Les faux influenceurs dans le viseur d’Instagram

Le marketing d’influence est aujourd’hui incontournable pour les marques qui souhaitent communiquer sur les réseaux sociaux. Cette tendance a également fait émerger les faux influenceurs et Instagram a décidé de s’attaquer sérieusement à ce fléau.

Instagram

Les influenceurs prennent de plus en plus d’importance sur les réseaux sociaux et notamment sur Instagram. Le réseau social, filiale de Facebook, est devenu le roi du « pornfood » mais aussi du placement produit et de la publicité déguisée . Un business florissant qui peut rapporter gros à cela n’a pas échappé à certains utilisateurs, bien décidés à prendre leur part du gâteau, quitte à enfreindre les conditions d’utilisation et les règles de la communauté Instagram.

Pour une poignée de dollars

Ces faux influenceurs ont une méthode simple qui consiste à acheter des likes et followers pour accroître leur visibilité et atteindre le statut d’influenceur. Moyennent quelques euros, les bots se chargent de poster des milliers de commentaires plus ou moins inspirés. De nombreux sites et applications tierces comme Instagress, InstaPlus ou PeerBoost se sont spécialisés dans l’achat de popularité et Instagram a décidé de les faire fermer comme nous l’apprend The Next Web.

Facile à repérer

Dans les faits, les faux commentaires et l’achat de followers restent faciles à repérer pour l’utilisateur lambda. Il suffit de jeter un œil dans la liste d’abonnés pour voir les vagues de faux profils qui se sont abonnés ou de regarder les commentaires sous les publications. Les faux influenceurs se retrouvent avec de nombreux commentaires génériques sans aucun rapport avec la publication.

Concernant les likes, ils proviennent le plus souvent d’une ferme à clics. Récemment, 3 escrocs ont été arrêtés en Thaïlande, ils utilisaient près de 500 iPhone, 9 PC et près de 350.000 cartes SIM.

Pour mettre fin à ce fléau, Instagram a décidé de masquer les publications qui utilisent des hashtags spam de son onglet Explore et du mode recherche. Une bonne nouvelle pour les utilisateurs et les vrais influenceurs qui fait suite à l’arrivée d’un nouvel outil de modération sur Instagram.

Source : The Next Web


Nos dernières vidéos

Répondre