Les pirates du site Ashley Madison ont mis leurs menaces à exécution !

Les pirates du site de rencontres extra-conjugales Ashley Madison avaient prévenu, ils viennent de mettre leur menace à exécution et ont publié 36 millions d’identités d’infidèles dans le monde !

Piratage de AshleyMadison

Il s’agit d’une nouvelle terrible pour des millions d’infidèles qui se font subitement démasquer publiquement, mais aussi pour le site Ashley Madison qui devait faire son entrée en bourse prochainement. En revanche, les avocats spécialisés en divorce doivent se frotter les mains !

Les pirates du site de rencontres extra-conjugales Ashley Madison dévoilent tout…

Le site de rencontres extra-conjugales Ashley Madison s’était fait pirater au début du mois de juillet, nous en avions parlé dans cet article. Les hackers avaient soumis un chantage à la plateforme de rencontres, se résumant en cette phrase : « soit vous mettez la clé sous la porte, soit on dévoile l’identité secrète de tous vos clients ». Les pirates souhaitaient confronter les dirigeants des sites sous la bannière d’Ashley Madison à leurs responsabilités, car ils vendaient un anonymat total pour 19 dollars, ce que les pirates ont estimé être un mensonge et ils en font la preuve à 36 millions de personnes ! Les noms, les adresses mails, même les 4 derniers chiffres des cartes de crédit sont désormais en ligne…

Les pirates qui se font appeler « Impact Team » ont déclaré : «Ces pourritures d’infidèles ne méritent pas notre discrétion». Les hackers se sont adressés aux clients des sites de rencontres en exprimant : «Vous avez trouvé votre nom dans cette liste? C’est la faute d’Avid Life Media, qui vous a menti», ajoutant : «Attaquez-les en justice puis continuez votre vie. Retenez la leçon. Vous êtes gênés aujourd’hui, mais vous vous en remettrez.».

L’empire Ashley Madison vacille

C’est en effet à travers les serveurs d’Avid Life Media que les pirates ont aspiré les données. il s’agit d’un autre site de rencontres extra-conjugales appartenant à Ashley Madison, spécialisé dans la mise en relation de personnes riches qui s’engagent à payer les études de jeunes étudiantes en contrepartie de leurs compagnies.

L’entreprise qui revendiquait plus de 40 millions d’utilisateurs dans le monde, un chiffre d’affaires de 115 millions de dollars en 2014 et qui se voyait déjà entrer en bourse, se retrouve désormais au cœur d’une tempête qui risque de lui couter très cher. Les responsables d’Avid Life Media se sont dit scandalisés par cet «acte criminel», soulignant : «Les auteurs de ces actes s’improvisent juge de moralité, juré et bourreau» et concluant : «Ils estiment approprié d’imposer leurs valeurs et leur idéologie aux autres. Nous ne pouvons pas le tolérer.». Près de 260000 comptes de clients français ont également été dévoilés, il y a du divorce dans l’air…

Source


Nos dernières vidéos

16 commentaires

  1. Franchement je suis pour cet acte et je ne le trouve pas criminel, il faudrait cesser de faire de l’argent de façon complètement immoral

    • ce n’est pas immoral de faire de l’argent avec les desirs des gents…ce qui est desolant c’est la mentalité de certaines personnes qui ont necessité de ses entreprises pour assouvir leurs faiblesses…

      • Ce qui est le plus navrant ce n’est pas la mentalités des gens voyons. La mentalité est propre à chaque personne, si une personne veut être infidèle, qu’il le fasse, ça n’engage que lui. Par contre, qu’une entreprise t’explique qu’elle peut t’offrir une identité cachée et que c’est sécurisé. alors que ça ne l’est pas (la preuve avec ce hack), là il y a problème. Cette entreprise joue sur des tableaux qu’elle ne maitrise pas.

  2. Pomme d'Happy on

    Jolie Vendetta ! Cependant, bien que ceux qui « assumaient » en étant sur Ashley Madison soient punis, qu’en est-il des autres qui mentent sur leur statut « célibataire… » sur tous les autres sites de rencontre et qui trompe leur conjoint(e) et la personne en quête d’une vraie histoire ? Soit 2 fois plus que les premiers…

  3. Tout ce que nous versons dans les flux numériques perd instantanément son caractère « privé ».

    il faudrait le comprendre… un jour…

    il faudrait que les zutilizateurs comprennent un peu comment tout cela fonctionne…

    Exposer sa vie privée : cette formule est stupide. Une vie privée exposée n’est plus une vie privée, un point c’est tout. Cette séquence ou cette information est devenue exposée.

    Une vie privée dans l’univers numérique ? Absurde ! L’univers numérique ne nous laisse le choix qu’entre « partager » ou « exposer ».

    Bon, pour commencer, il faudrait refaire entièrement nos lois en la matière de façon à s’adapter à cette nouvelle réalité.

    au boulot

    ici:
    http://etherciel.over-blog.com.....posee.html

  4. FlorianRacing on

    J’arrive pas y croire que des gens sont heureux de cet acte, c’est de la pure vengeance.
    Et nos puissant ce frotte les mains en voyant des gens primate tel quel.
    Je suis pas du coté des hommes infidèles ou des sites spéciales infidèles mais si on veut changer les choses c’est pas avec des actes tel quel, comme d’hab des innocent vous payez et les mêmes vont partir les mains propres.

  5. Vos commentaires me font frémir…
    Qui sont ces hackers et qui êtes-vous pour juger ces gens, leur morale (ou leur immoralité c’est selon) couleur business model ?
    la méthode employée est dégueulasse, et le jour ou cette même méthode sera appliquée à un autre site qu’un site d’adultère, vous crierez bien fort votre indignation.

    Qu’elle sera la prochaine cible de ces hackers, un site religieux ? un site de collectionneur de timbre ? un site de fanas d’informatique ??
    Vous ne pouvez pas savoir.
    Ces hackers, justifient leur actions à l’aune de leur morale. Aujourd’hui elles sont proches de vos valeurs, mais demain ?
    Que ce passera-t’il quand à votre tour, vous serez dans leur cible ?

    Je vous rappelle que la loi considère toujours que l’intrusion dans un système informatique de données et le viol de la vie privée sont illégaux.
    Ne vous faites pas complices de criminels qui se font passer pour des redresseurs de tort.
    S’ils étaient vraiment de grands idéalistes, pourfendeurs d’ignobles individus, il pourraient s’attacher les faveurs du public en démantelant des réseaux pédophiles ou des sites de narco-trafficants.

    …Non, ils préfèrent s’attaquer au petit « cocufieur » 2.0 de base.

    Gerbant.

    • Tout à fait d’accord avec Thib. Ce n’empêche que ceux qui veulent baiser ailleurs, devraient avoir les couilles de d’abord se séparer. Mais féliciter des hackers, c’est du n’importe quoi.

  6. Dieu merci pour l’islam dans sa version d’origine qui a interdit l’adultère et la fornification depuis le début !! le jugement dernier sera près de Dieu où chacun payer pour ses actes meme ceux qui restent caché !!! ceux qui perdent ce sont ceux qui perdent l’audela

    • D’accord avec toi, même si j’ai peu de connaissance en la religion
      Bref si il y a un jugement dernier lors me dit pourquoi les juger maintenant laissons les faire ce qu’il veulent tout en sachant qu’il ont tort et ils le savent

  7. Je ne m’étendrai pas sur la moralité (ou l’amoralité) de tel ou tel protagoniste de cette affaire.
    Savoir s’il est immoral de servir d’entremetteur – moyennant finances – ou si tromper son conjoint par le biais d’un site de rencontres est condamnable n’est pas le plus important.
    Oh que non ! Ce qui l’est, je crois, c’est la partie de l’article qui traite de la filiale Avid Life Media.
    Je cite : « il s’agit d’un autre site de rencontres spécialisé dans la mise en relation de personnes riches qui s’engagent à payer les études de jeunes étudiantes en contrepartie de leurs compagnies ».
    Ah qu’en termes galants ces choses là sont mises !
    L’honnêteté de ces sites ne saurait, bien sûr, être mise en doute.
    Mais est-ce qu’un esprit mal avisé ne pourrait imaginer certaines similitudes avec un réseau de prostitution ?

  8. Pingback: Une autre leçon qu'on peut tirer du piratage d’Ashley Madison

  9. Pingback: Portfolio Mathieu Nadeau

Répondre