Connect with us

Gaming

Les jeux du Xbox Live Arcade ne seront pas pour la Xbox One

Microsoft l’a confirmé, les jeux téléchargés sur le Xbox Live Arcade ne pourront pas être transférés sur la nouvelle console.

Il y a

le

On le savait déjà, les jeux de Xbox 360 ne fonctionneront pas sur la nouvelle machine de Microsoft. Une fois la déception passée, il est l’heure d’en connaitre une nouvelle : la librairie de jeux téléchargés sur le Xbox Live Arcade ne pourra pas être transférée sur la Xbox One.

Pour rappel, le Xbox Live Arcade (ou XBLA) est une section du Xbox Live Marketplace qui permet de télécharger des jeux et mini-jeux. C’est un vecteur de distribution pour de nombreux studios/développeurs indépendants et le XBLA aura reçu de nombreux jeux originaux dans son catalogue. Aujourd’hui, le nombre de titres téléchargeables sur le service de Microsoft s’élève à un peu moins de 600.

« Ces jeux continueront de marcher sur votre Xbox 360 tant que votre Xbox 360 fonctionnera. » a déclaré Phil Spencer, vice-président de Microsoft Games Studio. Microsoft évacue ainsi le XBLA et ne semble pas en avoir grand chose à faire. Si l’intérêt porté au service avait diminué au fil des années, il a aujourd’hui totalement disparu.

> Lire aussi :  Games with Gold : découvrez les jeux gratuits du mois d'octobre 2018

xboxlivearcade

Outre la déception pour les gamers qui auraient investi dans leur ludothèque virtuelle, les studios indépendants vont aussi payer les pots cassés. Ils ne pourront plus s’auto-publier sur le service en ligne de Microsoft et devront passer par le Xbox Live Marketplace et passer les accords traditionnels de publication. Nous verrons bien si la branche indépendante du jeu vidéo paiera ce changement ou si elle s’y accommodera.

Cette mauvaise nouvelle remet, à mon avis, un peu en question l’irrémédiable dématérialisation des jeux vidéos. Si l’on ne peut pas bénéficier de son contenu d’une console à l’autre quel est l’intérêt de télécharger ses jeux ? Surtout que, les disques physiques ne pourront pas être portés sur Xbox One à cause d’un changement d’architecture, d’accord. Mais pour les ludiciels dématérialisés, qu’est-ce qui explique cette non-comptabilité ? Xbox ne semble pas parti pour gagner des points auprès de ses clients…

(source)

7 Commentaires

7 Commentaires

  1. Comment changer son adresse ip

    23 mai 2013 at 12 h 31 min

    ce qui continue de prouver que ce qu’on achete ne nous appartient pas vraiment..

    • Axel-Cereloz

      23 mai 2013 at 12 h 38 min

      Oui et non vu qu’on pourra toujours jouer aux jeux achetés depuis sa Xbox 360, rien n’est perdu (pour l’instant).

  2. mioux

    23 mai 2013 at 17 h 30 min

    Sauf s’ils ferment le service (ce qui me parait probable) et qu’on a pas téléchargé les fichiers, qu’on les a supprimés ou autres…

    Je sens que je vais vite acheter un disque de 250Go pour tout télécharger, que je vais utiliser 360xplorer pour sauvegarder les fichiers sur mon PC, et espérer que ma console ne crame jamais, vu que le package est doublement signé par l’identifiant xbox live et la clef console…

  3. Aldrikh

    24 mai 2013 at 11 h 32 min

    la non compatibilité à cause du changement d’architecture (PowerPc => x64) est tout autant valable que ce soit pour les disques ou les applis téléchargés.

    A la fin, peu importe la façon dont tu récupères le code exécutable prévu pour la Xbox 360, il n’est pas juste pas exécutable nativement sur la Xbox One. Du coup, il faut soit de l’émulation (mais c’est (trop) couteux en CPU) soit il faut porter les jeux à la nouvelle architecture (et c’est du boulot, surtout pour les développeurs des jeux eux même)

  4. mioux

    27 mai 2013 at 21 h 38 min

    Oui mais les jeux indie sont écrits en .NET, donc independent…

    Enfin tant qu’ils n’utilisent pas de code natif 😀

  5. toto

    20 juin 2013 at 13 h 05 min

    Oui, comme dit ci-dessus, c’est dû au changement d’architecture. C’était inévitable car l’ancienne architecture était intéressante mais son avenir était surestimée par tous, sur-vendue par Apple et IBM, qui l’ont eux-mêmes abandonné peu après. J’étais même surpris à l’époque de ce choix de Microsoft (lisaient-ils la même presse bidon qui vantait et sur-vendait les PowerPC des macs plutôt que les pentium d’Intel?)

    Maintenant, ça m’étonnerai que Microsoft ferme d’un seul coup leur Xbox Live, si c’est le cas ils le feront lorsqu’il ne vendront plus aucune 360 (qui a été rewampée pour une seconde vie, ne l’oublions pas), dans des années.

    Cela étant, il n’est pas impossible que les jeux téléchargés ne le soient pas à nouveau pour ceux qui les avaient acheté, une fois portés sur la nouvelle architecture. Par contre, cela prendra du temps. Mais je vois mal les développeurs indépendants, opportunistes comme ils sont ne pas développer sur une architecture aussi répendue que le x86 de la Xbox One, et le marché qu’elle représente, et donc porter ensuite leur ancien jeu si les joueurs le plébiscitent.

    Ce problème de non retro-compatibilité sera de toutes façons le même pour Sony. Par contre ses derniers ont dû grincer des dents suite à l’annonce hier par Microsoft de l’abandon total des nouvelles gestion de DRM, connexion obligée etc. pour leur Xbox One se calquant ainsi sur la 360.

    La xBox One était trop en avance sur ce que sera le marché des jeux vidéo dématérialisé… Les gens n’étaient pas prêt (même si ils y iront de leur plein gré). Pas grave au moins on sait que la One est parée et fera une transition plus douce.

  6. jeux video

    10 octobre 2013 at 20 h 10 min

    J’ai pas aimer cette décision
    c’est vraiment pas bon pour les utilisateurs de xbox 360

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests