Le YouTube 100, un classement des chansons par popularité dans les réseaux sociaux

Le CD est un peu hasbeen, et continuer à mesurer la popularité artistes musicaux uniquement en comptant le nombre de galettes vendues comme les charts officiels le font depuis plus d’un demi-siècle n’a plus beaucoup de sens à l’heure des réseaux sociaux.

Le CD est un peu hasbeen, et continuer à mesurer la popularité artistes musicaux uniquement en comptant le nombre de galettes vendues comme les charts officiels le font depuis plus d’un demi-siècle n’a plus beaucoup de sens à l’heure des réseaux sociaux. En tout cas, si c’est un indicateur, il n’est plus suffisant.

Nous avions vu il y a quelques mois que le Top 50 US intègre un classement d’artistes par popularité dans les réseaux sociaux. D’autres se sont également convertis à l’évaluation de la popularité ou de la qualité d’un artiste par sa diffusion dans les médias sociaux et d’autres critères (recommandations sur Amazon par exemple), comme We are hunted ou encore MTV Music Meter.

Il n’y avait pas de raison que Google, avec sa puissance de calcul, ne s’y mette pas également. C’est chose faire depuis hier puisque YouTube vient de lancer YouTube 100, un service qui classe les chansons à travers leurs vidéos officielles, les vidéos uploadées par les utilisateurs et leur potentiel viral. Le classement, publié chaque semaine à l’adresse youtube.com/music n’a donc pas grand chose à voir avec les charts officiels poussés par l’industrie de la musique, même si l’on retrouve quand même dans celui d’aujourd’hui certains incontournables comme Lady Perry ou Katy Gaga.

Finalement, le meilleur classement n’est-il pas celui qu’on se constitue soi-même avec ses playlists iTunes ou Spotify, en s’aidant avec les systèmes de recommandation et les fonctions de partage ?


8 commentaires

  1. Pingback: Tweets du vendredi 13 mai 2011 « Valeria Landivar

  2. Pingback: A lire cette semaine 4 | www.freva.net

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies