Le Lion aurait-il du mal à rugir ?

Selon Chitika, la dernière mouture d’Apple, Mac OS X Lion aurait bien du mal à convaincre les utilisateurs de la marque à la pomme.

Selon Chitika, la dernière mouture d’Apple, Mac OS X Lion aurait bien du mal à convaincre les utilisateurs de la marque à la pomme.

En voilà un qui n’a pas peur du Lion !

En effet, la version 10.7 ne représente que 16% de parts de marché selon Chitika, une entreprise spécialisé dans l’analyse de la publicité sur internet, très loin des 56% de Snow Leopard(10.6). Pire encore la version 10.5, connue sous le nom de Leopard est également devant avec 22%. Une déception pour un système qui représentait un mois après son lancement 5% du trafic et affichait, de Juin à Septembre, une croissance de plus de 4%… qui est depuis le mois de Septembre retombée à 0.98%.

Une étude remise en question

Si de nombreux sites spécialisés ont relayé l’étude de Chikita, parue le 10 Novembre; une seconde étude, publiée par AppleInsider le 11 Novembre et un peu passé au travers. Elle propose pourtant une vision bien différente. En effet, selon Net Applications, la part de Mac Os X Lion serait presque doublé puisqu’elle attendrait 30.29%, Snow Leopard reste cependant leader avec près de 50% de parts de marché. Leopard est pour sa part relégué en troisième position avec 15.80%. Si l’on en croit cette étude, Mac OS X Lion aurait atteint les 30% en seulement 5mois alors qu’il a fallu près de 2ans pour Windows 7. Si les parts de marché entre les deux systèmes sont bien différentes, cela reste un point pour Apple. La politique tarimafaire concernant son système d’exploitation, seulement 23.99€ pour une mise à jour depuis Snow Leopard, n’est surement pas étrangère à cette réussite. Reste que c’est Snow Leopard qui se taille la part du… Lion !

Snow Leopard règne toujours en maître ( by Johanes Duarte 2011 )

Annoncé avec plus de 250 nouveautés, le nouveau système d’Apple a pourtant du mal à rugir, que se soit dans l’analyse menée par Chitika, +40 points pour Snow Leopard, ou celle de Net Applications dans laquelle Snow Leopard compte près de 20 points de plus. La « Révolution » de ce nouveau système était sans conteste, l’intégration du meilleur de iOS dans OS X; une solution qui semble laisser dubitatif les habitués de la marque. Mais là est peut-être l’idée d’Apple avec son nouveau système: séduire les utilisateurs d’iPhone et d’iPad. Un autre reproche fait à ce nouveau système concerne la configuration minimun, le nouveau système réclame un Core 2 Duo pour fonctionner, ce qui peut là aussi freiner sons ascension auprès des utilisateurs de Mac un peu plus ancien. De la même façon, Lion n’intègre plus Rosetta, si cela est compréhensible, Rosetta permet de transcoder du code PowerPC pour l’exécuter sur les Mac qui sont équipés de processeur Intel, cette décision a fait réagir une partie des utilisateurs. Enfin comme l’explique Chitika, les soucis de stabilité et d’autonomie sur les MacBook Pro sont également des éléments de réponse.

Et sur Presse-citron alors, on est plutôt Lion ou Snow Leopard ?


Nos dernières vidéos

24 commentaires

  1. Marie Pourreyron

    Je n’ai pas encore switché sur Lion car je sais d’avance que je devrais acheter de nombreuses mises à jour pour mes logiciels et ce n’est donc pas à l’ordre du jour 😉

  2. N’est ce pas aussi une conséquence de la plus grande diffusion au sein du grand public des machines à la pomme ?

    Pour les non afficionnados pourquoi passer sous Lion si Snow Léopard fonctionne bien ?

  3. Y zont pas oublié un truc dans leur étude ? Comme par exemple le fait que la majorité des machines sous léopard ne peuvent physiquement pas passer a Lion ?

    Et comme TOUS les macs sont FORCEMENT vendu avec Lion, y a plus qu’a attendre un peu 🙂

  4. Au rang des freins au passage à Lion on peut également ajouter le fait que de nombreux périphériques ne sont pas (encore) compatibles avec la nouvelle mouture de MacOS X.

    Ainsi, si vous utilisez une clé 3G Orange, ne passez pas à Lion car celle-ci ne fonctionnera plus. Pas de driver compatible Lion. Et le support technique Orange m’a dit qu’ils doutaient qu’il y en ait un à terme…

    Idem pour mon disque dur en réseau (NAS) Western Digital : Toujours incompatible avec Lion.

    Pour toutes ces raisons, je reste à Snow Leopard…

  5. J’ai attendu pour l’installer sur ma machine qui est mon ordi pro et perso … après 3 semaines d’utilisation, je me demande encore pourquoi j’ai fait cette màj. À part changer mes habitudes et m’agacer à cause de certains bug, Snow Leopard le donnait entière satisfaction. Je songe même à repasser dessus.

    Ps: je me souviens pourquoi j’ai migré à cause de iCloud qui pousse vers la porte Mobile Me et notamment mes synchros de calendriers. Et aussi pour Version qui me fait plus suer qu’autre chose.

  6. Je suis sur Mac depuis peu, et donc j’ai très peu connu Mac OS Leopard. Ce que je peux dire, c’est que j’en suis vraiment très satisfait. Je trouve que c’est un système très fluide et bien pensé.
    Avec mon magic trackpad, je me régale à feuilleter les pages web comme sur un iPad, et à switcher entre les différents bureaux avec une simple pichenette.
    Pareil pour accéder aux applis en un clin d’oeil en faisant apparaitre le launcher, perse je trouve cela génial.

    Bref je sui tout content d’avoir Lion! Merci pour cet article intéressant.

  7. L’absence de distribution physique visible n’est certainement pas pour aider.

    C’est d’autant plus vrai pour les utilisateurs de Leopard qui doivent en premier lieu migrer sous Snow-Leopard pour enfin passer sur Lion.

    Pas tres Apple-like et surtout un peu confu pour les utilisateurs.

    Lion souffre aussi de nombreuses critiques sur le fond:
    – perte d’autonomie des portable.
    – connexion WiFi hasardeuse.
    – ergonomie trop modifiée et trop proche d’iOS pour beaucoup.
    – trop de multipoint, ce qui n’est pas possible par exemple avec les anciens portables (le mien de 2007 n’est pas multitouch). Encore pire avec les souris.

    Bref, beaucoup de raisons pour ne pas passer à Lion.

    Pourtant Lion offre

  8. Toujours sous SL car mon Macbook et Mac Mini toujours en Core2Duo sont un peu légers pour faire la migration, en même temps je suis très satisfait de SL.

  9. Je suis passé à OS X Lion quelques jours après sa sortie, et hormis quelques petits écueils de jeunesse, je n’ai rencontré aucun souci. Il est vrai que le défilement inversé de la molette est assez déroutant au début, mais on s’y fait très bien après quelques jours d’adaptation, et je dirai même qu’au final il est plus naturel. Toutes mes applications tournent à merveille, et j’ai moins de plantage qu’avec Snow Leopard sur les gros projets (PSD de + de 1Go) voir pas du tout…

    Donc si vous voulez mon avis, il ne faut pas hésiter : les nouveautés sont vraiment sympa, le mode plein écran est très bien pensé pour éviter les distrayions, et le lauchpad simplifie aussi la vie en permettant de se passer d’un lanceur.

    Donc largement plus de positif que de négatif dans mon cas.

  10. Toujours en SL sur le MBP, en Leo sur l’iMac et… Tiger pour mon vénérable miniG4.
    Aucun besoin perso de migrer vers Lion.

