Lyft grandit désormais plus vite qu’Uber

Vous pensiez qu’aux États-Unis, Uber était le roi du pétrole pour les applications de commande de VTC ? Si on prend les chiffres bruts, oui et pourtant Lyft est en embuscade…

Lyft cherche à se faire racheter

Uber a généré 7,5 milliards de dollars de revenus sur l’année 2017. De l’autre côté, son principal concurrent, Lyft a passé le cap du milliard selon un rapport publié lundi. Toutefois, c’est du côté des pourcentages que se passe la bataille intéressante. Sur le dernier trimestre de l’année, sa croissance était ainsi… de 168%. Uber de son côté atteignait péniblement les 61 %.

Les déboires d’Uber, les plaisirs de Lyft

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Que si Uber reste toujours un géant, Lyft est une menace à ne pas négliger. Surtout, que si Uber est déjà présent sur tous les continents ou presque et dans beaucoup de villes, Lyft, s’est limité à une seule ville hors des USA : Toronto. L’entreprise dispose donc de très importants leviers de croissance pour le futur. Dans le même temps, il est important de garder à l’esprit que les deux entreprises continuent à perdre de l’argent.

Honnêtement, on a aussi envie de tirer notre chapeau à Lyft. Parce que malgré les moyens financiers énormes de son concurrent, sa force de frappe et sa volonté de faire le ménage dans la concurrence, Lyft a survécu et mieux, se développe. Cela a aussi été possible grâce aux nombreuses polémiques et scandales qui continuent d’émailler le quotidien d’Uber. Entre les péripéties de son ex-PDG Travis Kalanick et la polémique #DeleteUber, l’année 2017 n’a pas été la plus reposante de l’histoire d’Uber.

Enfin, alors qu’une grande partie de l’avenir automobile repose sur les véhicules autonomes, on pensait qu’Uber avait pris un certain avantage à ce niveau-là. Pourtant, le partenariat Lift et Waymo, la filiale de Google a le potentiel pour rebattre les cartes à long terme, même si les relations restent compliquées. Les véhicules vont d’ailleurs être testés désormais sur la plus grande piste d’essai au monde.

 


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.