Le co-fondateur de WhatsApp quitte le navire

Le co-fondateur de WhatsApp quitte Facebook. Et ce serait dû à un désaccord concernant les données personnelles et le chiffrement de l’application.

Jan Koum n’est plus le patron de WhatsApp. Ce dernier a cofondé l’application de messagerie 2009 avec Brian Acton, avant de revendre celle-ci à Facebook pour 19 milliards de dollars en 2014.

Néanmoins, même après le rachat par Facebook il y a trois ans et demi, il était resté le CEO de WhatsApp (tandis que Brian Acton a déjà quitté l’entreprise en début d’année).

Dans un post sur Facebook, Jan Koum écrit : « Cela fait près de dix ans que Brian et moi avons commencé WhatsApp, et ce fut un voyage incroyable avec quelques-unes des meilleures personnes. Mais il est temps pour moi de passer à autre chose. J’ai été béni de travailler avec une équipe incroyablement petite et de voir comment une quantité incroyable de concentration peut produire une application utilisée par tant de gens partout dans le monde ».

Un désaccord avec Facebook ?

Le co-fondateur de WhatsApp indique qu’il veut prendre un peu de temps pour faire des choses qu’il aime en dehors de la technologie.

Cependant, d’après un article publié par le Washington Post, Jan Koum quitterait WhatsApp à cause de divergences avec la maison-mère Facebook. Selon le Washington Post, Jan Koum serait en désaccord avec la stratégie de Facebook concernant WhatsApp et contre « les tentatives de Facebook pour utiliser ses données personnelles et affaiblir son chiffrement ».

Sur Facebook, Mark Zuckerberg a quant à lui commenté la publication de Jan Koum pour annoncer son départ. « Travailler étroitement avec toi va me manquer », écrit le patron de Facebook. « Je te suis très reconnaissant pour tout ce que tu as fait pour connecter le monde et pour tout ce que tu m’as appris, y compris le chiffrement et sa capacité à prendre le pouvoir des systèmes centralisés et à le remettre entre les mains des gens. Ces valeurs seront toujours au cœur de WhatsApp ».

D’après TechCrunch, celui qui pourrait prendre la place de Jan Koum pour diriger WhatsApp est Neeraj Arora, ancien cadre de Google, qui travaille actuellement chez WhatsApp.


Commenter