Suivez-nous

Auto-Moto

Le Colorado veut verbaliser les voitures non électriques garées sur des emplacements de bornes de recharge

L’état du Colorado aux USA a soumis un projet de loi visant à sanctionner certains comportements nuisibles aux possesseurs de véhicules électriques. Une initiative dont devraient s’inspirer tous les pays.

Il y a

le

ICEing
© Trucks blocking Tesla Supercharing station at Sheets in Hickory, N.C. [CREDIT: Leicina, Reddit]

Connaissez-vous le « ICEing » ? Non ce drôle de mot n’a aucun rapport avec le glaçage des pâtisseries. La réalité est un peu moins sucrée : le ICEing, de l’acronyme ICE, pour Internal Combustion Engine (les moteurs à essence – ou thermiques – pour faire simple) est le terme qui qualifie le fait d’emmerder ou de provoquer les possesseurs de voitures électriques avec une voiture thermique. Assez répandu aux USA, où certaines fortes têtes ont décidé d’en faire un combat personnel, moins par ici, cette pratique se matérialise notamment pour les plus idiots de ses adeptes par le fait de garer délibérément leur voiture (généralement de gros SUV bien polluants) sur des emplacements de recharge de voitures électriques, de préférence des Superchargeurs Tesla, empêchant ces dernières de faire le plein de KiloWatts.

Un comportement stupide quand il est volontaire, mais également très nuisible quand il ne l’est pas. Il arrive que certains automobilistes se garent de bonne foi sur un emplacement de borne de recharge, par méconnaissance du sujet, ou parce-que l’emplacement en question est mal identifié. Quand on suit un peu les groupes de discussion ou forums sur la question, on peut voir que l’incident se produit plusieurs fois par jour ne serait-ce que sur le territoire français. Il est d’ailleurs surprenant que cela n’ait pas encore tourné au vinaigre entre deux automobilistes un peu chauds, car ce comportement a de quoi mettre les nerfs à vif quand on doit impérativement recharger sa voiture et que la seule borne disponible est squattée par une voiture thermique.

C’est justement sur sujet que souhaitent se pencher les autorités du Colorado, États-Unis. La Chambre des représentants de l’État a récemment adopté un projet de loi qui imposerait une amende de 150 dollars aux conducteurs, plus un supplément de 32 dollars, pour le stationnement d’un véhicule à moteur thermique dans un espace réservé aux véhicules électriques et aux hybrides rechargeables. La même sanction s’appliquerait aux conducteurs de véhicules électriques qui laissent leur voiture débranchée ou déjà chargée à un chargeur de stationnement pendant plus de 30 minutes, à l’exception des hôtels et aéroports, où l’on est parfois contraint de laisser sa voiture branchée le temps d’un déplacement ou d’une nuitée.

Les nouvelles énergies nécessitent de nouveaux comportements

Si le projet de loi est adopté par le Sénat et promulgué, il pourrait décourager les campagnes d’ICEing. À long terme, cela pourrait également réduire l’encombrement dans les stations de recharge à mesure que les VE deviennent plus populaires, ce qui encouragerait les conducteurs à partir dès qu’ils ont fait le plein plutôt que d’accaparer une place inutilement.

Le développement du marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables nécessite un temps d’apprentissage de nouvelles règles de courtoisie de de vivre ensemble. Ne croyez pas que les utilisateurs de voitures électriques soient beaucoup mieux logés sur ce point : il arrive que sur les Superchargeurs Tesla, certains propriétaires de Model S et X rechargent leur voiture sur des bornes réservées aux Model 3, qui leur sont normalement exclusives en raison d’une prise différente. Il arrive également que certains squattent les bornes de longs moments alors que la charge de leur voiture est terminée depuis longtemps. A ce titre, Tesla a mis en place une procédure très dissuasive en facturant aux propriétaires un tarif au temps passé sur une borne à partir du moment où la recharge d’une voiture est terminée. Certains parkings publics font également un effort de sensibilisation en organisant des tournées de vérification de la charge des voitures branchées sur leurs bornes. Si une voiture est chargée, elle est censée être déplacée par son propriétaire. Si ce n’est pas le cas, il trouvera un mot (amiable) lui demandant de le faire et d’y penser pour les prochaines fois.

Cette initiative du Colorado est intéressante, espérons qu’elle inspire nos autorités et que la question de la bienséance vis-à-vis des véhicules n’émettant pas de Co2 soit rapidement portée dans le débat public afin d’être réglée sans délai.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests