Suivez-nous

Réseaux sociaux

Malgré les scandales, Facebook gagne plus d’argent et compte plus d’utilisateurs

L’image de Facebook a été considérablement ternie en 2018. Mais cela n’a pas empêché l’entreprise d’assurer au dernier trimestre 2018. Le nombre d’utilisateurs et les revenus sont toujours en hausse.

Il y a

le

#DeleteFacebook n’était visiblement qu’un buzz, et n’a pas affecté l’entreprise de manière significative. 2018 a été une année difficile pour le numéro un des réseaux sociaux, pour lequel les scandales se sont enchaînes.

Mais malgré tout cela, Facebook continue d’afficher une croissance au dernier trimestre, que ce soit pour le nombre d’utilisateurs ou pour les revenus.

L’entreprise vient de faire son compte-rendu pour le dernier trimestre 2018. Et comme le rapporte notre confrère The Verge, le nombre d’utilisateurs de Facebook a augmenté. Mensuellement, le réseau social compte désormais 2,32 milliards d’utilisateurs actifs, ce qui correspond à une hausse de 9 % en glissement annuel. Et le réseau social compte 1,52 milliards d’utilisateurs actifs par jour, ce qui correspond aussi à une hausse de 9 % en glissement annuel.

Sur le plan financier, Facebook devrait également se réjouir. D’après le New York Times, ses revenus ont grimpé de 30 % par rapport à l’année dernière, pour atteindre les 16,9 milliards de dollars. Les bénéfices ont augmenté de 61 %, pour atteindre les 6,9 milliards de dollars durant le dernier trimestre 2018.

2018 : une année difficile, mais…

Cambridge Analytica a été le plus gros scandale ayant touché Facebook en 2018. Mais d’autres événements ont également terni l’image de l’entreprise, pour ne citer que les tentatives d’ingérence étrangères aux élections, ou l’utilisation de sa plateforme WhatsApp pour diffuser des fake news en Inde (des rumeurs qui ont conduit à des lynchages de personnes).

Bien entendu, le réseau social a déjà pris des mesures. Par exemple, après le scandale Cambridge Analytica, il a imposé plus de contrôle aux développeurs qui utilisent ses APIs. Et afin de contrer la propagation des rumeurs en Inde, il a limité le nombre de transferts possible sur un message sur WhatsApp, et lancé une vaste opération de communication dans le pays.

(Sources : 1 / 2 )

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests