Suivez-nous

Tech

Le premier whisky généré par une intelligence artificielle voit le jour

En Finlande, une distillerie utilise l’intelligence artificielle pour créer un whisky.

Il y a

le

Par

Mackmyra
© Mackmyra

L’IA est en train de révolutionner tous les domaines, de la modération des commentaires sur internet à la détection du cancer du sein. Et visiblement, les distilleries n’échapperont pas à cette révolution.

En Finlande, la distillerie Mackmyra s’est tournée vers l’intelligence artificielle pour créer un whisky, en partenariat avec Microsoft. “En collaboration avec la société de technologie finlandaise Fourkind et Microsoft, Mackmyra crée le premier whisky au monde développé avec intelligence artificielle (IA). Dans une industrie synonyme de tradition profondément enracinée, de savoir-faire humain et de savoir-faire artisanal, que se passe-t-il lorsque des techniques vieilles de 1000 ans rencontrent les technologies avancées du XXIe siècle ?”, écrit la firme de Redmond.

Créé par l’IA, choisi par un maitre assembleur

Pour développer les whisky, les maîtres assembleurs jouent sur plusieurs paramètres, comme la nature des fûts utilisés (qui donnent l’arôme de la boisson). “Les maîtres distillateurs peuvent passer toute leur vie méticuleusement à goûter, peaufiner et expérimenter pour créer les meilleures saveurs possibles, transformant les actes de chimie en une forme d’art”, explique Microsoft dans son billet.

Pour innover, la société Mackmyra a voulu confier cette tâche à une intelligence artificielle. Le modèle d’apprentissage de la distillerie, qui utilise les services Azure de Microsoft, a été alimenté avec les recettes existantes de Mckmyra, les données des ventes ainsi que les données sur les préférences des clients. Grâce à ces données, lA a pu générer des dizaines de millions de recettes, ainsi que des prédictions de popularité.

Mais si l’IA s’est chargée de la composition, le maître assembleur reste indispensable puisque c’est celui-ci qui prend la décision finale. De ce fait, il s’agit donc d’un whisky généré par IA, mais dont l’humain a assuré la curation. Angela D’Orazio, maître assembleur de Mackmyra, explique que les sens d’un humain ne peuvent pas être remplacés par les algorithmes.

Le whisky généré par IA de Mckmyra sera commercialisé cet automne 2019 et après ce premier pas, d’autres industries pourraient emboîter le pas. “Cette génération par IA peut avoir un impact dans différents secteurs au niveau mondial”, déclare Jarno Kartela, partenaire d’apprentissage machine chez Fourkind, la société à l’origine de l’algorithme. « J’envisage des systèmes d’IA générant des recettes pour des bonbons, des parfums, des boissons et peut-être même des sneakers. Nombre de ces tentatives ont déjà été tentées, mais leur adoption à grande échelle est encore à la traîne.”

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. OLIVAUX

    17 mai 2019 at 10 h 20 min

    ça n’a rien d’exceptionnel, et ça n’a rien d’un IA… un informaticien quelquonque peux te generer cette « IA » les doigts dans le nez. C’est ici ce qu’on apelle une tentative commerciale pour faire vendre avec de la poudre de perlinpinpin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests