L’iPhone X arrive et il n’y en aura vraiment pas pour tout le monde

Depuis des semaines, on peut lire que l’iPhone X sera en rupture dès son lancement au début du mois de novembre et à vrai dire lorsque l’on lit les prévisions des analystes de marché, cette situation semble une nouvelle fois se confirmer. Il est possible au moment du lancement, que seuls 2 millions de terminaux soient disponibles…

iphone x

On doit cette information au célèbre analyste Ming-Chi Kuo de chez KGI, qui d’une part a revu à la baisse ses propres estimations concernant les ventes du dernier trimestre 2017, en ramenant le chiffre de 30 – 35 millions, à seulement 25-30 millions, ce qui est assez faible pour un lancement à la veille des fêtes de fin d’année.

iPhone X : seulement 2 à 3 millions d’unités seraient disponibles à la sortie

Le chiffre le plus inquiétant n’est toutefois pas celui là, mais plutôt le volume du stock d’Apple lors du lancement officiel. D’après l’analyste, Apple n’aurait à ce jour qu’entre 2 et 3 millions d’iPhone X à vendre, ce qui est vraiment très peu pour effectuer des ventes à l’échelle planétaire. Les raisons de ces faibles stocks sont connues et résultent d’une difficulté à s’approvisionner en écrans OLED durant les dernières semaines, mais surtout d’une difficulté à rassembler les éléments nécessaires à la conception du capteur de la reconnaissance faciale.

Les conséquences de cet important retard pourraient être très lourdes pour Apple car cela freine les ventes des iPhone 8 et 8 Plus, qui ne connaissent visiblement pas de succès, justement parce que les consommateurs attendent l’iPhone X pour faire leur choix. La marque pourrait également avoir à subir des critiques dans les mois à venir, quand les consommateurs commenceront à se lasser de la durée record des ruptures de stocks, qui d’après de nombreux analystes pourraient s’étaler jusqu’à l’été prochain…

Un iPhone 8 qui ne se vend pas et dont la marque pourrait réduire de moitié la production et un iPhone X dont les stocks seront insuffisants, Apple pourrait ne pas connaître la fin d’année qu’il rêvait. Les actionnaires ne s’y trompent d’ailleurs pas car après une période de stagnation du cours de l’action, cette dernière est partie à la baisse ces derniers jours, une première avant un lancement.

 

 

 


Nos dernières vidéos