L’une des principales raisons pour lesquelles votre smartphone a un problème d’autonomie

Si vous voulez avoir plus d’autonomie, cessez d’installer n’importe quoi sur votre mobile.

INstagram pixabay mobile smartphone restaurant

Une étude menée par le cabinet IDC avait indiqué que le principal critère que le consommateur prend en compte lorsqu’il achète un smartphone est l’autonomie. Mais l’autonomie d’un smartphone ne dépend pas uniquement de la manière dont le constructeur a conçu les parties logicielles et matérielles du terminal.

Si votre téléphone ne tient pas une journée, c’est en partie de votre faute, parce que vous ne l’utilisez pas toujours de manière à économiser le jus.

Pour commencer, essayez de réduire la luminosité. En plus de vous éviter des insomnies, cela réduira la consommation d’énergie de l’écran. Arrêtez également d’activer le GPS, le WiFi, la 4G et le Bluetooth en permanence. Ne les activez que lorsque vous en avez besoin.

Sinon, arrêtez d’installer n’importe quoi sur votre smartphone. Si vous croyez qu’une application ne pompera l’énergie de votre mobile que lorsque vous l’utilisez, vous vous trompez.

Des chercheurs de l’université Purdue ont mené une étude sur 2 000 smartphones en usage normal (des Galaxy S3 et S4). Des résultats, ils ont conclu que 45,9 % de l’énergie stockée dans la batterie est consommée par l’écran, mais aussi que 28,9 % de la consommation de cette énergie est due aux applications qui se lancent en arrière-plan, même lorsque l’écran du smartphone est éteint.

Et par ailleurs, en réduisant ces activités en arrière-plan, il serait possible d’économiser 16 % de l’énergie stockée dans la batterie du téléphone.

Le mieux serait ainsi de désinstaller les applications que l’on n’utilise pas. Sinon, les chercheurs de Purdue développent une solution appelée HUSH qui va identifier les tâche en arrière-plan qui ne sont pas utiles à l’utilisateur (en analysant ses habitudes sur son smartphone) pour les arrêter, tout en gardant les activités en arrière-plan qui semblent utiles.

Ainsi, si vous êtes par exemple accro à Twitter et aux mails, HUSH ne va pas arrêter les activités en arrière-plan qui vous permettent de recevoir immédiatement les notifications de ces services.

En revanche, si son algorithme remarque qu’une application de podcast pompe votre batterie alors que celle-ci n’a pas l’air importante pour vous, HUSH va arrêter les activités en arrière-plan de cette application.

La mauvaise nouvelle, c’est que vous ne pouvez pas encore l’installer sous forme d’application sur votre téléphone. La bonne, c’est qu’une solution similaire sera intégrée au système d’exploitation Android, à partir de la version Marshmallow 6.0.

La fonctionnalité s’appelle « doze mode » et en substance, elle va réduire la fréquence de synchronisation des applications jugées non prioritaires lorsque le mobile est en stand-by.

Doze mode android

Et contrairement aux chercheurs de Purdue, Google affirme que cette fonctionnalité peut aider à avoir 50 % d’autonomie en plus.

Sinon, des solutions plus radicales existent. Par exemple sur le Galaxy S5, sur sa surcouche, Samsung propose un mode appelé « Ultra Saving » qui va mettre l’écran en mode noir et blanc, couper les données mobiles lorsque l’écran est éteint et limiter les fonctionnalités du smartphone au stricte minimum : le navigateur par défaut, les SMS, les appels, les e-mails, etc.

(Source)


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. « Même lorsque le smartphone est éteint ». Ça ne serait pas plutôt « même quand l’écran du smartphone est éteint » ? Ça m’étonnerait fortement qu’une application puisse fonctionner en arrière plan si le téléphone n’est pas allumé 😉

  2. « … consommation de cette énergie est due aux applications qui se lancent en arrière-plan, même lorsque le smartphone est éteint. »
    Smartphone éteint ?

  3. Faudrait qu’on m’explique comment une application peut s’exécuter quand le téléphone est éteint… J’imagine que c’est une erreur de traduction. Qu’il ne s’agit pas du téléphone mais uniquement de son écran?

  4. Pingback: Quick Charge 3.0 : une batterie chargée à 80 % en 35 minutes

  5. Google play service est un gouffre pour les batteries alors google cherche le moyen de lui permettre de poursuivre ses activités energivore et reduire l’impact sur la batterie

  6. Les acheteurs regardent la durée de la batterie ? Pas sûr vu le nombre de vente d’Iphone… Apple qui sort des batterie ridicule depuis plus de 3 générations

    Pendant ce temps les utilisateurs de BlackBerry profitent de leur téléphone, eux.

Répondre