  11. Le Lion est jeune (oh wimbowé) et il est normal que SL (aussi décrié à sa sortie) représente une telle proportion du parc installé.
    Il est aussi très probable que beaucoup de gens attendent de la vraie nouveauté sur les Macbook Pro notamment, et plus de lisibilité quant aux choix (connectique, écran…) faits par Apple pour un avenir proche.

  12. A ceux qui pensent qu’il faut passer par Snow Leopard pour installer Lion : Apple propose (pro quelques euros de plus) de commander une clef USB avec l’installateur de Lion dessus… Donc pas besoin d’acheter 2 systèmes pour en installer 1 seul…

  13. @Kevin
    Pour autant que je comprenne les caractéristiques techniques de la clef USB Lion, il me semble qu’au minimum X.6.6 soit requis.

    Techniquement il semble qu’un clean-install soit disponible mais dans ce cas on prêt tous les logiciels, y compris iLife 🙂

    Franchement pas très encourageant pour migrer.

  14. Lion pour ma part sur MacBook Pro et iMac.
    Parfait sur le iMac.
    Le Macbook Pro (Late 2010) chauffe bien plus qu’avant. Le fait que je travaille en permanence sur une machine virtuelle n’aide pas non plus.

    Je ne regrette pas la migration vers Lion.

  15. J’ai adopté Lion dès sa sortie. On ne se refait pas. D’ailleurs, j’aurais bien du mal à revenir en arrière tant les nouveautés sont appréciables. Elles ne sont pas seulement cosmétiques. Elles sont profondément ergonomiques, et aident à mieux travailler. Le plein écran (qui n’a rien à voir avec ce que les utilisateurs de Windows peuvent connaître) est infiniment appréciable. En lien avec les bureaux virtuels, c’est vraiment pratique (spécialement sur les petits écrans) et ça m’a d’ailleurs permis de retrouver ce qui avait fait ma joie lors de la sortie de Tiger… les widgets. Il y a plein d’autres choses, comme Launchpad qui me permet d’alléger le bureau ou encore les « gestes » qui, avec les raccourcis clavier, permettent de travailler vite.
    En revanche, il faut quand même avouer que je n’ai jamais eu autant de kernel panics. Je ne sais pas si ma machine est vieillissante (fin 2008), si le problème est lié au hardware ou si c’est seulement d’un point de vue logiciel, mais j’attends, j’espère retrouver la stabilité incroyable que j’avais avec Snow Leopard.

  16. Je suis principalement Windows/Linux, mais sur mon Macbook je ne trouve aucun argument pour passer à Lion. Ce système ne m’apporte rien que des inconvénients (comme la molette).

  17. Comme beaucoup, ayant un MBP de 2009, j’hésite à passer à Lion vu les faibles apports par rapport à un SL fiable. Et les commentaires qu’on lit ici ou là sur Lion sur des machines un peu « vieilles » ne m’encourage pas. D’autant que je fais de l’audio numérique via Logic avec donc je dois quand même gérer l’utilisation optimale de toutes les ressources. Par contre, les évolutions ergonomiques ont quand même l’air séduisante sur le papier et je serai ravi de passer sur Lion quand je changerai de bécane.

  18. J ai opté pour Lion des la GM, et depuis la 10.7.1, quelques soucis ont étés réglés, j ai mbp late 2010 et je n ai jamais eu de kernel panic, le ventilo s entend toutefois un peu plus sinon la réactivité de l os n est pas moins bonne que SL, et j adore le defilement inversé ainsi qu utiliser le magic trackpad sous lion, donc pour moi que du bon

  19. @lezardbreton
    Le defilement « naturel » est en fait tout à fait logique et on s’y fait tres vite. C’est plus le matin, de retour au TAF, que j’ai des soucis avec le defilement traditionnel.

    Quoi qu’il en soit c’est une option debrayable. Pas de quoi se retenir de migrer.

    Avoir un OS 100% 64bit est un bel avantage pour les perfs et les applis gourmandes. Et ce n’est pas un soucis pour la compatibilité. Encore une migration gérée de main de maitre par les ingénieurs Apple.

Répondre