Suivez-nous

Internet

Le vin, les français et internet, une étude et une infographie

L’univers du vin fascine et passionne toujours autant, y compris chez les technophiles et les geeks. Et le mariage avec internet semble assez réussi, si l’on en juge par le nombre de sites consacrés au divin breuvage, qu’il s’agisse de sites marchands, de blogs ou des deux.

Il y a

  

le

 

Par

L’univers du vin fascine et passionne toujours autant, y compris chez les technophiles et les geeks. Et le mariage avec internet semble assez réussi, si l’on en juge par le nombre de sites consacrés au divin breuvage, qu’il s’agisse de sites marchands, de blogs ou des deux.

D’ailleurs, j’ai été surpris de voir le nombre de réactions et de compléments d’information suite à cet article : Le business du vin sur internet en France, publié par Rémy Bigot fin janvier dernier dans ces colonnes.

La start-up Winefair, qui édite un salon virtuel sur le vin, vient de mener une étude sur le vin en France auprès de 465 personnes, qui donne une vision actuelle de la consommation de vin en France en fonction de l’âge des répondants, du sexe de ces derniers et de la typologie d’expertise.

On y apprend entre autres que le vin rouge est le vin de préféré des répondants, que jusqu’à 35 ans on achète du vin pour boire tout de suite et après 35 ans on commence à acheter pour conserver, et que les blogs influencent à 51% les consommateurs de vin.

Pour en savoir plus, voici l’étude au format Scribd, et dessous, la superbe infographie signée du camarade Anthony Legrand qui synthétise les grandes tendances.

etude-vin-internet-V2

Cliquer sur l’infographie ci-dessous pour l’agrandir


Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

23 Commentaires

23 Commentaires

  1. Marc

    15 mars 2011 at 14 h 41 min

    Pour ce qui me concerne, je bois essentiellement du vin rouge. Même si cela est ponctuel, je prends toujours plaisir à le déguster…Et puis d’un point de vu santé, tous les médecins préconisent de boire un verre par jour…Et oui le vin rouge regorge de précieux anti-oxydants!

  2. zephyr

    15 mars 2011 at 15 h 27 min

    grosse exclu : c’est en france que le mot « vin » est le plus tappé :))
    la marge de progression des ventes en ligne est énorme, même si le marché semble saturé.
    un gros travail de référencement et de community management à venir pour les site e-commerce…

  3. Destination-Terre

    15 mars 2011 at 15 h 34 min

    Comme quoi technologie et bons vins peuvent parfois aller de pair! Mais cas de figure, si j’étais isolé sur une ile déserte et que j’avais le choix entre une caisse de bon vin ou un Ipad, je choisirais le vin…

  4. VINCOD

    15 mars 2011 at 15 h 43 min

    Aujourd’hui selon moi les consommateurs veulent pouvoir trouver facilement et n’importe où des informations sur les vins. Le web joue alors un rôle clé pour partager et diffuser cette information!

  5. pag

    15 mars 2011 at 16 h 05 min

    Une jolie préz, en tout cas.
    Pour la caution sociologique, je cherche encore… c’est la méthode des quotas à la sauce microblogging, hein ?

    Hihihi, drôle d’idée de vouloir comparer l’occurence du mot « wine » avec « iPad »… et pourquoi pas « choucroute garnie » alors ? ^^

  6. euh

    15 mars 2011 at 16 h 49 min

    Euh, ont-ils pris en compte la différence entre Wine (vin rouge) et Wine (Wine Is Not an Emulator) dans leurs stats? (et Vin avec Vin Diesel?)

    Non parce que ça peut tout changer d’un coup!

    S’ils ont juste comptés les mots sur le net sans en chercher le sens, ça ne sert plus à grand chose là.

  7. Forum

    15 mars 2011 at 17 h 44 min

    je fais beaucoup de lecture sur le vin, j’écrit énormément sur le sujet en plus d’enseigné en sommellerie à de jeune passionné.
    Plus il y aura de gens qui en parle et plus le consommateur sera apprécié et découvrirons des sites et des blogs qui seront plaire à tous.
    Bon succès à votre équipe.
    Merci

  8. Drawin

    15 mars 2011 at 23 h 32 min

    Intéressant! D’ailleurs le vin est un excellent business.

  9. sbh.2k5

    16 mars 2011 at 6 h 51 min

    Comme tout produit le vin a sa place sur le net:
    D’une part c’est un produit très consommé, un produit qui possède de grand connaisseur et passionné, un produit qui incite a l’échange, la rencontre et le partage…Bref tout ce qu’il faut pour que ça fonctionne sur le net ! Merci Eric pour ces sympathiques illustrations 🙂

  10. pascal

    16 mars 2011 at 10 h 17 min

    Oui le vin devait être un excellent business sur le net… j’ai pensé en 2002 alors j’avais acheté le site
    http://www.acheterduvin.net mais il faut du temps pour se consacrer à se genre de site, surtout pour en faire un site marchand. Alors ce site est un paradoxe surement : il est bien référencé mais délaissé. Donc, finalement, je l’ai mis en vente. Si ça intéresse des marchands d’acquérir ce nom de domaine bien référencés… ils pourront changer le contenu qui reste très binaire !

  11. Vinternet

    17 mars 2011 at 0 h 11 min

    Eric,
    C’est super que tu publies de plus en plus d’informations sur le vin et internet. Il faudra que tu viennes a la prochaine édition de la conference http://levin20.net. 
    A propos des études : on en voit paraitre de plus en plus. Ce serait intéressant un jour de les croiser – cf  celles de Sowine, mysocialwinery, monogramme, wine intelligence… j’en oublie peut être quelques autres publiées récemment – en prenant soin évidemment de vérifier les méthodo et panels. A noter dans cette étude un constat identique à l’étude récente de Wine intelligence à savoir l’influence dominante des sites des producteurs.

  12. Récré du net

    17 mars 2011 at 0 h 53 min

    Sympa ! C’est plutôt original. Moi qui aime le bon vin, c’est agréable de lire ce genre d’étude.

  13. stef

    17 mars 2011 at 9 h 17 min

    Le vin est un excellent support d’étude, notamment pour l’exploitation de son marché sur internet. Il y a d’excellentes initiatives aux frontières du communautaire, du tourisme et du vin. Notamment, mesvignes.com qui propose de devenir web vigneron. J’ai transformer ma femme en web-vigneron au Noël 2009 et le concept semble assez bien travaillé.

  14. Oenologie

    17 mars 2011 at 13 h 37 min

    Une étude très pertinente en effet qui démontre finalement bien l’intérêt grandissant du consommateur pour le support web. D’ailleurs l’histoire de leur salon virtuel http://www.winefair.com est une idée très originale.

  15. Selec Vins

    18 mars 2011 at 11 h 22 min

    Bien vu ! Le web permet à chacun de trouver le qui lui va. Encourageant pour les petites structures qui proposent une offre qualitative, originale avec en prime services et conseils.

  16. Vin du Chili

    9 septembre 2011 at 9 h 29 min

    Très sympa l’infographie sur les vins !

  17. VDV

    22 novembre 2011 at 18 h 32 min

    Infographie très pertinente ! La part d’achats de vin sur internet reste encore très faible mais c’est celui qui progressera la plus dans les années à venir. Une étude en 2012 nous le confirmera peut-être ? 🙂

  18. Boutique de vins

    19 décembre 2011 at 22 h 30 min

    Article vraiment sympa et de qualité, je trouve cela vraiment original ! Merci.

  19. Alain

    13 avril 2012 at 22 h 23 min

    C’est un fait incontournable, le vin a la cote sur Internet ce qui va de pair avec un autre phénomène et que le vin a aussi la cote avec les femmes. Même si, le marché du vin sur Internet occupe que 3 % des ventes totales les marchés régionaux ont leur place face aux leaders en parlant du vin avec la notion de terroir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests