L’impact de Twitter sur les blogs

Le sujet est à la mode, et j’en ai moi-même parlé ici il y a quelques jours : les réseaux sociaux et le micro-blogging induisent de nouveaux comportements chez les internautes, et ces changements ont une influence directe sur les blogs, en tout cas sur les blogs high tech, autant en termes de trafic que

Le sujet est à la mode, et j’en ai moi-même parlé ici il y a quelques jours : les réseaux sociaux et le micro-blogging induisent de nouveaux comportements chez les internautes, et ces changements ont une influence directe sur les blogs, en tout cas sur les blogs high tech, autant en termes de trafic que de densité des discussions.

Romain Parent, auteur du blog Quel business model pour un site communautaire ? a demandé à trois blogueurs, Korben, Patrick Barrabé et votre serviteur, de livrer leur avis autour de dix questions sur l’impact de Twitter sur la blogosphère, tel que nous le ressentons, et nous a demandé de les publier sur nos blogs respectifs ce matin. Voici mes réponses :

twitter

1. Qu’a changé  Twitter dans votre façon de bloguer ou de partager votre veille ?

Twitter est très pratique pour publier des liens et quelques réflexions courtes, c’est donc un complément au blog car il dispense parfois d’avoir à se creuser les méninges pour publier un article complet quand on veut juste partager un lien.

Mais Twitter a créé aussi ses propres codes de communication et de langage, et génère de fait son propre contenu. En cela il ne su substitue pas au blog mais il le complète. Il m’arrive fréquemment de publier quelque chose sur Twitter que je j’aurais jamais publié sur Presse-citron, soit parce-que cela ne méritait pas un billet soit parce-que ce que je veux dire m’est  inspiré par le « média » Twitter.

2. Qu’à changé  Twitter dans les pratiques de vos lecteurs ?

Clairement, plusieurs choses. Tout d’abord les commentaires. Presse-citron est un blog qui compte un nombre important de commentaires par billet. La moyenne depuis la création de Presse-citron est de 20 commentaires par billet, avec régulièrement des billets, même courts, qui génèrent plus de 50, voire des centaines de réactions. J’ai un peu l’impression que cet « âge d’or » des discussions dans les blogs est révolu. A trafic égal, je constate une baisse importante du nombre de commentaires depuis quelques mois, qui s’accentue depuis septembre 2009. Les discussions se déplacent de façon significative dans les réseaux sociaux, principalement Twitter mais également Facebook.

D’autre part, Twitter semble avoir généré un autre comportement chez les lecteurs : ils attendent davantage de fond dans les billets, et deviennent plus exigeants. Quand on publie un billet très court ou plus léger il me semble que les lecteurs peuvent être déçus car ils en attendent davantage. Sous-entendu : gardons les trucs courts et légers pour Twitter et les analyses pour le blog.

3. Pour vous le RT est-il entrain de tuer les Backlinks et trackbacks ? Cela a-t-il selon vous déjà un impact sur le référencement des blogs ?

Bonne question ! Ce qui ne veut pas dire que les autres sont mauvaises, hein 🙂 C’est fort possible, d’autant plus que Twitter utilise des raccourcissements d’url qui sont néfastes au référencement. D’un autre côte le RT permet une diffusion plus large d’infos et de liens qui n’aurait peut-être pas été partagés aussi facilement sans Twitter.

4. Les accords récents de Twitter avec Google et Bing sont-ils selon vous de nature à améliorer l’accès  à l’information pertinente ?

L’information la plus fraiche (ou la plus chaude) est-elle nécessairement la plus pertinente ? (Est-il possible pour un moteur recherche de faire la différence entre récente et pertinente?)

Sur la pertinence de l’information par rapport à sa fraîcheur je crois qu’il est difficile de répondre, il n’y a pas de règle. A contrario on est sûr qu’une info ancienne n’a plus beaucoup de pertinence. Cela étant, la question serait plutôt de savoir comment les moteurs de recherche pourront faire la distinction entre « vraies » infos et tweets du style « mon chat a bu tout son lait », autrement dit filtrer les tweets de statut des tweets d’info… Vaste chantier.

5. L’intérêt de Twitter pour les moteurs est-il

1 – le contenu informationnel des tweets
2 – ou les liens que ces tweets contiennent ? L’utilisation des réducteurs d’URL type Bit.ly n’est-il pas un obstacle à cela ?

Les deux mon capitaine, car les deux contiennent de l’info, n’oublions pas que les liens sont l’essence même du web, après peu importe comment ils sont formés, voir ma remarque précédente sur les raccourcisseurs d’urls que l’on peut considérer comme une plaie… ou comme un mal nécessaire.

6. Comment le classement des Tweets et/ou le poids des liens contenus dans ces Tweets pourraient-ils être déterminés selon vous ?  et qu’est-ce qui serait le plus pertinents ?

– ce classement sera t-il lié uniquement au nombre de RT ? (les RT ne vont-ils pas être considérer comme du duplicate content ?)
– Y aura-t-il une prise en compte de la personne qui est à l’origine du Tweet (http://www.laurentbourrelly.com/blog/321.php ) , dans ce cas comment serait calculé le personrank? (On peut déjà constater que les profils twitter n’ont pas tous le même pagerank … )

Je pense que le nombre de RT est un bon indicateur du pouvoir viral d’une info, mais pas forcément de son intérêt. Un de mes tweets les plus retweetés depuis que je suis sur Twitter est appelé « Pissez sous la douche » avec un lien vers un post de blog écolo qui explique (de façon humoristique) que faire pipi pendant qu’on se douche économise des centaines de litres de chasse d’eau chaque année. Une info d’un intérêt très relatif, que très peu de gens vont mettre en application. Cela démontre qu’une bonne accroche sans grand contenu peut faire un vrai carton sur Twitter… C’est une des limites du système.

7. Comment pensez vous que :

1 – Microsoft va t-il concrètement tirer parti de son accord avec Twitter selon vous ?
2 – Google va t-il tirer concrètement parti de son accord avec Twitter selon vous ?

Vont-il s’en servir pour proposer de nouvel option de recherche, un nouveau moteur, améliorer l’algo existant… ?

Aucune idée mais ça m’étonnerait quand même fort qu’ils créent un autre moteur.

8. La prise en compte des tweets RT pr le classement des contenus ds les moteurs serait-il de nature à rebattre les cartes et à donner leurs chances aux nouveaux entrants qui se plaignent souvent de l’impossibilité de percer dans la blogosphère en place?

Oui et non. Car pour être bcp RT il faut au minimum avoir bcp de followers, donc être un peu connu. C’est le serpent qui se mord la queue 🙂 Cela étant si on a la « chance » d’éveiller l’intérêt d’un « gand compte » Twitter et qu’il vous RT vers ses milliers de followers, c’est bingo. Comme disent les ricains, la merde touche le ventilateur…

9. Le fait que Microsoft ait un accord similaire avec Facebook que celui signé  avec Twitter est-il un avantage fort part rapport à Google ?  Pourquoi ?

C’est sûrement un avantage, reste à poser la question de la typologie des contenus sur Facebook et de celui de ses utilisateurs.

10. Twitter demanderait 100 millions de $ à Google pour lui permettre d’accéder à ses contenus, vous pensez que Twitter a enfin trouver son Business Model ?

Ben si Google accepte de payer, oui, sinon non. Mais je ne crois pas que Google ait l’habitude de payer ou même de demander l’autorisation pour indexer du contenu, non ?


Nos dernières vidéos

40 commentaires

  1. Je me suis mis à Twitter depuis peu pour faire la promotion de mon blog AQC.com et de Xev.com, il n’est pas évident d’avoir des followers au début si tu sors de nulle part.

  2. Analyse très intéressante provenant d’un blog établi et qui a des données permettant la comparaison avec les années passées.

    Ta réflexion sur les Backlinks et Trackbacks et la portée d’un billet/tweet rejoint celle d’Aymeric (http://ajblog.fr/referencement.....kbait.html). Je comprends aussi mieux maintenant (même si je n’y adhère pas) l’apparition des notifications de Tweets dans les commentaires d’un nombre grandissant de blogs.

  3. Bonjour,

    J’ai lancé MonVersailles sur Tweeter et je rencontre la même difficulté qu’avec le blog : la limite géographique ! Mais je suis et suis suivi par deux adjoints au maire, ce qui est déjà bien !

    A quand un billet sur les blogs locaux, notamment tous les Monmachin.com ? Presse-Citron, je suis à votre dispo pour en parler !

  4. Le formatage automatique du lien vers le blog d’Aymeric inclus la ) dans le href. Est-il possible de l’éditer (et d’effacer ce commentaire par la même occasion :))

  5. Serais-je black-listé? 2 tentatives d’envoi et pas de parution… Nouvel essai avec une autre adresse mail…

    Toujours pas convaincu que twitter ait un avenir à long terme… (et même aujourd’hui pour tout dire…)

    Surement pour cela que je me n’y suis jamais mis.

    Ma question suivante va sans doute le démontrer, je compte sur vous pour me contredire si besoin:

    « Twitter demanderait 100 millions de $ à Google pour lui permettre d’accéder à ses contenus ».
    => Euh, y a pas un moteur de recherche sur Twitter? dans ce cas, quel intérêt de passer par Google pour trouver du contenu sur Twitter?
    => Et si on ne connait pas Twitter? Ben, c’est pas comme ça, en mettant des droits de douane, que Twitter va augmenter son nombre d’utilisateurs. Non?

  6. Pour rebondir sur la première question, j’ai constaté avoir arrêté de pondre des billets « revue de web » et me contenter, paresseusement, de publier dans Twitter les liens intéressants sur lesquels je tombe pendant mon surf.
    Pour moi, il est clair que le temps que je consacre une partie du temps autrefois consacré à blogguer des articles de fond à faire de la veille et publier sur Twitter. Et je pense que c’est au détriment de la qualité de mon blog, mais malheureusement, le temps n’est pas élastique 🙂

  7. Eric

    @Marc : ne cherche pas, c’est l’antispam de WordPress qui fait du zèle selon ses propres critères, je n’y suis pour rien, le principal étant que ton commentaire soit débloqué et publié 🙂

  8. Pingback: Quel impact de Twitter sur la blogosphère ? | Minuit Douze

  9. Perso, j’utilise un peu Twitter mais les visites apportées sont tellement minimes que je m’en suis découragé !
    A la rigueur j’ai plus de trafic en provenance d’un site comme Scoopeo par exemple (pseudo : bigsalright pour les intéressés).
    Après, si on veut Twitter sans se forcer, on peux toujours synchroniser son compte FaceBook avec Twitter, ça fait gagner du temps…

  10. Pingback: TwittLink - Your headlines on Twitter

  11. Comme le disait précisément Sophie, le temps n’est pas élastique, et je constate aussi un déplacement de nos occupations. Du contenu de fond dans un blog, un forum ou site web à la veille technologique et la retransmission des informations les plus pertinentes sur ces réseaux de microbloging.
    Certes complémentaires, mais même si le moteur de recherche ne sait pas faire la différence entre récent et pertinent, il est essentiel de trouver des information up-to-date aujourd’hui, et c’est vraiment le point fort de twitter. Après quand on lit la dernière étude montrant que 25% des lanceurs de tweets sont actifs 😉 quel crédit accorder aux infos utiles noyées dans la masse ? Twitter a lancé il y a quelques semaines les « listes », ce qui permet de filtrer les informations. Pour la partie moteur de recherche, on a mozbot (basé sur google) qui redonne les tweets récents sur le sujet cherché.
    Après pour savoir de quoi sera fait demain, quand on voit que facebook intègre friendfeed, que google/bong lorgne sur twitter … je pense qu’intégrer la recherche des informations en temps réel pourra être un avantage déterminant avec le web 3.0 (sémantique).

  12. Je rejoins les avis disant que Twitter est chronophage.
    Mais d’un autre côté, il fait gagner beaucoup de temps pour sa veille quotidienne.
    Pour ce qui est de promouvoir son blog via Twitter, ca peut être un petit plus, mais il ne faut pas compter avoir beaucoup de visites non plus seulement grâce à ce référant.
    Au final, les digg rapportent plus de visiteurs.

  13. Pingback: L’impact de Twitter sur les blogs | Pink Seo – Another SEO blog

  14. Sans vouloir être rabat-joie, il y a pas mal de fautes de grammaire dans le billet… Notamment deux dans les questions 1 et 2.

    Mais à part ça, article intéressant 🙂

  15. Pingback: Blogging et micro-blogging, Business avec Twitter… [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm

  16. Pingback: Guilmain’s Weblog

  17. Pingback: Revue de presse économie numérique : semaine 48 | Développez votre Economie Numérique

  18. Pingback: Conclusion de l’enquête sur l’impact de Twitter sur la blogosphère | Pink Seo – Another SEO blog

  19. Pingback: De l'influence inattendue de Twitter sur les chasses d'eau | Presse-Citron

  20. Twitter est surtout un plus pour les personnes qui bénéficient déjà d’une notoriété mais contrairement à un site il n’apporte pas de notoriété.
    Et Twitter est peu utilisé en France
    Pascal

  21. Twitter n’a pas encore l’impact qu’il a outre manche, il reste confiné à une partie d’initiés, notamment le monde du référencement pour de la veille.
    Je pense néanmoins qu’il peut etre source de trafic qualifié sous conditions de faire une sélection minutieuse des tweets

  22. Damn …. Il n’y a pas encore de plugin sous wordpress pour installer ce fichu bouton « I like it » !!! (Ca fait un peut cochon comme bouton, non ?)

  23. C’est une grosse daube Twitter. Comment le Web a réussi à tomber aussi bas ?
    Franchement! 140 caractères!!!!
    Est-ce que nous en sommes réduit à si peu pour s’exprimer ?
    Dans un commentaire de blog, je peux en faire 200 lignes ou 20. Tout dépend de ce que je veux dire, mais 140 bordel

  24. @Khalid : Twitter, c’est sur l’instant : Un lien à partager, un coup d’humeur, un coup d’humour … Pour exprimer le fond de ta pensée, il reste en effet le blog ou le forum 🙂

  25. Pour des amoureux de la langue française comme moi, qui aiment s’exprimer, décrire, argumenter, expliquer, Twitter semble bien rébutant avec ses 140 caractères!
    Et puis permet-il vraiment de promouvoir nos sites et nos blogs quand on est peu connu? J’en doute énormément.

  26. Je pense que TWITTER va simplement finir par remplacer les sms et encore peut être qu’un autre va arriver avec une idée plus efficace et le manger? Qui sait: peut être que google prépare mieux?

Répondre