnaissables.

Une réussite pour la marque malgré certaines critiques qui jugent les casques Beats trop cher et trop riches en basses, ce qui n’a pas empêché HTC ou HP d’utiliser la technologie Beats audio pour ses appareils; le taïwanais est d’ailleurs devenu l’été dernier l’actionnaire majoritaire de la marque Beats by Dr. Dre.

Le marché français des casques à arceau a le vent en poupe

Cet engouement a d’ailleurs marqué le retour des casques supra-auriculaires voir circum-auriculaires pour une utilisation nomade alors que la mode était aux casques intra-auriculaires, plus légers et facilement transportables. Ce retour et la réussite des marques de casques audio coïncident d’ailleurs avec la démocratisation des smartphones.

En effet, avant le rachat de Beats by Dr. Dre par HTC qui permet au constructeur de fournir des casques de la marque basée à Santa Monica en Californie pour accompagner ses smartphones, difficile de trouver des fabricants qui fournissent des écouteurs d’origine de qualité. Les écouteurs fournis avec l’iPhone font régulièrement l’objet de critiques mais il n’est hélas pas le seul et les smartphones haut de gamme ne sont pas épargnés par le manque de qualité des écouteurs d’origine alors qu’il permettent, avec l’augmentation des capacités de stockage, d’écouter de la musique avec un format sans perte (FLAC ou ALAC par exemple) ou du MP3 compressé à 320kbps.

Une tendance qui n’a pas échappé à Didier Chagnon, gérant de Sennhseir France : « vu le prix et la qualité d’un smartphone, les gens veulent disposer d’accessoires haut de gamme, tant au niveau du son que du design ». La marque allemande qui domine le marché européen et français affichait d’ailleurs des résultats impressionnants en 2011 avec un chiffre d’affaires de 531 millions d’euros (+13,5% par rapport à 2010) et un résultat net de 45,7 millions d’euros (+93% par rapport à l’année précédente). Avec un marché mondial du casque devrait croître en 2012 de 20 % en valeur, selon une étude du cabinet Futuresource Consulting, Sennheiser devrait continuer sa progression.

Le crise ne résonne pas dans les casques Sennheiser

Enfin, effet Monsters ou pas, les casques tendent de plus en plus vers le haut de gamme et on retrouve sans surprise de nombreux casques qui dépassent la barre des 200 euros. Se sera notamment le cas du Sony X qui est annoncé à 300 dollars mais aussi des casques Monsters qui se trouvent généralement entre 150 et 500€ selon les modèles. Du côté de Sennheiser c’est le Momentum, présenté lors de l’IFA qui occupera le haut de gamme de la marque avec un prix de l’ordre de 300 euros; la marque autrichienne AKG a pour sa part présenter le K551, un casque audiophile à 280€.

Si les prix des casques audio vous paraissent trop élevés, sachez que le Koss PortaPro fait toujours figure d’incontournable malgré ses 28ans avec un rapport qualité prix (une vingtaine d’euros) bien difficile à venir contester.

(source)


Nos dernières vidéos

12 commentaires

  1. Je confirme pour la dernière phrase, le Koss fait des miracles pour un prix dérisoire. Reste l’isolement par rapport aux bruits ambiants qui est presque nul mais au moins on ne risque pas de se faire écraser

  2. Oui mais le Koss ne dispose pas d’un micro afin d’avoir une discussion téléphonique,
    ils devraient d’ailleurs lance un modèle intégrant un micro
    bon courage

  3. Après un Sennheiser px200, le casque Marshall, après avoir essayé les Bose, je me suis laissé tenté par le Denon AH NC800 – 129€. Écouter ses musiques préférées sans monter le son dans les transports en commun : vive la réduction de bruit active !

  4. Un gros casque qui te recouvre les oreilles, je veux bien à la maison, pourquoi pas, mais je ne me vois pas en porter un dehors. Avant on cherchait à réduire leur taille au maximum, maintenant c’est tout l’inverse…mais chacun ses choix bien sur 😉

  5. Et oui les jeunes et les addicts du High tech restent incontestablement La bonne niche à approcher pour parvenir à faire des profits plus que remarquables en ces temps de crises…Je ne m’étonne pas de voir que des gens achètent des casques pour la coquette somme de 300 euros en voyant toute la stratégie marketing qu’il y a derrière…

  6. Il y a tellement de casques sur le marché qu’il est vraiment difficile de faire son choix aujourd’hui. Au-delà de l’effet de mode, si l’on recherche un son de qualité, il faut mettre la main à la poche. Les fabricants ont compris que les clients sont prêts à débourser des sommes importantes pour un bon casque.

  7. Les casques fermés dit « anti bruits » sont assez dangereux lorsque l’on se ballade dans la rue avec : se couper des sons extérieurs au moment où l’on traverse une rue peut créer des accidents…
    Concernant le prix, le design est certes important, mais quite à mettre 300 €, autant investir dans un casque audio professionnel comme ceux des marques Sony ou les Sennheiser, plutôt que les Beats by Dre.
    Je confirme également qu’avoir la meilleure définition de son dans un casque ne peut effacer la médiocrité d’une musique au format MP3.

Répondre