L’icône de Plans dans iOS 6 à l’unisson du service proposé !

Very bad trip, mauvais Plans, à quand l’implant Google Maps… Nous sommes loin des éloges pour l’appli de cartographie Plans d’iOS 6. Le perfectionnisme ne serait-il plus l’apanage d’Apple ? Réponse affirmative si l’on examine l’icône de Plans.

Plans, l’appli de cartographie d’Apple intégrée nativement dans iOS 6, a été au centre des critiques depuis que la dernière itération d’iOS est disponible. De multiples erreurs et autres incohérences ont soulevé de nombreuses critiques de la part des utilisateurs. Tant et si bien que Tim Cook est monté au créneau pour présenter ses plus plates excuses : « Nous somme vraiment désolés pour la frustration que cela a causé à nos clients et nous faisons tout ce que nous pouvons pour rendre Plans meilleur. »

Il est fréquent de se laisser aller aux critiques faciles sur un produit ou une appli qui présente de gros défauts. La critique laisse également souvent la place à la raillerie. Ne cédons pas à cette facilité et essayons de trouver les points positifs des déboires de Plans. Le premier, c’est que Google, probablement dans une tentative logique d’enfoncer le clou, plancherait sur une version spécifique à iOS 6 de Google Maps. Moins contraint que lorsque l’appli était intégrée nativement dans iOS (avant iOS 6), Google pourrait proposer une version plus sophistiquée de son service (à suivre). On l’a vu avec l’appli YouTube disponible sur l’App Store avant même la diffusion d’iOS6. Celle-ci est bien mieux réalisée que l’appli native qu’il y avait auparavant dans iOS 5. Passer par l’App Store permet donc (moyennant les règles propres au Store d’Apple) à Google d’avoir les coudées franches pour proposer ses services sur iOS.

Le semi-échec Plans va également permettre aux utilisateurs de se tourner vers des alternatives et de les découvrir. Tim Cook va jusqu’à les citer dans sa lettre : « Alors que nous améliorons Plans, vous pouvez essayer des alternatives en téléchargeant des applis de cartographie depuis l’App Store comme Bing, MapQuest et Waze ou bien en utilisant les cartes de Google ou Nokia en allant sur leur sites Web et en créant une icône sur votre bureau pour leur service. »

Faire réagir la concurrence est donc le premier point positif. Ensuite, les excuses d’un PDG d’Apple sont suffisamment rares pour être notées. Une dose d’humilité qu’il faut saluer et qui contribue à rendre le géant Apple un peu plus « humain ».

Enfin, comme le précise Tim Cook dans sa lettre, Plans va mûrir et offrira à plus au moins longue échéance une véritable alternative à Google Maps et autre Bing. Une concurrence toujours bienvenue pour l’utilisateur qui bénéficie désormais de services de cartographie assez incroyables et qui, de surcroît, sont enrichis perpétuellement (exemple récent avec les Indoor Maps pour la France dans l’appli Android de Google Maps).

Enfin, notons que si Tim Cook a mis les pieds dans le plat avec sa lettre d’excuse, Apple a également mis les petits plats dans les grands en termes d’incohérences, et ce jusqu’à l’icône de l’appli.

La précision de la navigation turn-by-turn serait des plus perfectibles à l’instar de l’icône de l’appli pour le mois étonnante si on l’observe de plus près. La zone décrite est située à proximité d’Infinite Loop, le quartier général d’Apple en Californie. Pour le quitter, il faut emprunter le boulevard de Anza et ensuite pour rejoindre la route 280 en direction de San Francisco, il faut emprunter une bretelle en passant sur un pont. Or sur l’icône, pas de bretelle, on passe directement du pont qui enjambe l’autoroute à la 280 située en contrebas.

(source)


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. Vu le zoom de l’icone ca parait normal que le « chemin » passe directement du pont à la route. Ca fait quand même beaucoup de texte pour rien cet article (et pourtant je suis le premier pour troller sur Apple…).

  2. Joli troll qui n’est même pas une information puisque ce sujet a été largement discuté il y a plusieurs mois lors de la sortie de la première beta d’iOS 6.

    Si les cartes contiennent des erreurs il serait plus productif de rapporter l’erreur via l’application Plan (dans la feuille des options de carte, lien « un problème » sur le bouton Imprimer).

    Sinon un article pour remplir le week-end vide en actu.

  3. Il en faudra du temps à Apple pour refaire son retard sur Google Maps…
    C’est pas seulement une histoire de cartes à corriger, il y a aussi toute la partie Street View complètement inexistante chez Apple.
    Bref, chez Google ils sont tranquilles pour un moment…

  4. merci pour cet article très bien écrit.
    très malin d’utiliser une petite anecdote sympa pour nous en apprendre beaucoup sur le sujet ! 🙂

  5. j’adore voir les commentaires de fanboy toujours prêts à réagir quand on tourne en dérision l’objet de leur culte.

    Aucun humour de leur part : normal puisque les gus ont claqué au minimum 700 euros.

    a quand l’appli native Psych pour consulter un psy virtuel. Certains fanboys en auraient bien besoin.

    merci pour l’article : j’ai appris que c’était cupertino sur l’icone et que google allait bien faire google maps pour iphone. Google a du avoir pitié des fanboys. 😉

  6. @Steph, oui Streetview manque. Je ne pense pas que ce soit intéressant pour Apple de refaire cette partie. Mais TomTom et Nokia font aussi de la capture de photos pour des équivalent StreetView, Apple pourrait tout aussi bien licencier leurs données.

    @DNA, l’humour n’a rien à voir. Je trouve juste que l’article n’apporte aucune information nouvelle et que je trouve que la mode récente du lynchage d’Apple est un peu pathétique. Le courrier de T. Cook n’est même pas traduit. Un peu dommage tout de même.
    C’est certain qu’entre acheter un téléphone subventionné et nu, la différence de prix est sensible. Maintenant je n’ai pas acheté un téléphone 🙂 mais mon appareil photo+caméscopes+ordinateur de poche+téléphone+GPS+outil de suivi de sport, etc…

  7. Si on ne peut accuser complètement l’article de troll, et si l’evocation de l’argument de l’émulation de la concurrence est une bonne chose, j’aurai cependant des remarques :
    À priori Apple à lancé sa version de plan, parce qu’elle n’obtenait pas de la part de Google ce qu’elle souhaitait, notamment le guidage (cf différence entre les versions Android et iOs)
    S’il existe des Apple fan boys, je crois qu’il existe de plus en plus d’anti Apple. Qu’on nous dise que la version plan d’iOs 6 a un problème de jeunesse, je veux bien l’entendre, mais ceux qui balancent l’info l’ont ils testé ? Peuvent ils comparer avec un autre système de guidage et/ou de cartographie gratuit ?
    J’ai testé plan version iOs 6, je trouve le design bien meilleur que l’ancienne version (question de goût), j’ai testé sur des parcours que je connais (je peux donc comparer la pertinence des choix). Les trois alternatives proposés sont cohérentes.
    Après évidemment, je ne compare pas avec Navigon dont je me sers réellement pour me rendre à un rdv en 2 roues dans l’agglomération lyonnaise par exemple.
    Note perso à Éric qu est lyonnais voire croix roussien, ce n’est pas la meme chose 😉 As tu fais un test avec Plan iOs 6 sur Lyon?

    • Eric

      @Iouzze : oui j’ai fait un petit bout de test récemment dans le centre de Lyon en mode guidage satellite, et pour le petit parcours que j’ai eu à faire ça a très bien fonctionné, sur une destination qui ne figurait pas dans le GPS de ma voiture. J’aime beaucoup aussi l’affichage 3D de Lyon dans Plans.

Répondre