Suivez-nous

Séries

Le vrai problème à venir de Netflix ? Le contenu

Alors que ses rivaux se déploient dans la SVOD, Netflix va perdre une part conséquente de ses contenus.

Il y a

le

Netflix Wii

Le contenu c’est la clé

« Content is key » (le contenu c’est la clé en VF). Une phrase répétée à l’envi dans de multiples secteurs. Mais pour ce qui est de la SVOD, elle a valeur d’évidence. On peut aussi bien sûr parler d’accessibilité ou de prix. Mais faute de contenu, un service de vidéo à la demande n’a que peu d’intérêt. Surtout sur abonnement. Les différents essais de SVOD en France en savent quelque chose.

Netflix est de ce point de vue un géant avec ses milliers de films, séries et documentaires. Il y en a pour tous les goûts. Contenus obscurs ou célèbre, grand public ou niche. Vous le voulez ? Il y a une probabilité élevée qu’il soit sur Netflix.

Mais les choses pourraient bien ne pas durer. A l’heure actuelle, 20 % de son contenu appartient à des groupes qui veulent venir le concurrencer sur le marché de la SVOD. Des contenus qui sont donc amenés à disparaître de la plateforme.

Netflix sous pression

Premier dans la liste Disney avec son service Disney+. L’univers Marvel, Pixar ou encore Star Wars ne seront vraisemblablement plus au catalogue de Netflix en 2019. Mais aux Etats-Unis AT & Time Warner, Comcast et NBC Universal vont aussi se lancer dans la compétition. Facebook, Apple, Apple et Google représentent aussi de sérieux acteurs. Autant dire que l’abandon de Canal Play en France ressemble plus à un anachronisme qu’autre chose.

Netlix anticipe déjà le mouvement. C’est pour cela que la plateforme paie 100 millions de dollars pour continuer à diffuser Friends jusqu’en 2019.

Surtout, c’est pour rester compétitif que Netflix va accélérer la production de contenus maison. En 2019, ce sont 12 milliards qui seront investis dans les contenus contre seulement 8 cette année. Reste désormais à savoir si ce sera suffisant… La réponse dans quelques années.

Source

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Frederic

    13 décembre 2018 at 18 h 45 min

    Bonjour,

    Je crois pouvoir dire qu’affirmer, à propos de NETFLIX : « Il y en a pour tous les goûts. Contenus obscurs ou célèbre, grand public ou niche. Vous le voulez ? Il y a une probabilité élevée qu’il soit sur Netflix. »est un manque total d’appétence pour les films, vidéos, reportages etc..
    NETFLIX est globalement composé de grosses daubes américaines pour un public US assez peu évolué.
    il y a bien quelques bons choix quand on est francophone, mais on en fait forcément vite le tour.

    Autre remarque à l’encontre de NETFLIX: les bandes sons de doublage..
    Je me rappelle avoir vu une daube comme décrite (taken pour ne pas le citer) mais qui avait au moins le bon gout d’avoir une bande son bien synchronisée et bien contextualisée – on ne devine pas que les voix sont prise en studio, le son bien intégrée dans les sons d’ambiance etc..). Hier soir donc, taken 2 choisi par les enfants et mon Dieu, la bande son quoi .. presque aussi bien que des doublage japonais sur un film turque. Imfâme.

    ALors oui, je regrette vraiment HDS.to, mais pas parce que c’était gratuit, mais le choix etait – vraiment – énorme, pour – vraiment, mais vraiment – tous les gouts et je râle ferme, mais vraiment ferme, de n’avoir, pour voir des films sans me taper des pubs et de n’avoir que comme seule alternative, ce « truc » US assez bas de gamme.

    Voilà, j’ai fini 😉

    • Didouass

      17 décembre 2018 at 15 h 24 min

      Netflix ou beinsport c est l effet low coast ! Au debut tout nouveau tout beau et surtout pas cher, mais les tarifs montent et le contenu baisse. Concernant Netflix c est surtout un contenu d ado et bcp de daubes. Mais on prefere payer une bonne daube 12e que 60e pour canal+ qui diffuse aussi bcp de navets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests