En l’intégrant directement au CPU, Intel veut démocratiser le Thunderbolt 3

Le spécialiste des processeurs Intel pourrait bien amener une petite révolution sur le marché de l’informatique, car le géant américain a pris une double décision concernant le Thunderbolt 3. Une intégration directement au niveau du CPU et surtout la fin des royalties pour ce standard ! Ouvrant une voie royale à la démocratisation de l’USB type-C…

Intel veut démocratiser le Thunderbolt 3

Avant de commencer, Thunderbolt, c’est quoi ?

Le standard Thunderbolt, c’est une norme de transfert des informations conçue par Intel pour tenter d’uniformiser  le transfert de données, l’affichage, le réseau, etc. Pour prendre en charge cette norme, Intel avait choisi le format USB Type-C. Toutefois pour des raisons techniques, mais plus souvent financières, un terminal peut disposer d’un USB-Type C et pas forcément de Thunderbolt 3, c’est par exemple le cas avec le Lenovo Yoga 900.

Résultat, le port USB-Type C peut bien faire transiter des informations d’affichage, mais pas de données, ni de réseau. Ce n’est qu’un exemple, mais qui montre qu’une uniformisation est nécessaire afin de ne proposer qu’une seule et même pris: l’USB-C associée à la norme Thunderbolt 3, afin de prendre en charge tous les types de signaux et le tout à très grande vitesse puisque la norme Thunderbolt 3 est capable d’aller jusqu’à 40 Gigabits de données de débit.

Intel veut démocratiser Thunderbolt 3 par tous les moyens

Intel vient de changer radicalement sa stratégie concernant le standard Thunderbolt 3 avec sans doute encore à l’esprit, l’échec cuisant du standard Thunderbolt 2 qui n’avait jamais su convaincre les constructeurs en raison principalement, d’un coût des licences trop important. Intel a décidé de ne pas revivre la même expérience et a donc pris la décision de mettre fin aux licences et au versement de royalties, dès 2018 ! De quoi diriger tous les regards des constructeurs vers Thunderbolt 3.

Toutes les spécifications de Thunderbolt seront donc sous la forme d’une licence gratuite d’Intel, que l’ensemble des constructeurs pourront utiliser, y compris chez ses plus gros concurrents comme AMD par exemple.

De plus, autre nouvelle importante qui permettrait de rendre ce standard encore plus intéressant, Intel évoque sa volonté d’intégrer Thunderbolt 3 directement au niveau du CPU et non plus au niveau d’Alpine Ridge (un contrôleur additionnel gérant également l’USB 3.1). A ce niveau, Intel n’a toutefois pas encore indiqué quel est son plan (une intégration sur le processeur ou via le chipset), ni l’échéance de ce changement important.

Sans faire de plan sur la comète, il est évident que ces deux décisions remettent le Thunderbolt 3 dans la bataille qui l’oppose à l’USB 3.1 Gen2, en vue d’obtenir enfin un connecteur universel que cela soit pour les données, l’audio, l’alimentation et même la vidéo ! Se dirige-t-on vers la fin des câbles à ne plus savoir qu’en faire ?


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre

Send this to a friend