Le rachat de Grooveshark, Spotify franchit les 15 millions d’utilisateurs… C’est l’hebdo Musique et Web

Cette semaine, entre les rumeurs de rachat de Grooveshark, et BitTorrent qui se met à rémunérer les artistes, les « méchants » de l’industrie musicale essaient de se racheter une conduite. On parlera aussi de la barre symbolique des 15 millions d’utilisateurs franchie par Spotify, de l’effet « JO de Londres » sur les ventes digitales et enfin, d’une guerre

Cette semaine, entre les rumeurs de rachat de Grooveshark, et BitTorrent qui se met à rémunérer les artistes, les « méchants » de l’industrie musicale essaient de se racheter une conduite.

On parlera aussi de la barre symbolique des 15 millions d’utilisateurs franchie par Spotify, de l’effet « JO de Londres » sur les ventes digitales et enfin, d’une guerre entre Amazon et Apple qui ne fait que commencer. Bienvenue dans la chronique « Musique & Web » de Presse Citron, bonne lecture !

Grooveshark en passe d’être acquis ?

La mode est au rachat de service de streaming musical. Après Mog il y a quelques semaines, ce serait au tour du vilain petit canard Grooveshark.
Le service ô combien controversé serait donc en passe d’être acquis par Spring Mountain Capital, une société d’investissement américaine. Cette dernière souhaiterait ainsi repenser le site et se rapprocher des majors.

D’après CNET, la firme a approché Grooveshark et souhaiterait engager le célèbre avocat Gary Stiffelman pour en faire  un modèle, travaillant main dans la main avec les labels.

Dans le passé, Stiffelman s’est notamment occupé de Lady Gaga, Trent Reznor ou encore Justin Timberlake. Le dirigeant de Spring Mountain Capital, Avi Faliks, souhaite l’utiliser pour calmer le jeu avec les labels qui sont, pour la pulpart, en guerre contre Grooveshark.

En effet, rappelons que le service de streaming ne s’entend pas bien avec les majors. Trois des 4 ont poursuivi judiciairement Grooveshark pour violation de copyrights. La cause ? Le site repose sur un modèle de partage libre, où chaque utilisateur peut mettre en ligne les chansons de son choix et les mettre à disposition des autres en streaming.

CNET reporte aussi que, cependant, Grooveshark et Escape Media attendraient une autre proposition d’un investisseur encore inconnu, avant de s’intéresser sérieusement à l’offre de Faliks.

Pas certain que le rachat du service l’emmène vers la voix de la rentabilité. L’acquisition de toutes les licences octroyées par les majors risquent d’avoir un coût conséquent. Un virage certain pour Grooveshark qui sera dur à prendre… si acquisition il y a.

 

Les 3 chiffres de la semaine

185%

Plus de 50 chansons anglaises furent jouées par Danny Boyle lors de la cérémonie d’ouverture des JO de Londres. Ces morceaux ont connu une augmentation de leurs ventes égale à 185% les jours suivants l’évènement !

La cérémonie, qui a attiré plus de 27 millions de téléspectateurs anglais, a boosté les ventes d’artistes tels que Arctic Monkeys, Tinie Tempah, Muse et Frank TurnerThe Who, Soul II Soul, New Order ou Dizzee Rascal. Il faut bien avouer que ces anglais ont du goût musicalement parlant ! Pas certain que l’effet aurait été le même pour une playlist 100% française.


15 000 000

Spotify vient d’annoncer avoir franchi la barre des 15 millions d’utilisateurs actifs et 4 millions d’utilisateurs ayant soucrit à leurs offres.

Atteindre les 4 millions d’abonnés est sans doute un fait plus marquant que l’obtention des 11 millions d’utilisateurs gratuits, financés par la publicité. Les abonnés payants sont en effet bien plus rentables. Et Spotify dispose aujourd’hui d’un taux de conversion de 27% environ pour ses nouveaux utilisateurs.

Des résultats très encourageants que le PDG, Daniel Ek, souhaite poursuivre pour atteindre les 5 millions d’abonnés en fin d’année 2012. Au regard de la vague verte qui conquiert le monde, on ne peut qu’y croire.


4,12 milliards $

Apple est gros, très gros. Mais Amazon rapporte plus ! Les revenus provenant des ventes multimédias ont augmenté de 13% ( 4,12 milliards de dollars au second trimestre) pour le leader de l’e-commerce. Les revenus d’Apple provenant de l’ iTunes store étaient « seulement » de 1,8 milliards de dollars ce dernier trimestre, soit moins de la moitié des revenus d’Amazon.

Et Amazon ne s’arrête pas là. Il continue de chasser sur les terres d’Apple. Après les tablettes, la musique et la vidéo en ligne, le géant du commerce électronique américain lance Cloud Player. Un service qui, comme iTunes Match, permet d’identifier, de copier et de sauvegarder en ligne une version des fichiers musicaux présents sur l’ordinateur. Tous les titres achetés sur Amazon seront d’ailleurs stockés gratuitement sur Cloud Player qui pourra, en plus, accueillir jusqu’à 250 chansons rippées depuis un CD ou achetées ailleurs sur Internet.

Au-delà, pour 24,99 dollars par an, le service permettra de copier et stocker jusqu’à 250.000 fichiers de musique.
Les utilisateurs pourront alors écouter leurs fichiers stockés à distance sur leur Kindle Fire, par le biais d’une application Amazon installée sur leur smartphone, leur iPod Touch, tablette Android ou à partir de leur PC, à l’aide d’une simple connexion internet.

DJ Shadow, premier artiste à passer un contrat avec BitTorrent !

La société BitTorrent, à l’origine du logiciel de transfert de fichiers du même nom, offre trois MP3 de DJ Shadow sur sa plateforme.
DJ Shadow devient ainsi le premier artiste à passer un contrat avec BitTorrent. Ce « partenariat » permettra à l’artiste de toucher des revenus à chaque fois qu’un utilisateur télécharge une de ses chansons sur BitTorrent. L’internaute devra cependant installer au préalable un logiciel pour pouvoir télécharger et lire les morceaux de l’artiste.

Eric Klinker, le PDG de BitTorrent, explique que cela représente les prémices d’un changement dans le système de sa plateforme et cela dans le but de redorer l’image de cette dernière. Une bonne initiative qui, espérons, portera ses fruits.


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Pingback: Le rachat de Grooveshark, Spotify qui franchit les 15 millions d'utilisateurs… C'est l'hebdo Musique et Web | News Musicales | Scoop.it

  2. Pingback: best iphone and ipad apps, apps for iphone, apps for ipad, apps for mobile devices » Mailecard

  3. Pingback: Le rachat de Grooveshark, Spotify franchit les 15 millions d’utilisateurs… | Veille Musique | Scoop.it

  4. spotify compte 3 des 4 plus grosses maisons de disque mondiales comme investisseurs …

    donc, ils s’entendent sur les prix des services utilisateurs = entente déloyale
    donc, ils s’entendent sur les contrats artistes = entente déloyale

    je suis toujours supris que personnes ne parle des actionnaires de spotify, de pourquoi deezer à merdé, notemment à cause des investisseurs qui ont tué la vision, de orange via orange valley qui à racheter deezer alors qu’il avaient créés wormee (2 ans de dev * 1 dizaine d’ingé = environ 2million d’euros pour un flop me too)

    de pourquoi orange a voulu deezer ; de pourquoi orange n’est pas pour la neutralité du web ce qui donc le force à investir dans des services pour transformer le contenu transporté par les tuyaux, en pognon

    de pourquoi grooveshark à 3 maisons de disques contre lui en procès, et que bizarement elles avaient investi ds spotify, preuvent flagrande de concurrence déloyale

    de pourquoi spotofy est basé au luxemebourg, que les artiste via spotify récupère les miettes et que les pays d’ou viennet ces artistes récupère encore moins à cause de la domiciliation luxembourgeoise

    en d’autres termes : si presse citron se donnait un peu de mal pour raconter une histoire complexe et complete, alors je me dirait que c’est un média qui informe avec précision et « sans partis pris ».

Répondre