Suivez-nous

Auto-Moto

Les conducteurs de Tesla attendaient depuis longtemps cette mise à jour

La reconnaissance des panneaux de signalisation arrive (enfin) sur les Tesla.

Il y a

  

le

 
Tesla reconnaissance panneaux
© Presse-citron.net

C’est un parti pris qui a souvent dérangé les conducteurs. Le constructeur Tesla vient de déployer une nouvelle mise à jour pour que ses véhicules ne dépendent plus uniquement des données GPS pour indiquer les différents panneaux de signalisation relatifs à la vitesse maximale autorisée.

Au sein de la mise à jour logiciel 2020.36, qui a commencé à être déployée ce weel-enk, l’ordinateur de bord de la flotte de véhicules Tesla s’appuiera maintenant sur les caméras pour compléter les informations de cartographie. Un moyen bien pratique pour éviter de passer à côté d’une modification sur un tronçon, comme une nouvelle zone de travaux où la limitation à 50 km/h n’aurait pas encore été signalé dans les données GPS.

Une reconnaissance plus fiable

De nombreux clients regrettait de voir que Tesla n’avait toujours pas franchi le pas de la reconnaissance des panneaux de signalisation pour la vitesse, alors que la marque se veut innovante et high tech. C’était un parti pris tout à fait légitime pourtant, qui dans certains cas pouvait être gage de fiabilité. Maintenant, posséder les deux méthodes (caméras + données cartographiques) pourrait encore plus améliorer le système.

Dans les nouveautés de la mise à jour, Tesla indique : « L’assistant de vitesse exploite désormais les caméras de votre voiture pour détecter les panneaux de limitation de vitesse afin d’améliorer la précision des données de limitation de vitesse sur les routes locales. Les panneaux de limitation de vitesse détectés seront affichés dans la visualisation de conduite et utilisés pour définir l’avertissement de limitation de vitesse associé. »

Sonnerie lors du feu vert

Parmi les autres nouveautés présentent dans cette mise à jour, on notera l’arrivée d’un avertisseur sonore lors du passage d’un feu de signalisation au vert. Le signal sonore fera des notes de carillon (instrument à cloches). Les propriétaires peuvent l’activer en se rendant dans les paramètres de commandes, dans l’onglet du pilotage automatique.

Tesla avertit que ce carillon est « uniquement conçu comme une notification », et qu’il « est de la responsabilité du conducteur d’observer son environnement et de prendre des décisions en conséquence ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Adolphe

    1 septembre 2020 at 5 h 32 min

    En France/Europe aussi ? Vous en êtes bien certains…

    • Blabla

      1 septembre 2020 at 13 h 38 min

      En france ça ne fonctionne pas

  2. o.s

    1 septembre 2020 at 13 h 34 min

    Etonnant, on nous vante en permanence l’avancée de Tesla sur les autres constructeurs et les Tesla ne savaient pas lire les panneaux ??? Alors que c’est disponible depuis plusieurs années chez la concurrence. Mais je m’interroge surtout sur le niveau de sécurité de la conduite autonome car sans lecture de panneau et ne comptant que sur la cartographie, comment une Tesla peut elle détecter un changement de signalisation (pour cause de travaux ou autre changement…) ? Extrèmement dangereux car une autoroute qui passe de 130 à 80 pour travaux non détectée par la tesla, elle continue a rouler bien au delà de la limite…

    • Bl@ckP@nther

      2 septembre 2020 at 0 h 07 min

      L’exemple que vous prenez est peu pertinent : comme les constructeurs l’indiquent, ce type de système est une aide à la conduite, le conducteur doit être en mesure de reprendre la main à tout instant sur ces aides, il se doit pour cela d’être vigilant à la signalisation et aux conditions de circulation, c’est un peu comme le freinage d’urgence automatique, en théorie il est sensé ne jamais se déclencher, si il le fait c’est que soit le conducteur suivait un véhicule de trop près, soit il n’était pas attentif à la circulation, dans les deux cas la machine pallie à une erreur humaine. Mais loin de moi l’idée de prétendre être un conducteur parfait, je me suis déjà fait surprendre plus d’une fois, je tenais juste à pointer du doigt une des conséquences de ces systèmes à savoir que nous nous refusons de plus en plus sur l’informatique alors que l’être humain n’est pas fait pour surveiller des ordinateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests