Connect with us
Bouygues

Médias & Pub

L’importance de la RSE dans la communication des marques

Une enquête a mis en lumière ce que pensent les Français de la responsabilité sociale et environnementale des grands groupes.

Il y a

le

Avec les réseaux sociaux, les scandales liés aux pratiques des entreprises font de plus en plus l’objet de fuites. Plus qu’une pratique à mettre en place, la Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) a aujourd’hui un impact important sur le capital sympathie des marques et peut faire partie de leur stratégie de communication. En effet, les citoyens français attendent de plus en plus d’engagement de la part des entreprises sur des questions environnementales, dans la même veine que la protection de leurs données personnelles. Une étude réalisée par Denjean & Associés qui dévoile notamment que les Français plébiscitent à 90 % les entreprises qui s’engagent dans des projets d’intérêt commun.

Un critère important d’appréciation des marques

La RSE est importante aux yeux de l’opinion publique : pour 88% de la population, une bonne politique de RSE renforce l’image positive que les gens ont d’une entreprise. A contrario, les citoyens français sont aussi sensibles à l’impact négatif des activités d’une entreprise sur l’écosystème, pas uniquement sur les humains mais aussi les végétaux, le climat et les animaux.

Les mauvais agissements des entreprises en matière de travail offusquent près de 98 % de Français. Il s’agit entre autres d’actes portant sur les licenciements abusifs et à grande échelle des salariés sans propositions concrètes de solutions alternatives ou encore les exploitations de stagiaires pour des tâches réservées normalement aux employés sous contrat, les pressions exercées sur les équipes de travail, les conditions de travail, l’emploi des enfants, etc.

> Lire aussi :  ING dénonce l'attente aux standards téléphoniques avec une caméra cachée

Enfin, la fraude fiscale de la part des grandes marques passe difficilement sur le territoire français. Les cas d’évasion fiscale, de travail dissimulé, ou de fausses factures énervent en effet entre 89 et 96 % de Français. En revanche, ils sont plutôt contents d’entendre parler d’entreprises qui ont des pratiques vertueuses en matière de fiscalité.

Enfin, 90% des Français apprécient les marques dont les actions sont bénéfiques à l’environnement, comme celles qui proposent des produits ou services « verts » ou qui œuvrent pour améliorer les conditions de vie des animaux.

L’adoption d’une politique valorisante et accessible des ressources humaines

Les concitoyens accordent une note moyenne d’au moins 7,5 sur 10 à toutes ces actions vertueuses évoquées plus haut. De plus, quand ces actes aboutissent à une stimulation de l’emploi local, à offrir un cadre de travail adéquat aux employés et à une rémunération valorisante, les notes moyennes récoltées atteignent au moins 8,5.

Enfin, il faut ajouter que 97 % des Français se disent prêt à renoncer aux services ou aux produits des grands groupes qui s’adonnent à des agissements avilissants envers la société et sur l’environnement.

> Lire aussi :  Tata Tiscon crée un court métrage pour célébrer la journée des ingénieurs

Méthode de sondage :

Denjean & Associés a conçu le questionnaire, et confié la réalisation du sondage à l’institut GoudLink. Le questionnaire a été administré en ligne (CAWI), du 23 au 29 janvier 2018. Un total de 1000 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 à 75 ans ont répondu à l’intégralité des questions. (Méthode des quotassexe, âge, profession de la personne interrogée, région et catégorie d’agglomération).

Si ce sondage est finalement peu révélateur (qui irait dire qu’il apprécie une marque qui détruit l’environnement), il peut être intéressant de le regarder du point de vue de la communication. En effet, une marque qui a de bonnes pratiques peut tout à fait jouer sur ce levier pour attirer un public cible qui souhaite consommer de façon éthique. Néanmoins, il convient de faire attention à ce type de communication qui peut vite se retourner contre une marque elle-même au moindre écart de conduite mais peut aussi s’apparenter à du Greenwashing.

Lire l’intégralité de l’enquête

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Collaboration software

    26 février 2018 at 21 h 07 min

    Actuellement j’utilise eXo Platform, c’est un outil de travail collaboratif très performant.
    En plus, vous pouvez l’essayer gratuitement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests