M6 intègre un calendrier de l’Avent à ses jingles publicitaires

Pour célébrer les fêtes de Noël, M6 Publicité a imaginé un concept original pour mettre en avant ses annonceurs avec un calendrier de l’Avent.

Les fête de Noël se rapprochent petit à petit et avec elles viennent les techniques de communication des marques pour faire un peu parler d’elles de façon légère. À ce petit jeu, M6 publicité a imaginé un nouveau concept (presque) original : un calendrier de l’Avent publicitaire pour compter les jours qui nous séparent de Noël.

Un mid-break sous forme de calendrier sur M6 publicité

Depuis le 1er décembre et jusqu’au 24 décembre, le jingle d’écran publicitaire de M6 montrera la date du jour afin de créer un décompte jusqu’au jour de Noël tout en mettant en avant une autre marque. Ces mid-breaks seront donc une sorte de Calendrier de l’Avent pour la chaîne et viendront animer ses écrans publicitaires deux fois par jours. Deux rendez-vous quotidiens au moment du déjeuner et en début de soirée qui laisseront un peu de place à des marques triées sur le volet qui communiqueront sur leurs produits pour la période de Noël. On peut citer parmi les marques

  • Kiabi (pour ceux qui comptent offrir des vêtements)
  • Nocibé (pour ceux qui veulent sentir bon)
  • Nestlé, Picard, Savencia, Revillon et Ferrero (pour ceux qui ne savant pas quoi manger ou veulent se gaver de fromage et de chocolats)
  • Décathlon (pour aider à prendre de vraies bonnes résolutions)
  • Smartbox (pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête à trouver un vrai cadeau)
  • Alain Afflelou (pour ceux qui n’y voient rien)
  • FDJ (pour les chanceux)
  • Dolce Gusto (pour les réveils difficiles)
  • monAlbumPhoto (pour ceux qui en ont assez d’Instagram)
  • Swarovski (pour ceux qui aiment ce qui brille)

Encore plus de publicité

Pour que l’opération communication fonctionne, il faut bien entendu qu’il y ait un accord parfait entre les produits promus et la chaîne de télévision. Cette démarche fait ainsi partie de la stratégie marketing de M6 pour attirer l’attention des téléspectateurs et les « aider » à mémoriser les publicités diffusées. Avec cette technique, le taux de souvenir spontané peut augmenter de 25 % et même de 114 % pour un Top of Mind.


Un commentaire

Répondre