Les géants du web (et de l’informatique) créent leurs Digg-like

Le modèle Digg est-il en train de s’imposer comme le standard pour la diffusion de l’information sur le web ? Après la prolifération des sites reprenant ou adaptant le concept de Digg (à la base, voter pour faire monter en une les infos que l’on juge intéressantes), après l’inclusion de systèmes de vote dans des

Le modèle Digg est-il en train de s’imposer comme le standard pour la diffusion de l’information sur le web ?

Après la prolifération des sites reprenant ou adaptant le concept de Digg (à la base, voter pour faire monter en une les infos que l’on juge intéressantes), après l’inclusion de systèmes de vote dans des sites existants, après la déclinaison thématique du concept en des centaines de Digg verticaux ou très spécialisés après les Digg vidéo, voilà que les nababs du web (les wababs ?) lancent leur propre version du concept génial inventé par Kevin Rose.

  • Yahoo, tout d’abord, qui relooke Yahoo Suggestion Board (la secte des hardcore Diggers n’apprécie visiblement pas mais le contraire eut été surprenant), en proposant maintenant à ses membres de voter pour juger la pertinence des services de… Yahoo (voir un exemple ici avec Yahoo Auto). Bon, si vous parcourez un peu les différents thèmes, vous verrez que ça râle un peu, et que certaines news ne sont pas forcément en relation avec la rubrique concernée mais Yahoo va certainement mettre en place les algorithmes pour faire le ménage dans tout ça.

Yahoo suggestion board

  • Microsoft ensuite, qui lance MSN Reporter (apparemment un test d’abord destiné aux internautes Norvégiens et Belges francophones), prototype de version collaborative de MSN Actualités, permettant de suggérer des news sous forme de liens et de voter pour (ou contre) ces derniers.

Msn Reporter

  • Dell, enfin, qui s’y colle aussi, proposant à ses utilisateurs de soumettre leurs idées pour de nouveaux produits ou services, de voter pour promouvoir les meilleurs, et de les commenter (merci Laurent pour l’info)

Dell

Nouveau standard de diffusion de l’info, donc, sur le web, mais peut-être aussi prochainement hors web ?
Le système est maintenant tellement éprouvé qu’on pourrait imaginer qu’il trouve aussi sa place dans les media traditionnels, voire en entreprise (un client m’a demandé récemment une étude de faisabilité pour installer le moteur Fuzz dans son intranet…).

Vous voyez d’autres applications possibles ?


Nos dernières vidéos

18 commentaires

  1. Un Fuzz Like permettant de gérer les feedbacks d’utilisateurs d’un service… Eux même définiraient les nouvelles fonctions à ajouter.

    La société Feedback 2.0 a développé un truc dans le genre mais c’est tout simple.

  2. > Laurent, génial, merci pour l’info, voilà une application "corporate" intéressante

  3. citron mecanic on

    à vouloir absolument et coûte que coûte faire participer les internautes directement à la vie d’un site, de pousser l’esprit web2 jusquà la caricature, on en vient à des idioties de ce genre : "Digg : à la base, voter pour faire monter en une les infos que l’on juge intéressantes". A terme il y aura rééquilibrage, là on est à fond dans l’effet de mode le nez dans le guidon.

  4. Comme d’habitude les géants du web arrive après la bataille. Ils attendent que le concept soir mûr pour s’y lancer. C’est classique

    Et comme le dit citron mecanic, seuls ceux qui apportent réellement quelque chose survivront. C’est similaire au sites de vidéo (youtube-like?) qui poussent comme des champignons…attendons quelques mois et on pourra ramasser les cadavres. 😉

  5. Ok, peut-être effectivement qu’il vaut mieux éviter de tomber dans l’excès mais pour Digg il ne s’agit pas de faire participer à la vie du site mais faire participer les internautes à la hiérarchisation de l’information, c’est pas pareil.
    Et puis un effet de mode qui attire 20 millions de visiteurs par mois depuis 2 ans, je m’en contenterais bien 😉

  6. je ne crois pas que Digg soit une mode, au contraire comme dit Eric c’est un nouveau standard qui s’impose et à mon avis ils sont là pour un moment

  7. > wawa : un Digg-like avec des femmes, dans un bar, mais à condition qu’elles votent toutes pour moi 😉

  8. Je connais assez mal Digg et risque donc un contresens, mais je crains que ces systèmes de vote n’entraînent une certaine "dictature de l’audimat". Je peux prendre beaucoup de plaisir à voir un film grand public qui a du succès et m’emmerder comme un rat mort devant un petit film intello, mais le contraire est également vrai. Je ne peux me fier au jugement d’autrui que si autrui est un "échantillon sélectionné" auquel je me réfère.

  9. non en fait près du comptoir (c’est à dire près de moi) il n’y aurait que les femmes qui auraient été jugées intéressantes par les autres clients. c’est plutôt ça le concept.
    tiens c’est une idée ça. on fait un bar à Lyon qu’on apelle "le Digg".

  10. je fais tout pareil comme les stars connues !! le karaoke existe aussi dans le web 2.0 !! non ?? 🙂

  11. Je trouve qu’il y a une différence entre un site Digglike qui reprend des articles ou nouvelles éparses et un outil pour obtenir des suggestions ou des avis sur un service précis ce qui est la cas de Dell dans cet exemple. En France, http://www.feedback20.com/ offre ce service avec en plus des votes le retour par le service de ce qu’il compte faire des suggestions. Il y a donc trois niveaux, les suggestions des clients, le vote des clients sur ces suggestions, la prise en compte de ces suggestions. Je l’ai mis en route sur 28jours.com ( espace privé malheureusement) et c’est remarquable. Beaucoup de suggestions, un tri par les clientes elles mêmes, une autre relation.

  12. Digg, c’est bien, mais on en revient aux problèmes des médias classiques (télé, journaux, etc.). Au final, il y a une minorité d’utilisateurs qui décident de ce qui fait la majorité de l’actualité.

    Sur digg, l’actualité reflète l’opinion du plus grand nombre, et ce n’est malheureusement pas une garantie de pertinence :°

    wawa> Je plussois l’idée du bar 🙂

  13. oui, tout ce qui lié à un CRM peut permettre aux utilisateurs de participer à un projet de developpement de site, de produit.

    on peut immaginer nike faire ca pour ses shoes, un tour operator qui doit organiser des voyages et demander des avis pour des sejours differents

    car l’interet de digg est de voter, mais aussi soumettre.

  14. Je rejoins la remarque pour Feedback2 0 qui est est un outil permettant de créer ce genre de fonctionnalité pour un site (mais apparament les géants ont développés eux mêmes).

    Si vous voulez voir le résultat vous pouvez aller sur le site d’exalead qui l’utilise.

  15. citron mecanic on

    oui Eric je vois bien l’aspect "hierarchisation de l’info", il y a un fond intéressant, mais on hierarchise l’info uniquement surles critères d’intérêts immédiats, est-ce le seul envisageable, est-ce que ça ne manque pas de perspective et est-ce que ça doit passer par un simple vote sur des dépêches d’infos ? Je trouve ça basique comme mode de fonctionnement et il y a un truc qui me gêne là-dedans. Et quant à l’effet de mode je ne parlais pas de ce site en particulier mais de cette volonté jusquauboutiste d’impliquer les individus lambas dans la creation de contenu sur le web. C’est assez nouveau, il y a une petite inflammation qui pourrait se calmer un peu à terme , mais je ne suis pas mme soleil.

Send this to a friend