Suivez-nous

Gaming

Le secteur touristique peut dire merci à Pokémon Go

Niantic, le créateur de Pokémon Go, s’est félicité des revenus engendrés par ses événements à ciel ouvert.

Il y a

  

le

 
Pokemon Go Tourisme
© Niantic

Ils furent pas moins de 64 000 à arpenter les rues de Chicago, l’année dernière. En quatre jours, ces touristes ont avalé des dizaines de kilomètres dans les rues de la ville, et bien évidemment dépensé de l’argent. Pourtant, ces derniers ne sont pas venus sur place par pur hasard. Tous étaient venus pour le Pokémon Go Fest, organisé par l’éditeur du jeu mobile : Niantic.

En seulement quatre jours, le festival a engendré pas moins de 120 millions de dollars pour le secteur touristique, venant s’ajouter aux retombées des autres événements organisés en 2019, partout dans le monde. Au total, en 2019, Pokémon Go a été un vrai cadeau pour le tourisme : 250 millions de dollars de revenus pour le secteur.

pokemon go fest

© Niantic

Pokémon Go accélère les revenus touristiques

« Au cours des 7 dernières années, les événements en direct et dans le monde réel ont été au cœur de l’objectif de Niantic, à tirer parti de la technologie pour créer des expériences interactives qui favorisent l’exploration et la découverte, des modes de vie actifs et sains et des amitiés durables », a déclaré Michael Steranka, directeur principal de Niantic pour les événements en direct. En annonçant le planning de l’année 2020 pour ses événements, l’éditeur est revenu sur les retombées économiques issues de ces dates, qui ont regroupé des centaines de milliers d’adeptes dans plusieurs villes à travers le monde.

« Les événements à grande échelle de Niantic dans le monde réel ont eu un impact économique positif réel et clair sur le tourisme, rassemblant des gens du monde entier pour un week-end d’aventure », évoquait le communiqué de Niantic. D’ailleurs, au fil des années, ces événements se sont de plus en plus professionnalisés, en évitant les problèmes techniques que l’on pouvait connaître sur les premiers. À Chicago justement, une panne de réseau due au rassemblement avait mis à mal la rencontre.

Du virtuel au réel

Les chiffres rendus publics par Niantic ont cet intérêt de montrer à quel point l’industrie du jeu vidéo peut dépasser l’univers virtuel, et même les résidences des joueurs. Il était certain que par son mode de jeu, Pokémon Go avait déjà cet aspect extérieur sans passer par des événements, et cela pourrait conduire Niantic à poursuivre sur le modèle, et continuer à bâtir des partenariats avec les villes pour réaliser des rencontres.

D’ailleurs, Pokémon Go n’est plus la seule application de Niantic à suivre ce modèle de réalité augmentée. L’éditeur a sorti l’année dernière Harry Potter : Wizards Unite. Souvent appelé « Harry Potter Go », le jeu reprend le même concept, permettant donc de réaliser des événements à ciel ouvert du même style que ceux de Pokémon Go. Pour 2020, l’éditeur n’a pas encore communiqué au sujet des événements de son second jeu mobile en AR, mais il est certain que fans pourront bientôt connaître la date et le lieu du prochain Wizard Unite Fan Festival.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests