Suivez-nous

Startups

ManoMano, la startup spécialisée dans le bricolage lève 125 millions d’euros

ManoMano annonce un nouveau tour de table de 125 millions d’euros, un montant qui permettra à la startup de continuer son développement en Europe.

Il y a

  

le

 
ManoMano startup
© ManoMano

Après avoir levé pas moins de 110 millions d’euros l’an dernier, la startup ManoMano a annoncé un nouveau tour de table de série E. Mené par le singapourien Temasek, ce dernier a rassemblé Large Venture (Bpifrance), General Atlantic, Eurazeo, Piton Capital et Kismet Holdings. Il a permis à la jeune pousse française de lever 125 millions d’euros.

Au total, ManoMano a levé 311 millions d’euros en à peine six ans, sachant que le montant concerné augmente chaque année. En 2019, la startup a réalisé une croissance de 50% pour un volume d’affaire de 620 millions d’euros. Un tiers des revenus est issu des ventes internationales.

La jeune pousse a également intégré le Next40, un indice qui recense les startups ayant le potentiel pour devenir les licornes. Avec cette récente levée de fonds, elle est d’ailleurs la mieux financée derrière Deezer, devenu licorne au cours de l’été 2018, et BlaBlaCar.

ManoMano à la conquête du marché européen

Fondé il y a sept ans par Philippe de Chanville et Christian Raisson, ManoMano s’est tourné vers le marché européen en se lançant en Allemagne, en Espagne, en Italie et au Royaume-Uni. L’an dernier, le jeune français a aussi lancé son offre B2B.

Spécialisé dans la vente en ligne de produits de bricolage et de jardinage, ManoMano compte actuellement 2 500 ecommerçants pour 4 millions d’articles et environ 450 salariés. La startup prévoit de recruter plus de 200 dans les années à venir. Elle compte actuellement plus de 3,5 millions de clients actifs.

Avec cette levée de fonds, ManoMano prévoit de continuer son développement commercial en Europe, sachant que le marché est estimé à 400 milliards de dollars. Les cofondateurs ont fait part de leur volonté d’aller vite, à la fois face aux géants du ecommerce et face aux acteurs traditionnels. La jeune pousse française devrait aussi se concentrer sur le développement de ses nouvelles offres afin de s’adapter aux spécificités de chaque pays.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests