L’éditeur de Clash of Clans racheté à 8,6 milliards de dollars

L’éditeur de Clash of Clans sera bientôt sous le contrôle d’un géant du web chinois.

Clash of Clans

Tencent, le géant du web chinois qui est derrière le service de messagerie WeChat ainsi que le site QQ continue les acquisitions dans le domaine du jeu vidéo. Alors qu’il est déjà propriétaire de Riot Games, l’éditeur de League of Legends (que nous n’avons plus à présenter), il décide aujourd’hui de procéder au rachat des parts majoritaires de Softbank (un autre géant asiatique, mais japonais) sur Supercell, l’éditeur finlandais qui est derrière Clash of Clans, Clash Royale ou encore Boom Beach.

Après avoir augmenté ses parts en 2011, Softbank en détenait 73 %. Cependant, aujourd’hui, l’entreprise japonaise est très endettée à cause du rachat de Sprint, le quatrième plus important opérateur aux Etats-Unis. Et de ce fait, elle vend aujourd’hui ses parts sur Supercell pour 8,57 milliards de dollars, ce qui porte la valorisation de l’éditeur à 10,2 milliards de dollars. Pour le PDG de Supercell, Ilkka Paananen, cette transaction est bénéfique à l’entreprise dans la mesure où grâce à Tencent, elle pourra s’attendre à une bonne croissance sur le marché chinois.

Cette méga-acquisition est plus importante que le rachat de King (l’éditeur de Candy Crush) par Activision Blizzard à 5,2 milliards d’euros, en 2015. Elle est aussi plus importante que le rachat de PopCap Games, l’éditeur de Plants vs Zombies par Electronic Arts à 1,15 milliards d’euros en 2011.

(Source)


Nos dernières vidéos

Répondre