Le nouveau BlackBerry a un clavier physique et des touches capacitives

Le scanner d’empreintes digitales est placé sur le bouton espace.

le-blackberry-avec-un-clavier-physique

BlackBerry est mort, longue vie à TCL. Après avoir tenté sa chance sur le marché des smartphones sous Android, abandonnant ainsi son système propriétaire BlackBerry 10, la firme canadienne a finalement décidé de ne plus concevoir, fabriquer, ni vendre de mobiles. Cependant, la marque ne disparaîtra du paysage puisque BlackBerry a signé un contrat de licencing avec TCL, l’entreprise qui est derrière les smartphones Alcatel, afin de permettre à celle-ci de prendre le relais.

Si TCL avait déjà fabriqué deux smartphones pour le compte de la firme canadienne, ce n’est qu’assez récemment que le partenariat a été officialisé. Et par ailleurs, lors du CES de Las Vegas, ce n’était plus BlackBerry, mais TCL, qui a levé le voile sur le BlackBerry « Mercury ».

Comme l’avaient suggéré les rumeurs et les fuites, le smartphone a bien un clavier physique. Un clavier qui hérite de l’une des fonctionnalités du Passport : les touches capacitives. Ainsi, il sera possible par exemple de naviguer sur l’écran du smartphone en glissant ses doigts sur ces touches. Le scanner d’empreintes digitales est logé dans la touche espace. Le système d’exploitation sera Android Nougat (avec les logiciels BlackBerry préinstallés) et le smartphone se charge via USB Type-C.

Malheureusement, c’est pour le moment tout ce que nous savons sur ce nouveau smartphone BlackBerry, qui attire néanmoins déjà l’attention des amoureux du clavier physique.

Il reste à savoir sur quel segment les caractéristiques ainsi que le prix de ce nouveau BlackBerry le positionnera : haut de gamme ou gamme intermédiaire? Nous le saurons sûrement au mois de février puisque d’après The Verge, c’est lors de cet autre salon dédié aux mobiles, à Barcelone, que TCL entend révéler les autres informations sur le Mercury. La présentation au CES 2017 n’était qu’un aperçu…

(Source)


Nos dernières vidéos

Répondre