Connect with us

Applications

Les limitations de vitesse débarquent sur Google Maps

Google Maps vient d’amener une fonctionnalité supplémentaire qui lui faisait cruellement défaut, d’autant que Waze également propriété de Google et rachetée en 2013 proposait cette dernière depuis bien longtemps.

Il y a

le

Google Maps

Il s’agit de la limitation de vitesse. En effet, assez curieusement Google Maps ne proposait pas cette fonction pourtant si utile, lorsque l’on souhaite savoir la vitesse maximum d’une route que l’on s’apprête à emprunter. Pour le moment, il ne s’agit pas d’une option qui est généralisée, alors ne perdez pas votre temps à la chercher.

Cartographie : les limitations de vitesse arrivent sur Google Maps

En effet, quelques utilisateurs disent disposer de cette fonctionnalité depuis quelques heures, il n’est donc pas impossible que la firme de Mountain view soit en train de tester son intégration, avant un déploiement plus massif lors d’une future mise à jour. Quelques personnes ont d’ailleurs publié des photos de leurs écrans sur Reddit pour prouver leurs affirmations.

Parmi ces photographies ou captures d’écran, on peut constater que même Android Auto est touché par ce changement. Si l’information venait à être officialisée par Google, cela serait une bonne chose, car l’absence de limitation de vitesse faisait cruellement défaut depuis longtemps.

> Lire aussi :  Voici comment Google veut rendre la réalité virtuelle plus immersive

Rappelons qu’une rumeur dévoilée par Android Police il y a quelques semaines, évoquait déjà cette possibilité, puisque des développeurs avaient trouvé des traces de code dans l’APK d’Android Auto sur la version béta 9.35.

Source

Source 2

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. ipfix

    14 septembre 2016 at 20 h 18 min

    et toujours pas les radars fixes comme sur waze :/

  2. Arno

    14 septembre 2016 at 21 h 45 min

    Etait-il réellement utile de faire 5 paragraphes et une relance pour dire ça ?

  3. Aloha Kinoa

    14 septembre 2016 at 22 h 07 min

    On aurait dû interdire les voitures dès les premiers accidents sur les routes. Ainsi aujourd’hui, Renault, Peugeot, Toyota ou Ford n’existeraient plus. Démonstration par l’absurde des impasses du risque zéro. La seule donnée objective est le rapport coût/bénéfice, comme pour les médicaments ou les décisions politiques: évaluer la mortalité en auto pilote comparé à la mortalité en conduite humaine. Si le rapport est inférieur à 1, l’auto pilote doit être diffusé le plus largement possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests