Suivez-nous

Internet

Les coupures d’Internet décidées par les gouvernements auraient coûté plus de 7 milliards d’euros en 2019

Ces décisions politiques privatives de liberté ont aussi un impact économique non négligeable.

Il y a

  

le

 
internet monde
© Unsplash / NASA

En décembre d’année dernière, plusieurs provinces d’Iran ont été coupées d’Internet. Une décision très contestée qui aurait permis aux autorités de réprimer la révolte sans que cela ne s’ébruite trop. Le pays est loin d’être le seul à recourir à ce type de pratiques puisque d’autres états comme l’Inde, le Tchad ou encore Myanmar ont fait de même.

Selon un rapport du site Top10VPN relayé par CNN, les coupures d’Internet auraient coûté plus de 7 milliards d’euros à l’économie mondiale en 2019. Dans le détail, le pays le plus touché est l’Irak avec un peu plus de 2 milliards d’euros perdus sur l’année écoulée. Mais l’étude liste 122 pays où des coupures de courant et des fermetures de réseaux sociaux ont été enregistrées.

La moitié des habitants du monde potentiellement concernés par ce phénomène

Samuel Woodhams et Simon Migliano, à l’origine de cette recherche, précisent : «  En termes économiques, les perturbations affectent non seulement l’économie formelle, mais aussi l’informel, en particulier dans les pays moins développés. Il peut également y avoir des dommages durables avec la perte de confiance des investisseurs et un développement défaillant. »

Ces coûts économiques s’accompagnent également de problèmes évidents en matière de libertés publiques : « Du côté des droits de l’homme, ces fermetures affectent clairement la liberté d’expression et le droit à l’information des citoyens et peuvent même entraîner une augmentation de la violence », affirment les chercheurs.

La banalisation des coupures a également de quoi inquiéter. Si bien que l’ONG Freedom House estime que près de la moitié de la population mondiale vit dans un pays où les autorités ont déconnecté Internet pour des raisons politiques. A titre d’exemple, l’Inde a coupé l’accès internet de certains citoyens plus de 100 fois en 2019. Le sujet commence d’ailleurs à faire réagir dans le pays et la Cour suprême vient d’ordonner à l’administration du Cachemire de rétablir immédiatement Internet dans les services essentiels, notamment les hôpitaux, les banques et les sites Web du gouvernement.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests