Les voitures autonomes c’est pour bientôt : serons-nous conducteur ou passager ?

Volvo, Google, et maintenant Volksagwen se lancent dans la conception de voiture autonome, quelle approche devons nous avoir face à cette nouvelle révolution technologique ?

Une voiture qui nous emmène où bon nous semble sans même bouger le petit doigt, une situation qui fait rêver beaucoup de conducteur ! Pendant longtemps ces véhicules autonomes n’existaient que dans les films, les séries … aujourd’hui, elles deviennent bel et bien réelles !

Après Volvo ou même Google, c’est au tour de Volkswagen, constructeur automobile Allemand de se lancer dans le pilotage automatique et d’en équiper ses voitures. Son système se nomme TAP, soit « Temporary Auto Pilot System », un pilote automatique qui prend la main sur le volant, pour permettre à la voiture de se diriger seule, sans interventions de son conducteur ou passager…. on ne sait plus vraiment !

Mais alors, comment ça marche ?

L’utilisateur peur confier la conduite de son véhicule au pilote automatique en toute sécurité jusqu’à 130km/h. Un véhicule truffé d’équipements innovants, des scanners lasers, des caméras et des capteurs à ultrasons qui analysent en continu l’environnement du véhicule, d’autres ne sont pas des nouveautés, comme le régulateur de vitesse adaptatif ou le radar anti-collision qui renforcent la sécurité du conducteur. L’utilisateur peut à tout moment récupérer le contrôle, en posant ses main sur le volant.

> Lire aussi :  Les lunettes et la voiture Apple sont bientôt prêtes

Le modèle de Volkswagen est équipé de quelques astuces qui obligent le conducteur/passager à rester attentif à la route, des alertes audio ou des coups de freins très légers le rappellent à l’ordre ! Cependant ce système, certes innovant ne laissera t-il pas place à la dérive ?

Les autoroutes sont déjà des lieux où des choses étonnantes se déroulent, où la conduite se mêle parfois à la lecture du journal, à des retouches maquillage, ou encore à l’envoi d’émail ! Alors, imaginons avec un pilote automatique, la voiture risque de se transformer rapidement en un véritable salon tout équipé, TV, frigo, et bien plus encore…

Voir cette vidéo de démonstration :

A ce jour les constructeurs automobiles ne sont qu’en phase de test, aucune commercialisation n’est annoncée,  mais tout semble s’accélérer depuis quelques mois.

Source : BestofRobots


36 commentaires

  1. Pingback: Les voitures autonomes c’est pour bientôt : serons-nous conducteur ou passager ?

  2. Quand on vois les aberration de certain sur autoroute, je suis sur et certain qu’un ordinateur programmé avec rigueur ferais beaucoup mieux et avec beaucoup plus de sécurité.

    Et avouons le, la conduite sur autoroute n’a rien de passionnant alors autant le faire faire a des ordinateurs :).

  3. Vitre teintée voiture le

    Je suis dubitatif quant à l’intérêt de cette technologie, c’est tout de même dangereux de faire confiance à « l’intelligence » d’un ordinateur de bord. Tout peux arriver sur la route… En tant qu’assistant de bord c’est imaginable.

  4. Vidéo intéressante, même si ce n’est pas nouveau (cf. par exemple l’Audi TT de l’université de Stanford a fait des choses extrêmement impressionnantes !).
    Après, ça pose une question – presque philosophique – qu’est-ce qui est le plus dangereux ? Un homme ou un ordinateur au volant ? 🙂

    Pour ma part, je n’aurai rien contre un système avec test d’alcoolémie, contrôle des distances de sécurité & possibilité de réduire la vitesse du véhicule en cas d’excès, géré par ordinateur, obligatoire sur toutes les voitures…

  5. Moi j’ai vraiment hâte que ces systèmes soient vraiment au point. J’imagine un monde sans accident de la route (il y en aura surement toujours un peu suite à des bugs mais forcément moins qu’avec les « bugs » d’un humain) ou le temps « perdu » à conduire peut être utilisé à mille et une autres choses.

  6. produits naturels le

    @RVV: je suis du même avis, la technologie est sensée nous faciliter la vie et cette voiture en est une illustration sauf que l’on peut s’attendre à des conséquences négatives côté sécurité.

  7. forfait iphone le

    Quand je vois que renaut c’est pris plusieurs procès pour cause de non déclenchement du régulateur de vitesse, je n’ose même pas imaginer ce que ça va donner si on confie tout à l’électronique…

  8. bravo pour la prouesse technologique mais une question me trouble : et le plaisir de conduite dans tout ça ????(en même temps, limité à 130km/h, il n’y a plus trop de plaisir…)

    A ce moment la pourquoi ne pas investir dans…le train ?

  9. Jamais de toute ma vie je ne montrais dans une de ces voitures. Trop flippant pour moi… Cependant, google car à fait plus de 30’000 kilomètres sans accident, donc apparemment c’est fiable comme machines.

  10. Vraiment très impressionnant, sur autoroute cela pourrait etre un bon moyen de faire le trajet sans s’ennuyer. En revanche en ville avec la multiplication des facteurs de risque, je crains que cela soit un peu plus compliqué de faire confiance à un robot.

  11. Pierre Choisir le

    Ça me fait plaisir de voir un article sur le sujet ici. J’ai fait un article là dessus il y a presque deux mois.
    http://ow.ly/5XA3t
    Encore en test, l’idée se généralise… Légalisée au Texas, les voitures Google font le buzz. Je me souviens aussi il y a quelques années des projets de routes avec des balises dans le sol que les voitures pouvaient capter et suivre toutes à la même vitesse !
    Je me demande juste comment sera l’avenir et si nous aurons assez confiance pour laisser les machines conduire à notre place !

  12. Il y a eu ces derniers jours un accrochage en californie avec une google car automatique et une vraie auto, s’ils souhaitent développer ce marché ils vont devoir sensiblement sécuriser le système 🙂

  13. Je vois un intérêt immédiat: en cas d’endormissement du conducteur (ou de malaise), la voiture « prend la main » pour se garer en sécurité et, pourquoi pas, appeler les secours si le conducteur ne se réveille pas.

  14. @Geek attitude: il semble que la Google car accidentée était en « mode manuel » (comprendre par là pilotée par l’humain). Le système semble faire ses preuves, il a aligné quelques centaines de milliers de miles.

    But Google says you can’t blame this one on its technology. It says its Prius was under the control of an old-fashioned flesh-and-blood driver when it got too close to someone else’s Prius.

    Source: http://allthingsd.com/20110805/google-blames-a-human-for-its-robot-car-accident/

  15. Pingback: Les voitures autonomes c'est pour bientôt : serons nous conducteur ... | Les robots domestiques | Scoop.it

  16. Si les robots font tout le boulot, que va faire l’homme ?
    Par François Bugeon 10/08/2008

    Selon l’évolution actuelle de la robotique, la raréfaction du travail interviendra d’ici vingt à trente ans au maximum, et elle surviendra à une vitesse telle que nos sociétés seront incapables de réagir correctement. C’est à ce défi qu’il faut faire face, et non pas à la fin du travail, qui reste néanmoins un aboutissement quasi certain.

    C’est un fait, la question n’est plus « comment faire pour que les gens travaillent encore ? “, mais ‘comment faire pour vivre sans dépendre de son travail ? . Le questionnement essentiel d’un certain Karl Marx, en somme…
    > http://bit.ly/nFMVUE

  17. heu, perso…je ne reste pas vigilante une seconde si le robot fait tout ou presque et qu’il faut que j’agisse à la dernière seconde parce qu’il n’a pas pris en compte tous les paramètres pour éviter la voiture en face…non et non, trop flippant. Mais bien tenté!

  18. Le conducteur n’a plus qu’à regarder la route : ça risque d’inciter aux somnolences tout ça… Mais il semble bien précisé dans la vidéo que ce n’est que pour un temps limité qu’on peut l’utiliser. Et puis inutile d’espérer l’utiliser en ville… 🙂

  19. Ce système de conduite assistée à 100% n’est toujours pas prête de voir le jour tant que les voitures ne seront pas toutes équipées du même système afin de prévoir les déplacements des voitures qui sont proches

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.