Suivez-nous

Cinéma

Le gouvernement français prêt à revoir la chronologie des médias. Quels possibles changements à venir ?

Vers une refonte complète de la chronologie des médias en France ? Le Premier ministre Jean Castex en parle pour faire évoluer la situation « très vite ».

Il y a

  

le

 
France Chronologie des Médias
© Presse-citron.net

Sommes-nous en train de nous diriger vers un gros changement au niveau du divertissement en France ? Depuis le confinement, beaucoup de questions se posent autour de la fameuse chronologie des médias qui impose certaines règles de délais pour les diverses exploitations d’une œuvre cinématographique. En France, une production qui sort au cinéma sera soumise à la chronologie des médias et ne pourra pas être exploitée de quelconque manière pendant quatre mois minimum (pour une sortie en DVD/Blu-Ray par exemple).

Mais ces délais peuvent aller beaucoup plus loin et monter jusqu’à 36 mois pour les plateformes de streaming et jusqu’à 44 mois pour des services comme YouTube ! Cependant, les choses pourraient rapidement changer d’ici les prochains mois. C’est en tout cas ce que souhaite le Premier ministre Jean Castex qui a annoncé son soutien au secteur du cinéma et en particulier aux salles de cinéma.

Des films plus rapidement exploitable ?

Star Wars IX Naissance Légende Bataille Finale Epique

© The Walt Disney Compagny

Avec le début d’année assez tumultueux que nous venons de traverser, le secteur du divertissement et notamment du cinéma a été en grande difficulté et cela est toujours d’actualité aujourd’hui encore. Entre la fermeture des salles, la montée en puissance des plateformes de streaming ou encore la peur des spectateurs de venir s’enfermer dans une salle obscure lors de leur réouverture… Ce n’est pas une période simple pour de nombreuses petites salles.

L’un des principaux problèmes qui menaçaient encore plus l’industrie du cinéma, c’est la chronologie des médias en France qui empêche certains films d’être exploités sur différents supports après leur sortie du cinéma. En France, la chronologie des médias est assez stricte, mais surtout longue.

La Chronologie des Médias en France

En France, la réglementation est assez stricte et longue à respecter. Ainsi, dès qu’un film sort au cinéma (que ce soit un film français ou un film étranger), ce dernier ne pourra pas être exploité par d’autres médias que les salles de cinéma pendant 4 mois. À partir de là, le film pourra :
– Après 4 mois : Sortir en DVD, Blu-Ray, ou en VOD
Après 8 mois : Être diffusé à la télévision sur les chaînes payantes ayant signé un accord avec les organisations de cinéma
– Après 17 mois (1an et demi) : Être diffusé à la télévision sur les autres chaînes payantes (sans accord).
– Après 22 mois (près de 2 ans) : Être diffusé à la télévision sur les chaînes gratuites
– Après 36 mois (3 ans) : Être disponible en libre accès sur les plateformes de VOD par abonnement (Netflix, Disney+…)
– Après 44 mois (3 ans et demi) : Être disponible sur les plateformes de VOD gratuite (YouTube)

Avec cette règle, de nombreuses formes comme Disney menaçaient de sortir de plus en plus de films directement sur leur plateforme de VOD en France et non au cinéma, ainsi que d’arrêter les contrats avec les chaînes payantes. Pour rester dans le cas Disney, malgré l’arrivée de tous les Star Wars sur Disney+, les abonnés français ne peuvent pas avoir la saga complète puisque Star Wars IX : L’Ascension de Skywalker manque à l’appel. Justement, c’est à cause de la chronologie des médias. Le film étant sorti en décembre 2019 dans les salles françaises, ce dernier n’arrivera pas avant décembre 2022 sur Disney+.

Suite à ce gros problème d’exploitation et aux premières menaces des grandes firmes, le Premier ministre Jean Castex a promis d’apporter son soutien aux salles de cinéma.

On ne peut pas exiger beaucoup des plateformes et leur imposer les délais de diffusion aujourd’hui prévus.

Jean Castex

Le Premier ministre a ainsi déclaré qu’il va falloir « très vite » revoir le délai d’exploitation des films qui sortent au cinéma. Jean Castex parle d’un système très franco-français dont l’objectif est d’irriguer financièrement toute la filière cinématographique en France. Le problème, c’est que ce système vieillissant n’est plus vraiment avantageux pour les firmes qui soutiennent le cinéma en France et qui vont même investir un pourcentage de leur chiffre d’affaires.

Le Premier ministre n’est pas entré dans les détails, mais il se pourrait que la chronologie des médias soit bientôt au centre de nombreuses discussions et de négociations avec les grandes firmes qui gravitent autour du cinéma.

Netflix
Par : Netflix, Inc.
4.3 / 5
10,0 M avis
6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Pat

    29 août 2020 at 18 h 10 min

    Enfin.
    Quand arrêterons nous cette foutu exception franco-française qui nous pourri la vie dans tant de domaine.

  2. Julien

    30 août 2020 at 15 h 41 min

    Quelque chose m’échappe. La chronologie des médias n’est elle pas là justement pour protéger les cinémas ? Quand on sait qu’un film va sortir très rapidement en support physique ou maintenant en streaming, ne va t-on pas hésiter d’avantage à aller au cinéma ?

    • Pomme2

      31 août 2020 at 10 h 43 min

      Je suis d’accord : l’objectif était d’encourager les gens à aller au ciné… Du coup, maintenant, si je sais qu’un film débarquera rapidement en VOD / Bluray, je pourrais réfléchir à deux fois avant d’aller au ciné.
      Donc comment on va donner aux gens l’envie d’aller au ciné tout en faisant évoluer cette chronologie des médias?

    • Dwalin

      31 août 2020 at 12 h 18 min

      Le problème est que les films ne sortiront plus en salle mais directement en VOD de façon à ne pas être soumis à la chronologie. L’article ne dit pas dans quelle direction va aller le gouvernement mais on peut imaginer qu’ils modifient le système pour que la chronologie s’applique même si le film n’est pas sorti en salle (à partir de la date de sortie officielle sur la plateforme on ne pourrait y avoir accès en France que 4 mois après en payant unitairement, ou 36 mois librement ?).

  3. Suizei

    31 août 2020 at 16 h 00 min

    Système archaïque qui impose aux consommateurs la manière dont ils doivent consommer du divertissement et qui de par ce fait pousse au téléchargement illégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests