Suivez-nous

E-commerce

Le groupe qui détient Leboncoin rachète une partie d’eBay pour 8 milliards d’euros

Avec cette opération, Adevinta, la maison mère de Leboncoin, devient le numéro 1 mondial des annonces en ligne.

Il y a

  

le

 
ebay
© ebay

C’est un véritable événement dans le monde des annonces en ligne. Adevinta, qui contrôle déjà Leboncoin, vient en effet d’annoncer qu’il va racheter les actifs du site eBay dans ce domaine. Le montant de l’opération s’élève à 8 milliards d’euros et devrait placer l’entreprise norvégienne au sommet de ce secteur d’activité. La transaction n’est pas encore achevée mais elle devrait l’être d’ici au premier trimestre 2021.

La compagnie a détaillé dans un communiqué relayé par nos confrères du journal Le Monde les contours de cette transaction. Adevinta s’apprête à verser 2,5 milliards de dollars en numéraire et 540 millions d’actions correspondant à 44 % de son capital.

Une période très favorable aux achats en ligne

Les deux groupes vont peser très lourd dans le secteur des petites annonces. En cumulé, ils ont obtenu 1,8 milliard de dollars de chiffres d’affaires en 2019. Adevinta n’entend d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin et le directeur général du groupe, Rolv Erik Ryssdal esquisse déjà l’idée de saisir « les opportunités de consolider davantage le secteur dans les années à venir, mais on est là dans le moyen terme. »

Il faut également noter qu’Adevinta est une compagnie très récente qui a vu le jour l’an dernier à la suite d’une scission avec le groupe de médias norvégien Schibsted, qui possédait jusqu’alors 59 % de son capital. Une grande partie de ses revenus sont d’ailleurs obtenus en France et Leboncoin est à cet égard une vraie locomotive avec 357,4 millions de chiffre d’affaires réalisés en 2019.

Ce rachat s’inscrit aussi dans un contexte très favorable pour le e-commerce. En ce qui concerne la France, on sait par exemple que 2,5 millions de personnes ont commandé pour la première fois en ligne durant le mois de mars. Nul doute que la crise ne devrait pas non plus freiner la montée en puissance des sites d’annonces qui permettent de réaliser de substantielles économies.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Stan

    21 juillet 2020 at 20 h 28 min

    Euh… Racheter eBay? Avez-vous bien lu tous les autres articles pondus depuis ce matin à ce sujet? C’est uniquement l’activité petites annonces qui va être cédée. Avec ses filiales comme Kijiji.
    Cruel manque de sérieux sur ce coup.

  2. Tom

    22 juillet 2020 at 16 h 41 min

    NON LE BON COIN N’A PAS RACHETÉ EBAY.
    D’abord Le Bon Coin n’a RIEN à voir dans cette histoire. Le Bon coin a été racheté il y a déjà 10 ans par le géant Norvégien Adevinta (on se rappelle d’ailleurs pour $140m si je ne m’abuse…), ca fait donc belle lurette que Le Bon Coin n’est plus qu’une marque locale et plus une entité qui décide de quoi que ce soit. Mais passons, la SOUVERAINETÉ NATIONALE, dernière mode Jacobine visant à laisser penser au peuple tricolore que la France domine le monde oblige à ce genre d’approximation.

    Deuxièmement si on regarde de plus près on se rendra compte que l’objet du deal ne concerne que la partie Petites Annonces du groupe Ebay (càd Gumtree, Kijiji, bref que des initiatives périphériques…). Le site de ventes aux enchères historique Ebay lui n’a pas été vendu.

    Enfin, pour ce rachat partiel d’actifs, Adevinta va débourser $9.5B et céder au groupe Ebay 40% de son capital et 33% des droits de vote (autant dire une minorité de blocage).

    Donc au final si je résume, le groupe Ebay empoche $3B en cash, s’allège d’activités connexes, garde sa marque intacte et renforce sa position actionnariale dans Adevinta.
    Qui a racheté qui en vérité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests