L’intelligence artificielle de Mark Zuckerberg utilise la voix de Morgan Freeman

L’un des défis personnels de Mark Zuckerberg pour l’année 2016 était de créer sa propre intelligence artificielle.

mark-zuckerberg-chez-lui

Au lieu d’acheter un hautparleur intelligent comme Google Home ou Amazon Echo, Mark Zuckerberg a créé son propre assistant personnel, avec lequel il peut interagir par le biais d’un bot sur Messenger ou bien grâce à des interactions vocales. Appelé « Jarvis », en référence à Iron Man, l’intelligence artificielle est par exemple capable de scanner les visiteurs qui sonnent à l’entrée de la maison de PDG de Facebook, envoyer de la musique en fonction de ses préférences ou celles de sa femme et contrôler certains appareils électroménagers comme le grille-pain, les lumières ou le thermostat.

Le développement de cette intelligence artificielle faisait partie de ses défis de l’année 2016. Et il y a quelques jours, le PDG de Facebook a donné un aperçu de l’avancement de celui-ci. Aujourd’hui, Jarvis lui aide à contrôler sa maison et lui sert d’assistant personnel. Et petite extravagance, l’assistant de Mark Zuckerberg a emprunté la voix de… Morgan Freeman (même si Robert Downey Jr., qui joue dans Iron Man, avait proposé sa voix au patron de Facebook). Les vidéos ci-dessous ont été partagées par Mark Zuckerberg et sa femme Priscilla Chan sur leurs comptes.

 

After a year of coding, here’s Jarvis.

Posted by Mark Zuckerberg on Tuesday, December 20, 2016

 

My experience with Jarvis has been a little different.

Posted by Priscilla Chan on Tuesday, December 20, 2016

 

Mark ne sait pas encore ce qu’il pourrait faire de l’intelligence artificielle. Pour le moment taillé sur mesure pour sa maison, Jarvis pourrait cependant être adapté à un usage général pour que le code soit partagé à tous ceux qui voudraient avoir le même assistant chez eux. Mais le patron de Facebook n’exclut pas non plus l’idée d’utiliser sa création comme base pour un produit commercial.

En tout cas, comme il l’écrit dans un long billet, travailler sur Jarvis lui a permis de mieux comprendre l’intelligence artificielle, qui est un domaine très important pour le futur de Facebook.

(Source)


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre