Les presse-citronnautes ont du talent – Episode 6 – Eric aka Grafikeric

Nos cerveaux sont-ils définitivement formatés comme des disques durs, ou y a-t-il une vie en dehors du web ? Non, définitivement, nous ne sommes pas des no-life, la preuve aujourd’hui avec Eric, 28 ans, dessinateur au marqueur noir sur toile. J’ai découvert le travail d’Eric Fiol la semaine dernière à la faveur d’un lien dans

Nos cerveaux sont-ils définitivement formatés comme des disques durs, ou y a-t-il une vie en dehors du web ?
Non, définitivement, nous ne sommes pas des no-life, la preuve aujourd’hui avec Eric, 28 ans, dessinateur au marqueur noir sur toile.
J’ai découvert le travail d’Eric Fiol la semaine dernière à la faveur d’un lien dans un commentaire de Presse-citron, et j’ai eu comme un flash en technicolor pour ses dessins en noir et gris et blanc, réalisés exclusivement au marqueur noir. Une performance, mais surtout des oeuvres magnifiques, uniques, originales, sombres et lumineuses, avec une âme grosse comme ça.

Fribour - Toile d\'Eric Fiol

Dis-moi Eric, ça t’a pris quand et comment cette drôle d’idée de travailler au marqueur ?
J’ai commencé il y a quelques années, après avoir fait des études d’architecture d’intérieur. Je travaillais avec des logiciels 3D, ce qui m’a aidé à travailler les perspectives, et la création de ce style est arrivée naturellement après.

Comment travailles-tu exactement ?
En fait je m’inspire de photos, dont je suis l’auteur, à quelques exceptions près. Je prends une photo en noir et blanc que j’imprime sur un format A4, et je commence à travailler les principales formes et perspectives au crayon directement sur la toile. Puis je passe au travail avec le marqueur, jusqu’au rendu définitif.

Il y a plusieurs nuances de gris dans tes dessins, comment les obtiens-tu ?
C’est simple, je n’utilise que des marqueurs noirs. Le reste fait partie de mes petits secrets de fabrication…

Quai - Toile d\'Eric Fiol

Tu exposes ?
Oui, dans différentes galeries, dans ma ville de Strasbourg, mais également à Bruxelles et à Paris. J’ai d’autres contacts pour de prochaines expositions.

Tu arrives à vivre de ton art ou est-ce juste un hobby ?
J’ai franchi le pas il y a un an, où j’ai décidé d’en vivre. Ca marche plutôt bien et je commence à tirer des revenus raisonnables de mon activité. J’ai des contacts de plus en plus nombreux avec des galeries et c’est un travail à plein temps.

Il te faut combien de temps pour produire une toile ?
Il faut compter environ une semaine, avec quelques pauses car je ne peux pas passer une journée d’affilée sur une œuvre en raison de la fatigue importante des yeux que ce travail provoque.

Y a-t-il une dimension standard et unique pour tes toiles ?
Non, il y a toutes les tailles, elles sont indiquées sous chaque photo sur mon blog.

Quel est le prix de tes œuvres ?
C’est variable, prendre directement contact avec moi via mon site.

Si vous aussi vous êtes conquis par ces noirs dessins à l’encre indélibile, le blog d’Eric, Grafikeric est par ici.
Sinon vous pouvez aussi vous laisser guider dans sa galerie Flickr.


Nos dernières vidéos

20 commentaires

  1. Ces toiles sont absoluments magnifiques !
    Je suis tombé sous le charme là…
    Y a t-il une galerie en flash ou quelque chose autre que le blog pour voir les toiles ?

    Un grand bravo à Eric Fiol, et bonne continuation !

  2. Ami Strasbourgeois artiste je te salue !! 😛 Je n’avais jamais remarqué ses toiles mais il faut dire que je boude les galeries de notre magnifique ville de la Flammkeusxch depuis un moment… Je me vois intéressé par le travail de Eric Fiol, vu que je travail également le noir et blanc sur toile, mais d’une technique beaucoup moins singulière et surtout beaucoup moins impressionnante… Je suis ébahi par la qualité des trames, ces œuvres transpires le travail…ça, je vous le dit, c’est de l’art !

  3. Oh bien sûr !!! Ça fait même chaud au cœur de voir un artiste local qui propose une si belle vision des recoins strasbourgeois 😀 !

    Oulah nul part j’en ai bien peur =^^=, a part sur les murs des salons de quelque amis courageux qui ne trouvent pas mes »gribouillages » horribles 😀
    Je peins en pur amateur, je n’aurais jamais la prétention d’être un jour « artistes » avec comme expérience en tout et pour tout une année de cours en arts appliqués et quelques mois en atelier =^^=

    Par contre j’ai appris à apprécier le Beau, aussi j’ai pour projet d’aller faire un tour très prochainement à la galerie Blizz’art ;-D.

  4. Très beau , quel boulot !

    je vais sur Flickr me régaler plus !

    et comme j’aime les citrons….verts, surtout, je mets ce blog dans mes liens – je connais depuis l’affaire du people qui veut se dépeopleliser, mais bon !

  5. Belles ambiances dans ces films, bonne comparaison !

    Il m’arrive de travailler à partir de photos que l’on me propose, ce qui me permet d’entrer dans d’autres univers.
    il y a certains tableaux réalisés sur commande visibles sur mon blog.

  6. Pingback: Découverte : Eric Fiol

Répondre