Les Listes d’Intérêts arrivent sur Facebook

Une nouvelle fonction vient de faire son apparition sur Facebook. Baptisée « Listes d’Intérêts », celle-ci permettra, comme son nom l’indique, de classer sous une même étiquette et par centres d’intérêts le contenu de différentes Personnes, Abonnements, et Pages, pour ne former qu’un seul flux d’informations.

Une nouvelle fonction vient de faire son apparition sur Facebook. Baptisée « Listes d’Intérêts », celle-ci permettra, comme son nom l’indique, de classer sous une même étiquette et par centres d’intérêts le contenu de différentes Personnes, Abonnements, et Pages, pour ne former qu’un seul flux d’informations.

 

On connaissait les récentes Listes Intelligentes, qui classent vos amis automatiquement selon différents critères. Il faudra désormais compter sur les Listes d’Intérêts, qui mélangeront vos amis, les flux de personnes auquelles vous êtes abonné, ainsi que le contenu des marques que vous aimez. Un mix et un système de liste qui ressemble furieusement au Listes que l’on connait déjà sur Twitter, voire sur Google+ et ses Cercles qui permettaient déjà ce mélange de marques et de personnes au sein d’un même flux.

Ainsi, pour satisfaire sa soif d’actualité au coeur de la campagne électorale, l’utilisateur lambda pourra (par exemple) réunir dans une même liste, intitulée « Présidentielle 2012 », son meilleur ami féru de politique, les Pages des différents candidats, ainsi qu’un journaliste politique auquel il est abonné.

Les Listes d’Intérêts s’avèrent aussi intéressantes dans un cadre d’anonymat, de discrétion. En effet, à la sortie de sa fonction Abonnement (qui permet de suivre les posts (publics) d’une personne sans pour autant être ami avec), Facebook quittait déjà un peu son côté aliénateur. Avec les Listes d’Intérêts, le réseau social permet aux utilisateurs de suivre une Page sans nécessairement l’avoir préalablement « Aimé ». Le site The Verge révèle que cette possibilité de suivre le contenu diffusé par les Pages en passant par la case « Listes d’Intérêts » empêche les marques suivies de cibler les pubs vers ces utilisateurs, ce qui est le cas lorsque l’on clique sur « J’aime ».

Facebook ajoute par ailleurs qu’il sera possible, comme chez ses homologues Twitter et Google+, de rendre publique (ou non) une liste. L’utilisateur généreux trouvant sa Liste d’Intérêt particulièrement bien constituée pourra ainsi la partager lors de sa création, via les traditionnels paramètres de confidentialité, afin que d’autres personnes puissent s’y abonner et profiter de cet agglomérat de news fraîches en adéquation avec leurs centres d’intérêts.

Cette nouvelle fonction se retrouve donc dans le menu latéral gauche (qui, pour le coup, commence sérieusement à accumuler les filtres en tous genres), ou encore ici.

(source)


Nos dernières vidéos

18 commentaires

  1. Pingback: Facebook : les Listes d'Intérêts pour tout regrouper | Du bon usage des réseaux | Scoop.it

  2. Pingback: Facebook : les Listes d'Intérêts pour tout regrouper | Communication Caen la mer | Scoop.it

  3. Pingback: Les Listes d’Intérêts arrivent sur Facebook « L'info "Autrement" cftc hus

  4. C’est ce matin que Je viens de découvrir cette astuce de facebook. Mais je pense pas que facebook a apporté une grande chose, nous voulons juste l’ancienne version de pages et profiles.
    Avec la Timeline, Facebook nous redonne la main sur notre passé, mais merci de nous redonner l’ancien design 🙂

  5. Pingback: Facebook : les Listes d'Intérêts pour tout regrouper | Smartphones et réseaux sociaux | Scoop.it

  6. Pingback: facebook | Pearltrees

  7. Pingback: Consommer l'info | Pearltrees

  8. Pingback: Facebook : les Listes d’Intérêts pour tout regrouper « la bibliothèque, et veiller

  9. Pingback: Facebook : les Listes d'Intérêts pour tout regrouper | Fuzzeo | Scoop.it

  10. Pingback: Facebook : les Listes d'Intérêts pour tout regrouper | Books & Digital technology | Scoop.it

  11. Cela confirme juste ce que je pense. Facebook veut en faire trop. Ils rajoutent fonctionnalités sur fonctionnalités. Ça devient le foutoir et cela va finir pas lasser les gens (à condition toutefois qu’une alternative crédible arrive – et elle finira bien par arriver). Les gens migreront alors petit à petit ce qui signifiera la mort de Facebook puisque ces ânes n’ont pratiquement que la publicité – et il leur faut donc l’audience la + forte possible – pour monétiser.

  12. Encore des fonctions bien inutiles que nous avons là. A part les photos et la discussion entre amis je ne vois pas l’intérêt de rajouter des trucs inutiles qui font alourdissent l’interface.

  13. Pingback: Facebook : les Listes d'Intérêts pour tout regrouper | Le monde est-il NET ? | Scoop.it

  14. Pingback: Veille webmarketing – Du web sémantique au non-sens ? | Blog 1789.fr

  15. Pingback: Facebook | Pearltrees

Répondre