Suivez-nous

Objets connectés

L’enceinte HomePod prendra enfin en charge les concurrents d’Apple Music

Bientôt, les concurrents d’Apple Music pourront être pris en charge nativement par l’enceinte HomePod.

Il y a

  

le

 

Par

Apple HomePod
© Howard Lawrence B

Apple a une tendance à enfermer ses utilisateurs dans son écosystème. Par exemple, si son enceinte HomePod permet d’écouter de la musique en streaming, celle-ci ne prend réellement en charge que le service Apple Music. Lorsque Siri reçoit une requête sur la lecture de musique, l’assistant utilise Apple Music. Et pour écouter des chansons via d’autres services comme Spotify ou YouTube Music, il faut lancer la lecture sur un autre appareil, et diffuser cette lecture via AirPlay.

Mais visiblement, la firme de Cupertino a l’intention d’ouvrir son enceinte connectée à d’autres services de streaming musical. Comme le rapporte le site 9to5Mac, c’est ce qui a été révélé par une diapositive lors d’une présentation d’Apple à la WWDC : Apple s’apprêterait à mettre à jour le logiciel de l’HomePod pour que le produit prenne en charge des services proposés par des tiers. Malheureusement, pour le moment, on n’a pas tous les détails concernant cette mise à jour et on ne sait pas quand celle-ci pourrait arriver.

Mais pourquoi Apple voudrait-il lever l’exclusivité d’Apple Music sur son enceinte HomePod ?

Tout d’abord, en permettant à l’utilisateur d’avoir le choix entre Apple Music et d’autres services de streaming, la firme de Cupertino pourrait attirer plus d’utilisateurs pour son enceinte. Par rapport aux produits populaires comme Google Home ou Amazon Echo, l’HomePod d’Apple coûte cher et n’est pas du tout flexible à cause du système fermé. Des rumeurs indiquent aussi qu’Apple pourrait prochainement lancer une seconde enceinte connectée qui serait une version abordable du HomePod.

Le fait de permettre aux concurrents d’Apple Music d’avoir une prise en charge sur l’enceinte HomePod pourrait être un geste de bonne volonté face aux accusations d’abus de position dominante. En effet, Apple a déjà fait l’objet d’une plainte de Spotify auprès de la Commission Européenne. Le géant européen du streaming accuse Apple d’utiliser les règles de l’App Store pour désavantager son application et pour avantager Apple Music.

D’ailleurs, on notera que durant la WWDC, Apple a annoncé de nouvelles mesures qui pourraient permettre à l’App Store d’être plus flexible dans la validation des applications, ainsi que l’ouverture de l’application Localiser aux développeurs tiers (la société Tile, qui propose des localisateurs d’objets, avait déjà accusé Apple de profiter de sa position).

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests