LiveShare : l’application de partage de photos du futur

Vous avez peut être récemment entendu parler de Color… un réseau social basé sur la prise de photos lors d’événements et de soirées. Si plusieurs utilisateurs de Color se trouvent dans la même pièce, les photos se retrouvent instantanément dans un même album : éminemment pratique lors d’un mariage par exemple, où vous voulez rassembler

Vous avez peut être récemment entendu parler de Color… un réseau social basé sur la prise de photos lors d’événements et de soirées.

Si plusieurs utilisateurs de Color se trouvent dans la même pièce, les photos se retrouvent instantanément dans un même album : éminemment pratique lors d’un mariage par exemple, où vous voulez rassembler toutes les petites photos prises de part et d’autres par les invités.

Le service avait beaucoup fait parler de lui, et notamment du fait qu’il avait reçu 40 millions  de dollars en investissement avant même d’avoir été lancé.

Ce préambule étant terminé… il faut aussi que je vous parle de Cooliris. Vous en avez peut être également entendu parler… sauf qu’il faudra aller chercher ici dans votre mémoire plus lointaine.

En effet, la société Cooliris a débuté vers 2006 en proposant une extension pour Firefox (d’abord nommée PicLens) qui permettait de visualiser les photos du web dans le style d’une galerie 3D, un mur d’images que l’on pouvait dérouler à « l’infini ».

Plus tard, Cooliris a proposé une application iPhone & iPad proposant de voir l’actualité en images avec cette même présentation d’un mur d’iMages.

Si vous êtes un peu intéressé par les nouvelles technologies depuis les 5-10 dernières années, vous avez probablement entendu parler de Cooliris. Ils semblent avoir une bonne image auprès des internautes et des blogueurs qui ont largement couvert les différents produits de la société.

Et en effet, leurs produits sont toujours innovants, très attrayants visuellement et provoquent généralement un petit effet « wow » avec 40 millions de téléchargement de son mur d’images 3D et bientôt 1 million de copies de son Discover pour iPad.

Je suis sûr que vous pensez savoir où je veux en venir. Un premier paragraphe sur Color, un deuxième sur Cooliris… est-ce que Cooliris aurait sorti une application s’inspirant du système de Color ? Eh bien non, Cooliris l’avait sorti des mois auparavant. L’application est nommée LiveShare et vous pouvez la trouver sur l’Android Market tout comme sur l’App Store ou le marketplace Windows 7.

Et faisons cesser immédiatement ce suspens insoutenable… mes premiers tests de LiveShare tendent à montrer que celui-ci est même meilleur que Color.

Déjà, l’arrivée sur LiveShare est plus immédiate que sur son « concurrent ». Là où Color vous oblige à entrer un nom puis à prendre une photo de vous avant de commencer (aïch, sacré frein pour certaines personnes qui vont fermer l’application à cette étape et ne plus jamais y revenir), LiveShare peut immédiatement être opérationnel.

Du moins de manière limitée puisque vous n’allez pas pouvoir ajouter des photos et albums tant que vous n’aurez pas fait le lien entre LiveShare et votre compte Facebook.

Alors on va traiter la question Facebook tout de suite… oui, il s’agit de quelque chose de restreignant de devoir lier son compte Facebook. Certaines personnes n’ont pas de compte, d’autres ne veulent tout simplement pas donner accès à leurs photos sur Facebook et ce préalable à l’utilisation de LiveShare peut sembler être un véritable frein.

Pourtant, LiveShare a besoin de cette connexion pour retrouver vos amis Facebook avec lesquels vous allez pouvoir échanger des photos de manière privée. Vous créez un nouveau « stream », par exemple Anniversaire Paul… et vous invitez via Facebook toutes les personnes qui se rendent à ce fameux anniversaire. Le très bon point vient du fait que, par défaut, les photos sont privées et ne seront donc visibles que par les personnes qui ont été invitées.

Pour rendre un « stream » public, il faudra appuyer sur un bouton supplémentaire au moment de la création du groupe pour le rendre disponible à l’ensemble de la communauté LiveShare. Cette option n’est d’ailleurs pas encore possible pour le commun des mortels mais le sera très prochainement.

Et il s’agit là de l’une des vraies forces de LiveShare. Lorsque vous arrivez sur Color, vous n’avez aucun autre choix que de chercher (ou de convertir) quelqu’un qui l’utilise également. En effet, vos premiers moments avec cette application seront très solitaire… sans la possibilité de faire quoi que ce soit, ni même de savoir quels amis l’utilisent aussi.

LiveShare, quant à lui, vous propose de voir un certain nombre de « stream » publics. A l’heure de mes tests, je peux donc voir un certain nombre de festivals et conférences mais aussi des groupes intitulés « Cute Pets », « Funny faces » ou « Yummy Goodness ».

En effet, certains streams ne concernent pas véritablement un lieu particulier, mais une activité… par exemple, nous pourrions imaginer un groupe qui propose aux utilisateurs de photographier chaque jour ce qu’ils mangent.

LiveShare propose aussi des événements près de vous en créant d’office un stream pour les concerts, événements sportifs ou festivals qui se déroulent aux alentours. Ainsi vous pouvez ajouter des photos au stream du prochain concert de Kings of Leon ou juste le visionner en temps-réel avec la possibilité de suivre un événement (avec un système Follow/Unfollow) même si vous n’êtes pas physiquement sur place.

Dernier point : contrairement à Color, LiveShare propose la possibilité d’ajouter des photos provenant de la bibliothèque de votre téléphone… ce qui signifie que vous pouvez aussi ajouter des photos que vous n’avez pas prises depuis votre téléphone. Cela a donné naissance à des groupes sympathiques comme « les auto-corrections de sms les plus drôles ».

Cela donne la souplesse et les possibilités d’utiliser cet outil « en dehors des clous » et donc de proposer de vrais usages différents. Un peu à la manière de Twitter qui était pensé pour tenir informés vos proches des petits éléments de votre vie… et qui est devenu un outil de promotion, de broadcasting, de révolte.

LiveShare a donc déjà la force et la souplesse nécessaires pour séduire le grand public.

Pourtant mon article n’a pas pour titre « LiveShare : l’application de partage de photos du présent », j’ai utilisé le terme « futur ». En effet, si LiveShare a de quoi séduire en l’état… ce que nous dévoile Soujanya Bhumkar, CEO de Cooliris, laisse présager de belles choses.

En effet, l’équipe de Cooliris souhaite se placer en précurseur d’un nouveau mode de partage. Vous allez à un concert de U2 : vous pouvez partager vos photos avec vos amis Facebook/Twitter et avec l’ensemble des personnes présentes lors du concert qui partagent ce souvenir commun. Mais si vous allez dans une boîte de strip-tease avec 3 amis, vous n’avez pas forcément envie que ces photos terminent sur Facebook. Vous pouvez donc définir immédiatement que seuls les 3 amis avec qui vous partagez ce moment pourront avoir accès aux photos.

Ce partage intelligent des photos avec les personnes qui se trouvent dans le même espace/temps que vous est, selon moi, l’avenir du partage (pour en savoir plus sur ma vision des choses, vous pouvez aussi lire cet article sur la régression des réseaux sociaux) . Ce qui pourra éviter les soucis de photos indésirables se retrouvant sur votre profil Facebook par exemple.

Et ce partage intelligent se fait en temps réel d’une manière impressionnante.

Une image valant des milliers de mots, je vous laisse avec un bon million de mots avec cette vidéo :

L’instantanéité de partage (que ce soit vers l’application iPad, ou vers un site comme on peut le voir sur une autre vidéo) est tout simplement bluffante. C’est comme si quelqu’un avait pris la démo technique de Google Wave et lui avait donné un véritable sens. Et dans cette nouvelle configuration, j’ai envie d’utiliser LiveShare pour partager des images (et des vidéos) de mon quotidien avec ma copine, avec ma famille, faire un stream particulier lors d’une conférence, d’un concert. Imaginez-vous un grand père qui ne peut pas assister à l’anniversaire de son petit-fils pour des raisons de santé, mais qui lui a tout de même envoyé un joli cadeau.

Aujourd’hui, soit vous montrez les photos plusieurs semaines plus tard, soit vous envoyez 2-3 photos par mail avant de vous lasser.

Là, vous pourriez envoyer les photos en temps réel, sans rien faire d’autre que d’appuyer sur le déclencheur de votre appareil photo. Et il pourrait voir la joie dans les yeux de son petit fils comme s’il était présent.

Je donne cette illustration un peu larmoyante… mais je suis sûr que nous pourrions en trouver des dizaines d’autres.

Comme je le disais plus haut, c’est en laissant la possibilité aux utilisateurs de sortir des clous que LiveShare s’est montré le plus intelligent : et si vous testiez LiveShare pour nous donner votre avis ?

Testez gratuitement LiveShare sur iPhone, Android & Windows Phone 7


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. L’application LiveShare n’est pas la seule à permettre le transfert instantanée de photos, notre application LifeShow Player le permet également. Disponible sur tablettes Archos et prochainement sur TV Samsung, elle permet aussi un transfert direct entre appareils « pair à pair » sans stockage sur le web. Non seulement vos photos du club de strip tease ne seront diffusées que vers vos 3 amis, en plus elles resteront stockées sur votre appareil ce qui évitera que l’URL se balade quelque part sur internet…

  2. @Jerome D : Et tu as plutôt bien fait ça 😉

    @Franck Quintana : Merci beaucoup du compliment. N’hésites surtout pas à nous donner ton avis en commentaire pour enrichir l’article 🙂

  3. Je trouve LiveShare très bien fait, et l’appli iPhone est simple mais fait c’est qu’on lui demande.

    Par contre je pensais utiliser ce service pour que toutes mes photos soient publiées directement sur mon blog wordpress.

    Mais je n’ai rien trouvé… Des idées ? Par contre je ne souhaite pas utiliser le système 3D de cooliris

    merci de l’info

Send this to a friend